FacebookTwitter
jeudi, 15 juin 2017 15:00

Kyle Lapierre vise haut

Écrit par 
Kyle Lapierre vise haut Photos : Courtoisie
Sudbury — Kyle Lapierre, un trampoliniste francophone du Nord de l’Ontario, commencera son entrainement avec l’équipe canadienne cet été. Un athlète de 20 ans qui poursuit ses études postsecondaires à l’Université Laurentienne, Kyle est reconnu par ses entraineurs pour ses habiletés, ses acrobaties et ses pirouettes sur un trampoline.

Son parcours a commencé lorsqu’il avait 12 ans. Kyle a alors été convoité par des entraineurs de l’équipe compétitive des Laurels de Sudbury à la suite de sa participation à un camp d’été de trampoline. Depuis, il a remporté plusieurs titres et médailles à diverses compétitions provinciales et nationales.

Par contre, pour atteindre ce calibre, il a dû se remettre de nombreuses blessures qu’il a subies lors de compétitions ou de pratiques. Motivé, M. Lapierre espère maintenant démontrer qu’il mérite à nouveau sa chance avec l’équipe canadienne.

«Dans ma carrière, j’ai dû surmonter plusieurs défis en raison d’une chirurgie à ma hanche; un défaut génétique que j’ai hérité de mon père et de mon grand-père. Dans mon sport, il y a beaucoup de contact physique. Ça m’a pris une année et demie de guérison avant de pouvoir revenir dans mon sport. Trois mois plus tard, j’ai eu une fracture au cou et j’ai dû porter un collet cervical pendant un mois. Ça m’a pris encore un autre six mois avant de faire mon retour sur un trampoline», raconte M. Lapierre.

«En raison de tant de défis et de bonds en arrière, je ne croyais pas pouvoir me qualifier comme athlète au niveau sénior cette année. Mais me revoici et mon objectif est de faire compétition à ce niveau, montrer [aux autres] que je mérite d’être à ce niveau et que ce n’est pas un hasard», élabore-t-il.



Malgré une troisième blessure qu’il a subie à sa cheville, l’athlète poursuit ses exercices sur le trampoline. Avec l’aide de quelques entraineurs qui ont déjà participé à des compétitions internationales, M. Lapierre continue son cheminement avec l’espoir de peut-être rejoindre le même niveau.

«J’ai appris comment me rendre à l’équipe canadienne, soit quelles sont les étapes à franchir et qu’est-ce que je dois améliorer dans mon entrainement. Je suis ici pour apprendre des aspects généraux [du trampoline] plutôt que des aspects spécifiques sur mes routines», explique-t-il.

«J’ai aussi appris comment aborder les éléments difficiles, comme avec plusieurs pirouettes et comment les diviser en sections. Lorsque tu réussis à maitriser chaque section, tu es capable de les mettre ensemble. Enfin, j’ai appris comment structurer une routine de trampoline et comment bien le faire pour que j’aie un bon résultat lors d’une compétition.»

Kyle Lapierre disputera son premier championnat national au niveau sénior le mois prochain, au Collège Durham à Oshawa.

Lu 4399 fois Dernière modification le mercredi, 14 juin 2017 00:05
Éric Boutilier

Correspondant

North Bay et Nipissing

Sports

eric.boutilier@levoyageur.ca

Actualité du Nord

  • 90 ans de jardinage
    90 ans de jardinage Kapuskasing — La Société d’horticulture de Kapuskasing célèbre ses 90 ans d’existence cette année et, pour l’occasion, elle tenait sa foire annuelle de fleurs et de légumes la fin de semaine du 17 aout au Centre Civique. Le Voyageur a pu rencontrer…
    Ecrit le jeudi, 22 août 2019 16:22
  • Le militantisme par la culture
    Le militantisme par la culture Chapleau — Diane Jean, l’ancienne directrice générale du Centre culturel Louis-Hémon, a récemment choisi de tirer sa révérence après avoir travaillé pendant deux décennies auprès de Chapleau. Abitibienne d’origine, elle s’est installée dans cette collectivité rurale du Nord de l’Ontario…
    Ecrit le mercredi, 21 août 2019 16:09
  • Visite d’Elizabeth May à Sudbury
    Visite d’Elizabeth May à Sudbury Sudbury — Première visite à saveur électorale dans le Grand Sudbury, la chef du Parti vert du Canada, Elizabeth May, était de passage à l’École d’architecture McEwen hier soir pour répondre aux questions des Sudburois. Il s’agissait d’un 33e arrêt d’une…
    Ecrit le mercredi, 21 août 2019 00:00
  • Une cicatrice encore visible
    Sudbury — Cette photo prise du haut des airs montre bien l’étendue de forêt qui a été dévastée par l’incendie Parry Sound 33 l’été dernier. Ce feu qui a forcé l’évacuation d’une Première Nation et de Killarney en plus de…
    Ecrit le mercredi, 14 août 2019 15:21
  • Construction devant le Collège Boréal pour la rentrée
    Construction devant le Collège Boréal pour la rentrée Sudbury — La circulation sur le boulevard Lasalle à l’entrée du Collège Boréal risque d’être perturbée pour la rentrée. Afin de terminer la construction de la route et du nouveau carrefour giratoire qui remplacera l’intersection devant le collège, les automobilistes…
    Ecrit le mardi, 13 août 2019 16:23
  • Earlton se bat pour son développement
    Earlton se bat pour son développement Earlton — Les dirigeants du canton d’Armstrong ont récemment réduit le prix de vente de certains terrains municipaux à 20 000 $ pour stimuler le développement de nouveaux domiciles dans le secteur du chemin Airport et du croissant Jules-Gravel. Les obstacles au…
    Ecrit le jeudi, 08 août 2019 13:00
  • Quelle est la relation entre l’aide médicale à mourir et les soins palliatifs en Ontario?
    Quelle est la relation entre l’aide médicale à mourir et les soins palliatifs en Ontario? Ontario — En Ontario, les maisons de soins palliatifs sont l’un des endroits désignés par la loi où il est permis d’administrer l’aide médical à mourir (AMM). La grande majorité des institutions préfèrent par contre diriger les patients à l’hôpital…
    Ecrit le mardi, 06 août 2019 13:00

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login