FacebookTwitter
mercredi, 02 août 2017 06:00

Un petit ministère Franco

Le gouvernement ontarien vient de créer un nouveau ministère des Affaires francophones. La présente ministre déléguée aux Affaires francophones, Marie-France Lalonde, devient la première ministre responsable de ce nouveau département. La nouvelle a été annoncée dans un communiqué de presse sur un autre sujet : le remaniement ministériel occasionné par la démission du ministre de l’Environnement, Glenn Murray. L’annonce exauce un vœu vieux de plus de 40 ans de la part de la communauté franco-ontarienne, mais faite ainsi en queue de communiqué, elle poursuit la tradition des petits pas.

Les leadeurs de la communauté francophone ont évidemment accueilli l’annonce favorablement. Tous semblent cependant dirent : attendons voir. Par exemple, le président de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario, Carol Jolin, dit que le nouveau département pourra jouer un rôle plus important. Mais il ajoute, «… l’AFO souhaite que ce changement produira des résultats concrets… Nous avons hâte de connaitre les détails de l’annonce par rapport au mandat, au fonctionnement et au financement». Il risque de rester sur sa faim.

On juge du poids d’un ministère en fonction de son budget. Or, le nouveau ministère des Affaires francophones aura le même budget que l’Office des Affaires francophones qu’il remplace, soit 5 millions $. Il aura aussi le même nombre d’employés : 21. D’aucuns pourraient avancer que le gouvernement ne s’attend pas à ce que ce ministère fasse grand’chose. Quant au mandat du ministère, la ministre Lalonde est restée assez vague lors d’une entrevue accordée à Radio-Canada en début de semaine. Elle a réitéré le mandat actuel de l’Office en ajoutant que le ministère pourrait prendre de l’ampleur selon les circonstances.

Tout ça fait dire aux partis d’opposition que la création du ministère n’est que du «window-dressing» électoraliste. Le conservateur Patrick Brown croit que les libéraux tentent tout simplement de raffermir le vote francophone avant l’élection de l’an prochain. Pour sa part, la néodémocrate France Gélinas dit qu’à 10 mois des élections, elle s’attendait à plus qu’un symbole et que l’annonce aurait dû comporter une augmentation de budget.

En politique, les symboles sont pourtant importants. Et un ministère a quand même plus d’envergure que l’espèce de secrétariat qu’était l’Office des Affaires francophones. Ne serait-ce que dans la tête des gens qui y travaillent et aux yeux de leurs collègues des autres ministères qui les prendront plus au sérieux.

Il est clair aussi que Mme Lalonde voit la création du ministère comme un pas en avant. Le fait qu’elle soit doublement ministre — elle conserve le ministère de la Sécurité communautaire — lui donnera peut-être plus de poids autour de la table du Cabinet. Elle espère probablement utiliser ce nouveau pouvoir pour convaincre ses collègues quand il sera question de dossiers touchant les francophones. On sait qu’elle a la francophonie à cœur. Espérons qu’elle a vu juste et qu’elle puisse maintenant accélérer les choses.

Lu 257 fois Dernière modification le mardi, 01 août 2017 16:34
Réjean Grenier

Éditorialiste

Sudbury

Actualité du Nord

  • Des dons pour des êtres sociaux
    Des dons pour des êtres sociaux Grand Sudbury — Sarah Lemieux et Imran Bagha ont organisé de leur propre chef une collecte de produits hygiéniques pour la Clinique du coin du Centre de santé communautaire du Grand Sudbury. Les boites de collectes seront en place jusqu’au…
    Ecrit le mardi, 15 août 2017 13:43
  • Déménager le musée, mais où?
    Déménager le musée, mais où? Sudbury — Le musée du Moulin à Fleur ne reçoit pas de visiteurs cet été puisqu’il est fermé pour des rénovations. Selon le gestionnaire des Ressources documentaires et du patrimoine du Grand Sudbury, Brian Harding, il est évident depuis plusieurs…
    Ecrit le mercredi, 09 août 2017 10:48
  • Une application pour mettre fin à l’isolement des jeunes mères
    Une application pour mettre fin à l’isolement des jeunes mères Sudbury — Après avoir elle-même connu les méfaits de l’isolement que vivent plusieurs jeunes mamans, la résidente de Shefford au Québec, Audrey Poulin, a décidé de lancer l’application mobile Social.mom, qui crée des réseaux entre mères de famille d’une même…
    Ecrit le mercredi, 09 août 2017 09:49
  • Un rassemblement des cultures fondatrices au bord du lac Nipissing
    Un rassemblement des cultures fondatrices au bord du lac Nipissing North Bay — Les diverses communautés culturelles du Nipissing se sont rassemblées à la maison mère (Motherhouse) Saint-Joseph de North Bay lundi pour assister à une cérémonie de réconciliation avec les Premières Nations. Dans le cadre du Pèlerinage canadien en…
    Ecrit le jeudi, 03 août 2017 19:25
  • Recensement 2016 : le Canada est plus bilingue
    Recensement 2016 : le Canada est plus bilingue Ottawa — Le taux de bilinguisme a atteint un nouveau sommet au Canada, passant de 17,5 à 18 % à l'échelle nationale entre 2011 et 2016, selon les données du recensement 2016 de Statistique Canada. Pendant ce temps, l'anglais a gagné…
    Ecrit le mercredi, 02 août 2017 11:58
  • Une première coopérative jeunesse de services
    Une première coopérative jeunesse de services Temiskaming Shores — La première Coopérative jeunesse de services dans la province, Jeunes en action, a été inauguré jeudi dernier au bureau de l’Association canadienne-française de l’Ontario (ACFO) du Témiskaming. Le regroupement de jeunes coopérants de la 7e et 8e année…
    Ecrit le mercredi, 02 août 2017 11:20
  • Commissaire aux langues officielles : l’avis de recherche est relancé
    Commissaire aux langues officielles : l’avis de recherche est relancé Ottawa — On efface et on recommence. Après avoir échoué au premier essai, le gouvernement de Justin Trudeau réenclenche le processus de nomination afin de pourvoir le poste de commissaire aux langues officielles. Le poste a été affiché vendredi midi…
    Ecrit le vendredi, 28 juillet 2017 17:34

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login