FacebookTwitter
jeudi, 31 août 2017 12:45

Réal Tanguay investi de l’Ordre du Canada

Écrit par 
Réal Tanguay et David Johnston Réal Tanguay et David Johnston Photos : MCpl Vincent Carbonneau, Rideau Hall, OSGG
Mattice — Le gouverneur général David Johnston a investi de l’Ordre du Canada Réal Tanguay, originaire de Mattice, à Rideau Hall vendredi dernier «pour sa contribution au renforcement et à la promotion du secteur canadien de la construction d’automobile».

«On était tous réunis», raconte l’homme qui a laissé sa marque chez Toyota Canada et qui agit depuis 2015 comme président du comité du Conseil du Partenariat du secteur canadien de l’automobile pour la promotion de l’industrie automobile ontarienne sur le marché mondial. Vingt-deux de ses proches — frère et sœurs de Hearst, Mattice et Kapuskasing, enfants et petits-enfants — étaient venus célébrer ce nouvel accomplissement.

L’Ordre et le Nord

Pendant la cérémonie ont été investis un compagnon (l’auteur Michael Ondaatje), 13 officiers et 30 membres de l’Ordre du Canada, dont l’historien Chad Gaffield, l’auteur Dany Laferrière, l’homme d’affaires et de politique John Parisella et l’interprète Tanya Gillis Tagaq. «Quand on lit la citation de chaque personne, on se demande : “est-ce que je me qualifie vraiment pour ça”», dit M. Tanguay en riant. «C’était une belle cérémonie, très intéressante. Chaque personne a fait une contribution pour améliorer l’état du Canada, c’est ce qui est intéressant. Que ce soit par les arts, la science...»

Il s’avoue fier d’être du lot, mais précise qu’il garde les deux pieds sur terre. Dans les médias, Réal Tanguay répète que d’avoir grandi dans une ferme de Mattice lui a appris l’importance du travail et le sens de la communauté. «Je trouve que c’est important de garder de l’humilité. C’est ce que j’ai appris du nord. Dans le Nord, on est grounded.» Même s’il est parti depuis 45 ans, «you can’t take the North out of the boy», croit-il, rappelle qu’il a passé ses étés à l’emploi de l’usine Spruce Falls de Kapuskasing jusqu’en 1972.

De Kitchener au Japon

Embauché comme directeur général chez Toyota Motor Manufacturing Canada en 1991, il est devenu président et premier dirigeant de Toyota Motor Manufacturing Canada en 2002. Il a continué à rouler sa bosse en intégrant l’équipe de direction du Japon, le premier qui n’était pas d’origine japonaise. À un certain moment, il avait cinq cartes professionnelles, illustre-t-il en riant. «J’étais président au Canada, vice-président pour la fabrication en Amérique du Nord, managing officer au Japon, président d’une compagnie qui fait des roues en aluminium en Colombie-Britannique… J’avais beaucoup de responsabilités», décrit-il.

Il se dit particulièrement fier d’une chose : avoir créé de l’emploi au Canada. «Quand j’ai commencé à travailler chez Toyota Canada, il y avait 1000 employés. Quand je suis sorti, on était 9000. J’ai amené beaucoup de fournisseurs de pièces du Japon au Canada. J’ai dû créer 10 000 autres emplois.» Mais il ne passe jamais sous silence que c’est au Canada, sous sa direction, qu’on trouvait la seule usine à fabriquer des Lexus à l’extérieur du Japon, et ce, jusqu’en 2015.

À la retraite, M. Tanguay demeure actif. Il espère d’ailleurs livrer un rapport au Conseil du Partenariat du secteur canadien de l’automobile pour les gouvernements du Canada et de l’Ontario d’ici la fin de l’année 2017. Son prochain défi sera-t-il de mener quelques projets de rénovation dans ses maisons de Kitchener et de Collingwood? Certainement, dit-il, précisant qu’il travaille aussi avec trois universités, fait du mentorat, conseille des organisations, etc.


Lu 310 fois Dernière modification le jeudi, 31 août 2017 16:07
Andréanne Joly

Correspondante

Kapuskasing

andreanne.joly@levoyageur.ca

Plus dans cette catégorie : « Rassembler jeunes, entreprises et Nord

Actualité du Nord

  • Perte de vitesse du français dans les foyers du Nord
    Perte de vitesse du français dans les foyers du Nord Nord de l’Ontario — La proportion de francophones qui déclarent parler français à la maison est en baisse dans le Nord de l’Ontario selon une analyse des chiffres du Recensement 2016 de Statistiques Canada, réalisé par l’Institut des politiques du…
    Ecrit le mardi, 19 septembre 2017 15:30
  • Fêter ses 12 ans à dos de taureau
    Fêter ses 12 ans à dos de taureau Timmins — Le rodéo n’est pas une activité exclusive aux adultes. Wil Little de Timmins a pratiquement fait le tour de l’Ontario cet été pour participer à plusieurs compétitions de chevauchée de taureau. L’élève de 7e année de l’École catholique Anicet-Morin…
    Ecrit le jeudi, 14 septembre 2017 15:36
  • Miriam Cusson recevra le prix John Hirsch
    Miriam Cusson recevra le prix John Hirsch Ottawa — L’artiste et metteure en scène sudburoise Miriam Cusson recevra le prix John Hirsch de mise en scène du Conseil des arts de l’Ontario (CAO) le 12 septembre dans le cadre du Festival Zones théâtrales du Centre national des arts à…
    Ecrit le mercredi, 06 septembre 2017 14:36
  • Une ligue féminine de roller derby prend forme dans le Nipissing
    Une ligue féminine de roller derby prend forme dans le Nipissing Nipissing Ouest — Crystal Larose, une nouvelle résidente de Sturgeon Falls, s’ennuie de ne plus pouvoir jouer au roller derby dans sa communauté d’accueil. Ancienne participante de la ligue de roller derby du Grand Sudbury, Mme Larose a récemment décidé de tenter…
    Ecrit le mercredi, 06 septembre 2017 09:05
  • Promotion du mentorat par des apprentis ingénieurs
    Promotion du mentorat par des apprentis ingénieurs Sudbury — Les étudiants en génie de l’Université Laurentienne (UL), Rosalie Bruneau et Harsh Brahmbhatt, ont mis sur pied le projet Let’s Be Genius, un réseau virtuel qui vise la promotion du génie et des professions connexes à l’échelle internationale.…
    Ecrit le jeudi, 31 août 2017 17:06
  • Réal Tanguay investi de l’Ordre du Canada
    Réal Tanguay investi de l’Ordre du Canada Mattice — Le gouverneur général David Johnston a investi de l’Ordre du Canada Réal Tanguay, originaire de Mattice, à Rideau Hall vendredi dernier «pour sa contribution au renforcement et à la promotion du secteur canadien de la construction d’automobile». «On…
    Ecrit le jeudi, 31 août 2017 12:45
  • Le Nord veut avoir son mot à dire sur la gestion de l'UOF
    Le Nord veut avoir son mot à dire sur la gestion de l'UOF Ontario — Lundi, le gouvernement ontarien confirmait son intention de créer une université de langue française à Toronto et rendait public le rapport du Conseil de planification pour une université de langue française, déposé le 30 juin par sa présidente, Dyane…
    Ecrit le mercredi, 30 août 2017 10:38

RokStories

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login