FacebookTwitter
vendredi, 16 juin 2017 06:00

«Dans un mariage, il faut que chacun mette de l’eau dans son vin»

Écrit par 
Régine et Omer Lalonde Régine et Omer Lalonde Photo : Bienvenu Senga
Les Sudburois Régine et Omer Lalonde célèbreront leur 70e anniversaire de mariage le 16 juin.

Mme Lalonde garde toujours de vifs souvenirs du piquenique de son St-Charles natal où elle a rencontré son mari. «On avait été à la même école, mais avec deux années de différence, donc il n’y a jamais rien eu entre nous deux. On a commencé à sortir ensemble peu après cela», raconte-t-elle.

Cinq ans après leur mariage, soit en 1952, les Lalonde se sont installés à Sudbury où M. Lalonde a travaillé en construction et ensuite, jusqu’à sa retraite, à la mine Falconbridge.

De leurs 70 ans de vie commune, les Lalonde retiennent particulièrement la naissance de chacun de leurs quatre enfants. «C’était spécial, ç’a changé notre vie. On a toujours eu une famille très unie. Nous considérons même les conjoints de nos enfants comme nos propres enfants maintenant», indique Mme Lalonde. Le couple a 9 petits-enfants et 15 arrière-petits-enfants.

Sur le plan récréatif, il y aura eu surtout pour lui la pêche et pour elle le tricot, une activité qu’elle fait toujours d’ailleurs, occasionnellement.

Si M. et Mme Lalonde, respectivement âgés de 95 et de 92 ans, se réjouissent de l’étape qu’ils viennent de franchir, ils sont conscients du fait qu’il n’est pas donné à tout le monde d’en arriver là. «On est très chanceux. On a toujours une bonne santé pour notre âge», note Mme Lalonde. «Et c’est sûr aussi que dans un mariage, chacun doit mettre de l’eau dans son vin. L’un ou l’autre peut avoir des manquements, mais il faut en venir à une entente», ajoute-t-elle. «On s’est mariés pour la vie», ajoute son mari.

Une union qui suscite l’admiration de leur fils, Roger Lalonde, qui se dit «fier de toujours voir [ses] parents heureux ensemble». Son épouse, Nicole, apprécie quant à elle, l’attachement de ses beaux-parents au reste de la famille. «Ils n’ont jamais hésité à venir en aide à la famille à n’importe quel moment», révèle-t-elle. Son beau-père a notamment prêté mainforte à ses enfants et petits-enfants lors de projets de construction.

«On a eu une vie belle et pleine et si le Bon Dieu le veut, nous serions prêts à vivre encore quelques années», conclut en riant Mme Lalonde.

Lu 2143 fois Dernière modification le jeudi, 15 juin 2017 17:13
Bienvenu Senga

Journaliste

Sudbury

705-673-3377, poste 6210

bienvenu.senga@levoyageur.ca

Actualité du Nord

  • 2 sur 3 à la Célébration du maire pour les arts
    2 sur 3 à la Célébration du maire pour les arts Sudbury — Deux des trois gagnants de la cérémonie annuelle de la Célébration du maire pour les arts sont francophones : Miriam Cusson a remporté le prix pour l’artiste à mi-carrière et Daniel Bédard celui pour le prix d’excellence. La cérémonie…
    Ecrit le mercredi, 06 juin 2018 23:35
  • Les loups se feraient plus présents à East Ferris
    Les loups se feraient plus présents à East Ferris Astorville — Le conseil municipal d’East Ferris a récemment déposé une résolution auprès du ministère des Richesses naturelles et des Forêts afin de sensibiliser le gouvernement provincial au sujet de la présence grandissante de loups dans la municipalité. Certains regroupements,…
    Ecrit le mercredi, 23 mai 2018 15:12
  • TNO 2018-2019 : « Vous êtes ici »
    TNO 2018-2019 : « Vous êtes ici » Sudbury — Le dévoilement de la programmation 2018-2019 du Théâtre du Nouvel-Ontario (TNO) a bien failli être gâché par une panne d’électricité. Heureusement, le courant est revenu 20 minutes avant l’heure prévue pour les annonces. Dévoilée à travers une série d’installations…
    Ecrit le jeudi, 17 mai 2018 18:37
  • L’art urbain en mouvement
    L’art urbain en mouvement Sudbury — Un groupe d’artistes visuelles montréalaises sont de passage à Sudbury cette semaine. Habituellement confinées au même terrain vague dans la métropole québécoise, les huit artistes d’Auto-workshop ont décidé de quitter leur enclave et de prendre la route pour…
    Ecrit le jeudi, 17 mai 2018 16:36
  • De la République tchèque à l’Ontario français
    De la République tchèque à l’Ontario français Sudbury — Qu’est-ce qui peut bien attirer une étudiante de Prague, en République tchèque, à venir étudier en Ontario? Rien de moins que la culture franco-ontarienne. Alice Luňáková étudie l’enseignement des langues aux enfants à l’Université Masaryk, dans la ville…
    Ecrit le mercredi, 25 avril 2018 14:00
  • Candidate pour Miss North Ontario malgré une encéphalite
    Candidate pour Miss North Ontario malgré une encéphalite Timmins et Sudbury — Pour des raisons médicales, Keisha Corbeil a dû mettre sur la glace un projet qui lui tenait à cœur. Après avoir surmonté une difficile épreuve, elle a décidé de persévérer et de mener à bien un…
    Ecrit le vendredi, 20 avril 2018 16:24
  • Distinction provinciale pour Gaëtane Pharand
    Distinction provinciale pour Gaëtane Pharand Sudbury — La directrice générale du Centre Victoria pour femmes (CVF), Gaëtane Pharand, et l’une des 19 personnes qui ont reçu ce matin le Prix de distinction du procureur général pour les services aux victimes. Ce prix reconnait le travail exceptionnel…
    Ecrit le jeudi, 12 avril 2018 13:45

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login