FacebookTwitter
mardi, 16 mai 2017 19:51

Parce qu’un jour ou l’autre cette saison, vous irez peut-être au TNO

Écrit par 
Parce qu’un jour ou l’autre cette saison, vous irez peut-être au TNO Image : Courtoisie
Sudbury — Le Théâtre du Nouvel-Ontario (TNO) a procédé le 16 mai au lancement de sa saison 2017-2018, au menu de laquelle se trouvent cinq pièces de théâtre pour adultes et trois pièces dans la série jeunesse.

Le thème choisi pour la saison est Un jour ou l’autre. «Dans tous les spectacles, il y a soit une situation à laquelle on va être confronté dans notre propre vie, soit personnellement ou à travers quelqu’un d’autre. Au théâtre aussi, les moments où une pièce vient nous rejoindre, ce sont souvent des moments auxquels on peut s’identifier, et c’est ce qu’on voulait mettre de l’avant cette année», explique la directrice artistique du TNO, Geneviève Pineault.

Plusieurs des pièces qu’accueillera le TNO exploreront également la famille dans tous ses états. «La famille de nos jours peut prendre tellement de sens différents et je trouve important d’aborder ces questions-là, surtout dans le monde où l’on vit actuellement», indique Mme Pineault.

Programmation adultes

Starshit, une coproduction satirique du Théâtre du Tandem et du Théâtre en Quec’Part emmènera les spectateurs au cœur de l’entreprise Starshit, où travaille «une faune d’employés disciples et de porte-étendards. De nous jours, on sent qu’on vit dans un monde où les choses vont vite, mais en même temps, on alimente ce besoin que les choses aillent vite. C’est une pièce qui aborde de façon très comique des observations très judicieuses de notre société de surperformance et de surproduction», avance Mme Pineault. Starshit sera présentée les 19 et 20 octobre.



Le TNO accueillera en novembre la pièce F**king Carl, une production du Théâtre du Trillium, qui peint le portrait d’un couple dont le style de vie est fardé de festivals et de bières en cannettes qui souhaite adopter un enfant. «C’est une pièce qui joue beaucoup sur les apparences et qui peut provoquer par son langage et ses personnages, mais qui nous apprend à outrepasser les préjugés et voir l’humanité chez l’autre au-delà des apparences», affirme Mme Pineault. F**cking Carl sera au TNO du 23 au 25 novembre.

Parmi les éclats, une nouvelle production originale du TNO conçue et mise en scène par Miriam Cusson, s’inspire du tout premier recueil de poésie de l’auteure et metteure en scène Brigitte Haentjens, d’éclats de peines. Mme Cusson fera également résonner dans son œuvre la poésie du défunt poète sudburois Robert Dickson ainsi que des correspondances qu’elle continue d’entretenir avec le poète. Les comédiennes Manon  St-Jules, Stéphanie Kym Tougas et France Huot seront sur scène aux cotés de Mme Cusson pour l’interprétation de la pièce. «Ça promet d’être un projet éclaté très sudburois et très nord-ontarien», révèle Mme Pineault. Parmi les éclats sera à l’affiche du 1er au 10 mars 2018.



La programmation pour adultes se terminera en avril par Des arbres (photo de première page), une production du Théâtre La Manufacture. La pièce suit la vie d’un couple et son questionnement au sujet de la procréation. «Ils ne se demandent pas simplement s’ils devraient avoir des enfants ou non, mais il y a une longue réflexion sur l’empreinte écologique, la situation économique dans le monde, leurs valeurs, ce qu’ils veulent faire dans la vie. On embarque vraiment dans leur vie, leurs moments de joie et de déchirement. Des arbres n’admet ni décor, ni effet de son ou d’éclairage. La pièce sera présentée du 12 au 14 avril 2018.



Et la pièce communautaire…

Pour la pièce communautaire — qui fait également partie de la programmation adultes —, le TNO donnera carte blanche cette saison à l’artiste sudburois Ryan Demers, qui signera la mise en scène de Mambo Italiano, une pièce du dramaturge montréalais Steve Gallucio et traduite par Michel Tremblay. Mambo Italiano suit une famille franco-italienne de Montréal au sein de laquelle les parents apprennent que leur fils est amoureux... d’un homme. Mambo Italiano sera présentée du 25 janvier au 3 février 2018.

