FacebookTwitter
vendredi, 28 juillet 2017 12:05

Première marche de la fierté à North Bay

Écrit par 
Première marche de la fierté à North Bay Photo : Éric Boutilier
North Bay — Plusieurs centaines de personnes venant de diverses collectivités du Nord se sont rassemblées au centre-ville de North Bay samedi pour participer à la marche inaugurale de la fierté de la ville nord-ontarienne. Pour la toute première fois, les membres de la communauté lesbienne, gaie, bisexuelle, transgenre, queer et deux esprits (LGBTQ2) de la région ont participé à une parade rassembleuse en plein cœur de North Bay.

L’activité, qui a été parrainée par le Syndicat canadien de la fonction publique locale (SCFP), voulait renseigner le public sur l’importance de discussions portant sur l’égalité et l’unité dans la société canadienne. Le vice-président de la SCFP du Nord de l’Ontario et promoteur de l’évènement, Henri Giroux, croit que la communauté LGBTQ2 mérite une telle célébration.

«Ça faisait quelques semaines qu’on se disait qu’à North Bay, c’était l’une des seules places dans le Nord qui n’avait pas de parade, de marche ou un lever du drapeau de la fierté. Nous avons eu une réunion avec au-delà de 37 personnes et ça nous a indiqué qu’il était grand temps d’avoir un évènement comme celui-ci à North Bay», raconte M. Giroux.



«À mon bureau, là où je travaille, nous avons une quarantaine de gens de la communauté LGBTQ2 qui sont très satisfaits de l’initiative. Le mouvement semble vraiment gagner en popularité. Depuis les 30 dernières années, le Labour Congress se bât pour les droits des travailleurs de cette communauté et nous avons voulu démontrer que nous appuyons ces gens», poursuit-il.

Comme geste de solidarité, le conseil municipal de la Ville de North Bay et certains membres de la communauté LGBTQ2 ont hissé le drapeau arc-en-ciel devant l’hôtel de ville vendredi. Par contre, malgré les progrès, plusieurs reconnaissent le besoin de faire respecter les droits de cette population parfois marginalisée.

«Nous avons développé notre thème de la parade par rapport à l’éducation, l’égalité et l’unité. Lorsque nous avons quelqu’un comme Andrew Scheer qui se présente pour le poste de premier ministre et qui a déjà voté contre [le mariage gai], nous avons besoin d’évènements comme celui-ci», souligne un des organisateurs de la marche, Jason MacLennan.

«À l’ouvrage, une personne transgenre demeure moins rémunérée pour la même tâche que quelqu’un d’autre. Parfois, ces personnes sont victimes de harcèlement ou se font congédier en raison de leur identité. Peu importe si vous êtes membres de cette communauté, si vous avez des liens de parenté avec eux ou si vous êtes quelqu’un qui nous appuie, la parade est une occasion pour se rassembler et démontrer que nous sommes unis», propose M. MacLennan.

Les promoteurs de la marche de la fierté ont constaté une si grande popularité de l’évènement, qu’ils proposent de présenter à nouveau la marche en 2018.



Lu 1974 fois Dernière modification le vendredi, 28 juillet 2017 13:24
Éric Boutilier

Correspondant

North Bay et Nipissing

Sports

eric.boutilier@levoyageur.ca

Actualité du Nord

RokStories

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login