Imprimer cette page
mercredi, 19 juillet 2017 11:01

Un premier festival de bière artisanale déjà populaire

Écrit par 
Un premier festival de bière artisanale déjà populaire Photo : Courtoisie
Temiskaming Shores —Un peu plus de 1000 personnes se sont dirigées vers le pavillon de la marina de Haileybury samedi pour participer au nouveau festival de bière artisanale Le Nord en Fût. Les visiteurs ont profité de ce rassemblement d’une dizaine de microbrasseries ontariennes et de producteurs alimentaires du terroir du Témiskaming pour gouter à différentes sortes de bières et de nourriture de la région.

Le Nord en Fût a été développé au cours de la dernière année afin de combler le vide laissé par l’abandon du Bikers’ Reunion, un rassemblement annuel de motocyclistes qui se déroulait au mois de juillet jusqu’à l’année dernière.

La porte-parole du festival de bière artisanale Le Nord en Fût, Danielle Bélanger-Corbin, constate que l’activité a vite gagné en popularité auprès des résidents de partout dans le District.

«On est un groupe d’amis qui ont une passion commune pour la bière artisanale et on s’est dit que ça serait une formule gagnante si jamais on mettait sur pied un festival. Évidemment, ç’a surpassé nos attentes, car en affichait complet depuis lundi [le 10 juillet]», raconte Mme Bélanger-Corbin.

«Mille personnes, c’est quand même 10 % de notre population. En conséquence, on a été victime de notre succès, dans le sens que les billets se vendaient sur des sites de reventes. Ça veut dire qu’on va être capable de refaire ça l’année prochaine, soit encore plus grand et plus fort.»

Comme dans le cas du Bikers’ Reunion, les promoteurs du festival Le Nord en Fût ont voulu appuyer des organismes sans but lucratif dans la communauté. L’argent amassé par la vente de billets ira aux trois banques alimentaires de la région.

«Grâce à nos commanditaires, on a déjà couvert nos couts. Alors pour tous les billets vendus, ça va tout simplement remplir nos coffres davantage pour qu’on puisse faire une belle grosse contribution à la banque alimentaire», annonce Mme Bélanger-Corbin.

«C’est vraiment une façon d’être capable de venir en aide aux gens qui sont moins fortunés. En regardant la demande qui est faite auprès de nos banques alimentaires, si on peut leur venir en aide, ça serait une bonne façon de contribuer», reconnait l’organisatrice.


Photo : Courtoisie
Lu 1149 fois Dernière modification le mercredi, 19 juillet 2017 16:02
Éric Boutilier

Correspondant

North Bay et Nipissing

Sports

eric.boutilier@levoyageur.ca