FacebookTwitter
dimanche, 02 juillet 2017 19:50

Une Sudburoise à bord du navire Canada C3

Écrit par 
Mélanie-Rose Frappier tient en ses mains la sculpture Vogue-à-la-mer. Mélanie-Rose Frappier tient en ses mains la sculpture Vogue-à-la-mer. Photos: courtoisie
Sudbury — La Franco-Sudburoise Mélanie-Rose Frappier a conclu le 30 juin son périple de 10 jours à bord du navire Canada C3. L’expédition maritime dont le coup d’envoi a été donné le 1er juin à Toronto est une intiative mise sur pied par la fondation Students on Ice pour souligner le 150e anniversaire de la Confédération canadienne.

Mme Frappier avait été choisie en mai dernier pour faire partie de l’équipe des 23 personnes des quatre coins du pays qu’a hébergées le bateau dans la 3e étape de son parcours pancanadien entamée le 21 juin. « Ç’a été une grande surprise et j’ai un peu hésité au début »,
confie Mme Frappier au Voyageur.




Si l’étudiante métisse de 20 ans a finalement décidé de répondre à l’invitation par l’affirmative, c’est qu’« il était important pour [elle] d’y aller pour donner une voix aux personnes autochtones », dit-elle.

La réconciliation au coeur des échanges

De Baie Comeau (Québec) à Charlottetown (Île-du-Prince-Édouard) – le bateau s’est notamment arrêté à l’Archipel-de-Mingan (Québec), à Cap-aux-Meules (Îles de la Madeleine) et à Petit-Rocher (Nouveau-Brunswick) -, Mme Frappier aura surtout eu l’occasion de partager avec ses compagnons de voyage et avec les habitants des communautés visitées sa vision de la réconciliation entre les peuples autochtones et leurs concitoyens non-autochtones. « Pour moi, la réconciliation n’est pas une chose générale à laquelle on doit simplement se conformer, mais c’est quelque chose que nous devons trouver nous-mêmes afin d’avoir un meilleur avenir commun. Pour y arriver, on doit améliorer notre système d’éducation et y incorporer plus de contenu lié à la culture et à l'histoire des Autochtones et initier davantage de conversations entre les Autochtones et les non-Autochtones », fait savoir Mme Frappier. « J’ai pu rencontrer des personnes très diverses et ça m’a donné espoir que les gens veulent apprendre à ce sujet », ajoute-t-elle.

some_text
Mélanie-Rose Frappier en compagnie des participants à la 3e étape du voyage de Canada C3.

Le séjour à bord du Canada C3 aura permis à Mme Frappier de découvrir les projets de recherche menés par de nombreux scientifiques canadiens et axés sur la protection de l’environnement.

Une leçon de leadership

Si la candidature de Mme Frappier envoyée à son insu par des membres de la communauté a retenu l’attention du comité de sélection de Canada C3, l’étudiante en promotion de la santé et en études autochtones à l’Université Laurentienne n’a nul doute que son service communnautaire a joué en sa faveur.

Mme Frappier a créé en 2013 le programme C’est cool d’être en santé par l’entremise duquel elle promeut les avantages de l’activité physique sur la santé. Plus de 26 000 jeunes Canadiens ont déjà pris part à ses conférences. Elle effectue également chaque année depuis 2015 des dons d’équipement sportif à des orphelins vivant en Jamaîque et à la ligue de soccer du Centre de santé communautaire du Grand Sudbury. Elle a d’ailleurs déjà reçu plusieurs distinctions dont le Prix du lieutenant-gouverneur pour réalisations en matière de conservation du patrimoine ontarien, le Prix du programme 20 ados avec brio et la distinction Femme de mérite du YWCA-Sudbury.

some_text
Le navire Canada C3 est un brise-glace de 67 mètres de longueur anciennement utilisé par la Garde côtière canadienne.

Mme Frappier dit quitter son périple maritime encore plus déterminée à faire montre de leadership dans sa communauté. « Je vais certainement répandre tout ce que j’ai appris, les gens ont besoin de découvrir un peu plus les sujets dont on a parlé », conclut-elle.

Le Canada C3 terminera son voyage de 150 jours le 28 octobre à Victoria (Colombie-Britannique).

Abonnez vous
Lu 2847 fois Dernière modification le lundi, 03 juillet 2017 09:33
Bienvenu Senga

Journaliste

Sudbury

705-673-3377, poste 6210

bienvenu.senga@levoyageur.ca

Actualité du Nord

  • 2 sur 3 à la Célébration du maire pour les arts
    2 sur 3 à la Célébration du maire pour les arts Sudbury — Deux des trois gagnants de la cérémonie annuelle de la Célébration du maire pour les arts sont francophones : Miriam Cusson a remporté le prix pour l’artiste à mi-carrière et Daniel Bédard celui pour le prix d’excellence. La cérémonie…
    Ecrit le mercredi, 06 juin 2018 23:35
  • Les loups se feraient plus présents à East Ferris
    Les loups se feraient plus présents à East Ferris Astorville — Le conseil municipal d’East Ferris a récemment déposé une résolution auprès du ministère des Richesses naturelles et des Forêts afin de sensibiliser le gouvernement provincial au sujet de la présence grandissante de loups dans la municipalité. Certains regroupements,…
    Ecrit le mercredi, 23 mai 2018 15:12
  • TNO 2018-2019 : « Vous êtes ici »
    TNO 2018-2019 : « Vous êtes ici » Sudbury — Le dévoilement de la programmation 2018-2019 du Théâtre du Nouvel-Ontario (TNO) a bien failli être gâché par une panne d’électricité. Heureusement, le courant est revenu 20 minutes avant l’heure prévue pour les annonces. Dévoilée à travers une série d’installations…
    Ecrit le jeudi, 17 mai 2018 18:37
  • L’art urbain en mouvement
    L’art urbain en mouvement Sudbury — Un groupe d’artistes visuelles montréalaises sont de passage à Sudbury cette semaine. Habituellement confinées au même terrain vague dans la métropole québécoise, les huit artistes d’Auto-workshop ont décidé de quitter leur enclave et de prendre la route pour…
    Ecrit le jeudi, 17 mai 2018 16:36
  • De la République tchèque à l’Ontario français
    De la République tchèque à l’Ontario français Sudbury — Qu’est-ce qui peut bien attirer une étudiante de Prague, en République tchèque, à venir étudier en Ontario? Rien de moins que la culture franco-ontarienne. Alice Luňáková étudie l’enseignement des langues aux enfants à l’Université Masaryk, dans la ville…
    Ecrit le mercredi, 25 avril 2018 14:00
  • Candidate pour Miss North Ontario malgré une encéphalite
    Candidate pour Miss North Ontario malgré une encéphalite Timmins et Sudbury — Pour des raisons médicales, Keisha Corbeil a dû mettre sur la glace un projet qui lui tenait à cœur. Après avoir surmonté une difficile épreuve, elle a décidé de persévérer et de mener à bien un…
    Ecrit le vendredi, 20 avril 2018 16:24
  • Distinction provinciale pour Gaëtane Pharand
    Distinction provinciale pour Gaëtane Pharand Sudbury — La directrice générale du Centre Victoria pour femmes (CVF), Gaëtane Pharand, et l’une des 19 personnes qui ont reçu ce matin le Prix de distinction du procureur général pour les services aux victimes. Ce prix reconnait le travail exceptionnel…
    Ecrit le jeudi, 12 avril 2018 13:45

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login