FacebookTwitter
jeudi, 22 juin 2017 10:30

Cent ans, ça passe vite quand on aime la vie

Écrit par  Claire Pilon
Sophie Démoré donne des fleurs à sa grand-maman Sophie Démoré donne des fleurs à sa grand-maman Photos : Courtoisie
Sudbury — Une centaine de parents et amis sont venus de l’Ontario, du Québec, de l’Alberta et de la Nouvelle-Écosse souligner le 100e anniversaire de naissance de Marie-Jeanne Chevrefils, née Turcot, le 3 juin dernier. Elle est native de St-Urbain-Premier au Québec (en Montérégie) le 29 juin 1917.

Mme Chevrefils demeure au Centre Elizabeth à Val Caron. Elle est l’ainée d’une famille de 16 enfants, dont une sœur de 96 ans encore vivante.

Elle est déménagée en Ontario à l’âge de 6 ans et pour elle, une nouvelle vie commence. La famille grandit et les compagnons de jeu sont surtout ses frères et sœurs, ce qui favorise un grand sens de la famille, une valeur que Mme Chevrefils a très bien transmise à ses enfants, selon une de ses filles, Marie-Claire Violette. En plus de s’occuper de sa famille, Mme Chevrefils a travaillé au bureau de poste de St-Charles pendant 46 ans.

Mme Chevrefils a donné naissance à 10 enfants : Huguette, Marie-Louise, Albert, Georgette et Hubert, qui sont décédés, Marie-Claire, Nicole, Guylaine, Marie-Rose et Daniel sont toujours auprès d’elle. Elle a 11 petits-enfants et 16 arrière-petits-enfants.

Selon Mme Violette, la famille a toujours été au centre de la vie de sa mère. Écouter, encourager, aider ses proches devient naturel dans ses rapports avec les autres. «Pour maman, être ouverte aux autres ne doit pas vouloir dire s’effacer. Elle est forte de caractère et a dû traverser plusieurs épreuves au cours de sa vie, mais elle a toujours continué à regarder la vie avec optimisme», souligne-t-elle.

Éducation et aventures assurent bonheur et longévité

Pour Mme Chevrefils, l’éducation est très importante et elle a toujours motivé ses enfants à développer leurs talents le plus possible et à prendre en main leur propre vie. Elle continue toujours à partager ses principes.

Cent ans sont vite passés quand on embrasse la vie et pour Mme Chevrefils, cela a commencé avec des jeux d’enfants qu’elle a partagés avec ses cousins et cousines au Québec. «Encore aujourd’hui elle retrouve le même plaisir à chacune de nos visites. Elle a toujours été une grande voyageuse et le monde s’est toujours ouvert à elle. Elle est montée à dos de chameau à l’âge de 86 ans et a exploré les glaciers de l’Alaska à bord d’un hélicoptère à l’âge de 92 ans», indique sa fille.


Le gâteau de fête de Mme Chevrefils souligne bien son amour des voyages.

Elle affirme que sa mère a encore deux rêves, soit de célébrer son 100e anniversaire et d’assister au mariage de sa petite-fille, qui aura lieu en juillet au mont Tremblant au Québec. Elle aimerait aussi visiter la Grande-Bretagne et l’Écosse. «Nous faisons tous en notre possible pour l’aider à réaliser ses rêves», indique Mme Violette.

Mme Chevrefils est intéressée par la généalogie et a fait plusieurs recherches sur ses racines écossaises par la famille Henderson. «Elle suit encore les soubresauts politiques au Canada et aux États-Unis. Lorsque la santé lui permet, c’est avec enthousiasme qu’elle participe au conditionnement physique et aux jeux offerts au Centre Elizabeth ainsi qu’à la rencontre mensuelle de l’INCA», ajoute Mme Violette. 

«Maman a toujours su et sait encore montrer comment c’est beau la vie», conclut Mme Violette. Elle vit une vie remplie de générosité, d’amour, de respect de tolérance et d’ouverture sur le monde, souligne sa fille.

Lu 1884 fois Dernière modification le jeudi, 06 juillet 2017 15:14

Actualité du Nord

  • Billochet du jongleur 2017 remis à Jean-Pierre Pichette
    Billochet du jongleur 2017 remis à Jean-Pierre Pichette Sudbury — Le professeur à la retraite Jean-Pierre Pichette est le 16e récipiendaire du Billochet du jongleur, prix remis annuellement par le Centre franco-ontarien de folklore (CFOF). M. Pichette a été professeur au département de folklore et ethnologie de l’Université de…
    Ecrit le mardi, 20 février 2018 14:39
  • Pénurie d’enseignants francophones : Limite de la formation et concurrence multiple
    Pénurie d’enseignants francophones : Limite de la formation et concurrence multiple Ontario —La pénurie d’enseignants francophones a gagné le Nord de la province. Le gouvernement a commencé à mettre en place des stratégies de promotion et de recrutement, mais les intervenants en éducation soulignent que les deux années nécessaires à l’obtention…
    Ecrit le mercredi, 14 février 2018 14:59
  • Francophonie et Premières Nations à l'avant-plan
    Francophonie et Premières Nations à l'avant-plan Sudbury — Les questions francophones et autochtones ont pris pratiquement toute la place lors d'une discussion ouverte entre la première ministre de l'Ontario, Kathleen Wynne, et les étudiants de l'Université Laurentienne lundi dernier. On a pu entre autres entendre la…
    Ecrit le lundi, 12 février 2018 15:57
  • Kathleen Wynne à Sudbury le 12 février
    Kathleen Wynne à Sudbury le 12 février Mise à jour Sudbury — L’horaire du passage à Sudbury de la première ministre de l’Ontario, Kathleen Wynne, est maintenant connu. Accompagnée par le député de Sudbury et ministre de l’Énergie, Glenn Thibault, elle visitera les trois institutions postsecondaires du…
    Ecrit le dimanche, 11 février 2018 16:00
  • Un toit pour la patinoire de Field
    Un toit pour la patinoire de Field Field — Dans le cadre de l’ouverture officielle du Carnaval de Field jeudi, les dirigeants de la Caisse populaire Alliance et la Municipalité de Nipissing Ouest ont conjointement annoncé un financement d'un projet de construction d’un toit pour la patinoire…
    Ecrit le vendredi, 09 février 2018 09:32
  • Les effets de la hausse du salaire minimum dépassent la question salariale
    Les effets de la hausse du salaire minimum dépassent la question salariale Ontario — Le 1er janvier 2018, le salaire minimum a bondi de 11,60 $ de l’heure à 14 $. Alors que certains petits commerces sont déjà touchés négativement par cette hausse, des organismes appréhendent plutôt la hausse à 15 $ le 1er janvier 2019. Le Voyageur…
    Ecrit le lundi, 05 février 2018 14:30
  • Destination la Suède pour l’ambassadrice D.A.R.E. du Canada
    Destination la Suède pour l’ambassadrice D.A.R.E. du Canada TimminsAlexya Racicot, élève de 12e année de l’École secondaire catholique Thériault, est la seule ambassadrice du Youth Advisory Board (YAB) de D.A.R.E. America au Canada depuis 2017. Le projet qu’elle a conçu après une conférence à Hawaï en mars est l’un…
    Ecrit le mercredi, 31 janvier 2018 22:30

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login