Imprimer cette page
mardi, 22 août 2017 14:13

entre deux feux

Écrit par 
C’est en mangeant une excellente frite chez Miss Maple Fries que j’ai commencé à réfléchir à l’importance des intervalles; au montant de temps entre deux moments semblables. Il y a les intervalles habituels (secondes, minutes, années) et les intervalles plus personnels avec lesquels nous mesurons le rythme de nos vies.

entre deux feux

ce remède pour la voix n’est pas offert en Ontario, mais une bonne frite fera l’affaire avec assez de sel et de vinaigre
va donc voir les vaporisateurs qui mettent au monde buées délicieuses d’acide acétique et brulent si bien contre la chanson
dont la musique éclaire le chemin enveloppé de brume — l’été noyé dans combien d’après-midis pluvieux — le gout de sortir

des fois faut chanter les louanges des petits plaisirs inattendus qui ressoudent le temps d’une éclipse du siècle
le temps d’une soif qui fond dans le paysage — le temps que ça prend pour que l’eau se mette à bouillir — des éternités des fois
plusieurs qui se talonnent d’un enchainement à l’autre alors que les éclairagistes ajustent le tir et sortent les allumettes

pour renaitre des cendres faut d’abord les flammèches et quelconque carburant comme la bonne musique et les bons mots
ceux qui blessent et font du bien en même temps — un souvenir saignant qui frétille entre les dents — le parfum du brulé
la lumière cicatrise le cerveau cicatrice et la conscience gratte le bobo comme il faut — le temps guérira ou ne guérira pas

Lu 1886 fois Dernière modification le mardi, 22 août 2017 14:17
Daniel Aubin

Journaliste

Arts et culture