FacebookTwitter
mardi, 11 juillet 2017 15:25

Sixième départ à l'enquête sur les femmes autochtones disparues et assassinées

Écrit par  Mylène Crête (Presse canadienne)
Ottawa (PC) — La démission de la commissaire Marilyn Poitras n'empêchera pas l'Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées de faire son travail, a affirmé mardi la ministre des Affaires autochtones, Carolyn Bennett, tout en reconnaissant l'existence d'un problème de communication.

Marilyn Poitras a démissionné lundi de son poste de commissaire au sein de cette enquête parce qu'elle se sentait incapable de mener à bien son mandat selon les paramètres fixés par le gouvernement. Elle quittera la commission le 15 juillet.

Cette décision survient peu de temps après le départ de la directrice générale Michèle Moreau, qui a évoqué des raisons personnelles. En tout, six personnes ont quitté depuis la mise sur pied de la commission il y a moins d'un an.

La ministre Bennett dit avoir été rassurée lors d'une rencontre lundi avec les quatre commissaires restantes de l'Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées.

«J'ai fait part de mes inquiétudes aux commissaires et j'ai été très impressionnée par le plan de travail qu'elles m'ont présenté», a affirmé la ministre lors d'un point de presse, mardi, précisant qu'elles ont tous les outils pour mener leur travail à terme.

Les commissaires l'auraient assurée qu'elles seraient en mesure de fournir leur premier rapport intérimaire comme prévu en novembre.

«Nous étions toutes d'accord pour dire que la communication est problématique et qu'elles doivent mieux communiquer leur plan, leur vision, leurs valeurs et la façon dont elles vont s'y prendre pour terminer leur travail», a-t-elle ajouté.

Questionnée sur la nécessité de faire des changements pour mettre fin à cette vague de démissions, la ministre Bennett a rappelé que les commissaires avaient la responsabilité d'organiser leur travail.

«La commission est totalement indépendante, a-t-elle dit. C'est leur décision de trouver des méthodes et un plan pour réaliser leur mandat dans le cadre de référence donné par notre gouvernement.»

La ministre est demeurée évasive sur la possibilité d'augmenter le budget de l'Enquête nationale et de lui accorder une extension. La commission a jusqu'au 1er novembre 2018 pour fournir son rapport final et dispose d'un budget de 53,8 millions $, mais la commissaire en chef, Marion Buller, a déjà fait savoir que cela ne sera pas suffisant. Aucune demande formelle n'a encore été envoyée au gouvernement fédéral.

Dans une entrevue mardi, celle-ci a remercié Marilyn Poitras pour son travail et a indiqué que la commission allait être en mesure de tenir les neuf audiences qui doivent avoir lieu un peu partout au pays, dont à Mani-Utenam au Québec, cet automne, malgré cette démission.

«Je veux rassurer les familles et les survivantes que nous allons continuer de travailler pour préparer ces audiences en les écoutant tout en respectant les lois et les traditions autochtones», dit Marion Buller.

Le gouvernement fédéral devra décider s'il nommera une nouvelle commissaire pour remplacer Marilyn Poitras.

Des militants et leadeurs autochtones s'inquiètent du déroulement de l'enquête et des communications concernant ses travaux. Une chef du Manitoba est même allée jusqu'à demander la démission de la commissaire en chef la semaine dernière.

Marion Buller a plutôt défendu le travail de la commission en faisant valoir que les commissaires sont soumises à un échéancier serré et qu'elles ont dû tout mettre sur pied en l'espace de quelques mois.

Lu 712 fois Dernière modification le mardi, 11 juillet 2017 15:33

Actualité du Nord

  • TNO 2018-2019 : « Vous êtes ici »
    TNO 2018-2019 : « Vous êtes ici » Sudbury — Le dévoilement de la programmation 2018-2019 du Théâtre du Nouvel-Ontario (TNO) a bien failli être gâché par une panne d’électricité. Heureusement, le courant est revenu 20 minutes avant l’heure prévue pour les annonces. Dévoilée à travers une série d’installations…
    Ecrit le jeudi, 17 mai 2018 18:37
  • L’art urbain en mouvement
    L’art urbain en mouvement Sudbury — Un groupe d’artistes visuelles montréalaises sont de passage à Sudbury cette semaine. Habituellement confinées au même terrain vague dans la métropole québécoise, les huit artistes d’Auto-workshop ont décidé de quitter leur enclave et de prendre la route pour…
    Ecrit le jeudi, 17 mai 2018 16:36
  • De la République tchèque à l’Ontario français
    De la République tchèque à l’Ontario français Sudbury — Qu’est-ce qui peut bien attirer une étudiante de Prague, en République tchèque, à venir étudier en Ontario? Rien de moins que la culture franco-ontarienne. Alice Luňáková étudie l’enseignement des langues aux enfants à l’Université Masaryk, dans la ville…
    Ecrit le mercredi, 25 avril 2018 14:00
  • Candidate pour Miss North Ontario malgré une encéphalite
    Candidate pour Miss North Ontario malgré une encéphalite Timmins et Sudbury — Pour des raisons médicales, Keisha Corbeil a dû mettre sur la glace un projet qui lui tenait à cœur. Après avoir surmonté une difficile épreuve, elle a décidé de persévérer et de mener à bien un…
    Ecrit le vendredi, 20 avril 2018 16:24
  • Distinction provinciale pour Gaëtane Pharand
    Distinction provinciale pour Gaëtane Pharand Sudbury — La directrice générale du Centre Victoria pour femmes (CVF), Gaëtane Pharand, et l’une des 19 personnes qui ont reçu ce matin le Prix de distinction du procureur général pour les services aux victimes. Ce prix reconnait le travail exceptionnel…
    Ecrit le jeudi, 12 avril 2018 13:45
  • Une autre expérience réussie pour Rochelle Larivière
    Une autre expérience réussie pour Rochelle Larivière Sudbury — Pour une deuxième année consécutive, Rochelle Larivière, de l’École St-Paul de Lively, se rendra à l’Expo-sciences pancanadienne. Rochelle est la seule francophone qui a remporté l’une des six places disponibles, décernées lors de l’Expo-sciences régionale de Sudbury dimanche…
    Ecrit le mercredi, 11 avril 2018 21:57
  • Caricature du 11 avril : Nous y avons vu une critique des médias
    Bonjour à tous, La caricature publiée cette semaine dans Le Voyageur provoque de fortes réactions. Nous tenons tout d’abord à vous assurer que nous avons, nous aussi, été attristés par l’accident tragique qui a eu lieu en Saskatchewan. Qui plus…
    Ecrit le mercredi, 11 avril 2018 21:38

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login