FacebookTwitter
jeudi, 15 juin 2017 15:00

Kyle Lapierre vise haut

Écrit par 
Kyle Lapierre vise haut Photos : Courtoisie
Sudbury — Kyle Lapierre, un trampoliniste francophone du Nord de l’Ontario, commencera son entrainement avec l’équipe canadienne cet été. Un athlète de 20 ans qui poursuit ses études postsecondaires à l’Université Laurentienne, Kyle est reconnu par ses entraineurs pour ses habiletés, ses acrobaties et ses pirouettes sur un trampoline.

Son parcours a commencé lorsqu’il avait 12 ans. Kyle a alors été convoité par des entraineurs de l’équipe compétitive des Laurels de Sudbury à la suite de sa participation à un camp d’été de trampoline. Depuis, il a remporté plusieurs titres et médailles à diverses compétitions provinciales et nationales.

Par contre, pour atteindre ce calibre, il a dû se remettre de nombreuses blessures qu’il a subies lors de compétitions ou de pratiques. Motivé, M. Lapierre espère maintenant démontrer qu’il mérite à nouveau sa chance avec l’équipe canadienne.

«Dans ma carrière, j’ai dû surmonter plusieurs défis en raison d’une chirurgie à ma hanche; un défaut génétique que j’ai hérité de mon père et de mon grand-père. Dans mon sport, il y a beaucoup de contact physique. Ça m’a pris une année et demie de guérison avant de pouvoir revenir dans mon sport. Trois mois plus tard, j’ai eu une fracture au cou et j’ai dû porter un collet cervical pendant un mois. Ça m’a pris encore un autre six mois avant de faire mon retour sur un trampoline», raconte M. Lapierre.

«En raison de tant de défis et de bonds en arrière, je ne croyais pas pouvoir me qualifier comme athlète au niveau sénior cette année. Mais me revoici et mon objectif est de faire compétition à ce niveau, montrer [aux autres] que je mérite d’être à ce niveau et que ce n’est pas un hasard», élabore-t-il.



Malgré une troisième blessure qu’il a subie à sa cheville, l’athlète poursuit ses exercices sur le trampoline. Avec l’aide de quelques entraineurs qui ont déjà participé à des compétitions internationales, M. Lapierre continue son cheminement avec l’espoir de peut-être rejoindre le même niveau.

«J’ai appris comment me rendre à l’équipe canadienne, soit quelles sont les étapes à franchir et qu’est-ce que je dois améliorer dans mon entrainement. Je suis ici pour apprendre des aspects généraux [du trampoline] plutôt que des aspects spécifiques sur mes routines», explique-t-il.

«J’ai aussi appris comment aborder les éléments difficiles, comme avec plusieurs pirouettes et comment les diviser en sections. Lorsque tu réussis à maitriser chaque section, tu es capable de les mettre ensemble. Enfin, j’ai appris comment structurer une routine de trampoline et comment bien le faire pour que j’aie un bon résultat lors d’une compétition.»

Kyle Lapierre disputera son premier championnat national au niveau sénior le mois prochain, au Collège Durham à Oshawa.

Lu 1782 fois Dernière modification le mercredi, 14 juin 2017 00:05
Éric Boutilier

Correspondant

North Bay et Nipissing

Sports

eric.boutilier@levoyageur.ca

Actualité du Nord

  • Satisfaire sa curiosité et sa dent sucrée
    Satisfaire sa curiosité et sa dent sucrée North Bay — Kiku Ng, bientôt une élève de la 12e année de l’École secondaire catholique Algonquin, a décidé de combiner sa passion pour les bonbons et sa culture en démarrant son propre commerce. Avec l’aide d’une bourse de 3000 $ du…
    Ecrit le vendredi, 13 juillet 2018 16:10
  • Si vous allez à l’urgence, apportez une collation
    Si vous allez à l’urgence, apportez une collation Sudbury — Les médecins Hospitalistes — spécialistes des interventions d’urgence et des patients orphelins — sont inquiets du manque d’intérêt et d’empathie de la direction d’Horizon Santé Nord (HSN) par rapport à leur travail et leurs patients. Malgré les fonds…
    Ecrit le mercredi, 11 juillet 2018 16:13
  • Les aidants naturels des anciens combattants ne sont pas tous égaux
    Les aidants naturels des anciens combattants ne sont pas tous égaux Sudbury — Jenny Migneault dénonce depuis plusieurs années le manque d’appui du gouvernement canadien pour les aidants naturels des anciens combattants souffrant d’un syndrome de stress posttraumatique (SSPT). Avec son conjoint, Orlando Fantini, elle parcourt présentement l’ouest du Canada afin…
    Ecrit le mardi, 10 juillet 2018 15:42
  • 20 ans de popote
    20 ans de popote Sudbury — Les trois dames qui préparaient les bons repas du Centre de santé communautaire du Grand Sudbury (CSCGS) depuis plusieurs années, Cécile Levac, Irène McLaughlin et Roxanne Blais, ont décidé de prendre leur retraite en même temps. Le diner…
    Ecrit le vendredi, 06 juillet 2018 16:38
  • La communauté semble favorable à une COOP à Earlton
    La communauté semble favorable à une COOP à Earlton Sudbury — Les premières réactions des participants à une rencontre d’information semblent favorables à la création d’une coopérative alimentaire à Earlton après la fermeture il y a deux semaines de la seule épicerie, Earlton Grocery King, qui desservait toute cette…
    Ecrit le vendredi, 29 juin 2018 11:39
  • Deux prix Coup de cœur pour des diplômées de la Laurentienne
    Deux prix Coup de cœur pour des diplômées de la Laurentienne Sudbury — Martine Belanger, diplômée du programme francophone de sciences infirmières de l’Université Laurentienne de Sudbury depuis le mois de mai, a remporté l’un des trois prix Coup de cœur du jury lors du 7e Congrès mondial des infirmières et infirmiers…
    Ecrit le jeudi, 28 juin 2018 12:42
  • Centre de counselling : Mauvais changements ou résistance aux changements?
    Centre de counselling : Mauvais changements ou résistance aux changements? Sudbury — «Un environnement de travail toxique» : le terme a été utilisé plus d’une fois par des employés et la clientèle lors de l’assemblée générale annuelle du Centre de counselling de Sudbury (CCS) samedi dernier. Les relations entre la…
    Ecrit le mercredi, 27 juin 2018 10:00

RokStories

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login