Programmation jeunesse

Dans Le Cœur en hiver, une production du Théâtre de l’Oeil, le dramaturge Étienne Lepage porte un regard contemporain sur le récit classique La Reine des neiges d’Hans Christian Andersen. Bien que la pièce s’adresse principalement aux enfants de sept ans et plus, l’œuvre «parle aussi aux adultes», selon Mme Pineault. «Il y a une grande poésie dans le texte réécrit et un rappel du regard d’émerveillement avec lequel on regardait le monde comme enfants», ajoute-t-elle. La pièce sera au TNO le 11 novembre.

La pièce Ma mère est un poisson rouge pour les cinq ans et plus, que le TNO accueillera le 7 avril 2018, suit l’histoire familiale de Xavier, que celui-ci raconte à l’aide de ses amis Imma et Mika. «C’est une pièce qui traite de la l’absence de l’autre, mais de façon très lumineuse. Que ce soit lors de la séparation d’un parent ou de la perte d’un être cher, les enfants ressentent beaucoup de choses et il faut reconnaitre qu’ils ont à gérer de grandes peines, même s’ils sont très petits. Une pièce comme celle-là est une occasion pour soit parler de ça ou du moins que l’enfant puisse réaliser qu’il n’est pas le seul à ressentir certaines émotions et qu’il y a des façons de passer à travers ces épreuves», dit Mme Pineault de la création du Théâtre de l'Avant-Pays.

Les enfants de six mois à quatre ans seront également servis, avec le spectacle multisensoriel Eaux, produit par Les Incomplètes et que présentera le TNO le 21 avril 2018. Le spectacle sans paroles met en scène une danseuse et un joueur de contrebasse qui l’accompagne.

La programmation détaillée de la saison 2017-2018 du TNO peut être consultée à l’adresse www.letno.ca.

Lu 1637 fois Dernière modification le mardi, 16 mai 2017 22:45
Bienvenu Senga

Journaliste

Sudbury

705-673-3377, poste 6210

bienvenu.senga@levoyageur.ca

Actualité du Nord

  • L’Ontario francophone dans 10 ans
    L’Ontario francophone dans 10 ans Ontario — Le Commissariat aux services en français de l’Ontario (CSF) a choisi de regarder vers l’avenir pour son Rapport annuel 2017-2018. La première partie du rapport fait l’analyse de la population francophone de l’Ontario par le biais des plus…
    Ecrit le mercredi, 18 juillet 2018 17:01
  • À la recherche de gens qui désirent sortir de la pauvreté
    À la recherche de gens qui désirent sortir de la pauvreté Sudbury — Le programme Cercles est à la recherche de bénévoles et des leadeurs pour l’avancement de ses projets communautaires. Lancé en février 2018 dans le Grand Sudbury, le programme a pour objectif d’aider les personnes à sortir de la…
    Ecrit le mercredi, 18 juillet 2018 13:54
  • Satisfaire sa curiosité et sa dent sucrée
    Satisfaire sa curiosité et sa dent sucrée North Bay — Kiku Ng, bientôt une élève de la 12e année de l’École secondaire catholique Algonquin, a décidé de combiner sa passion pour les bonbons et sa culture en démarrant son propre commerce. Avec l’aide d’une bourse de 3000 $ du…
    Ecrit le vendredi, 13 juillet 2018 16:10
  • Si vous allez à l’urgence, apportez une collation
    Si vous allez à l’urgence, apportez une collation Sudbury — Les médecins Hospitalistes — spécialistes des interventions d’urgence et des patients orphelins — sont inquiets du manque d’intérêt et d’empathie de la direction d’Horizon Santé Nord (HSN) par rapport à leur travail et leurs patients. Malgré les fonds…
    Ecrit le mercredi, 11 juillet 2018 16:13
  • Les aidants naturels des anciens combattants ne sont pas tous égaux
    Les aidants naturels des anciens combattants ne sont pas tous égaux Sudbury — Jenny Migneault dénonce depuis plusieurs années le manque d’appui du gouvernement canadien pour les aidants naturels des anciens combattants souffrant d’un syndrome de stress posttraumatique (SSPT). Avec son conjoint, Orlando Fantini, elle parcourt présentement l’ouest du Canada afin…
    Ecrit le mardi, 10 juillet 2018 15:42
  • 20 ans de popote
    20 ans de popote Sudbury — Les trois dames qui préparaient les bons repas du Centre de santé communautaire du Grand Sudbury (CSCGS) depuis plusieurs années, Cécile Levac, Irène McLaughlin et Roxanne Blais, ont décidé de prendre leur retraite en même temps. Le diner…
    Ecrit le vendredi, 06 juillet 2018 16:38
  • La communauté semble favorable à une COOP à Earlton
    La communauté semble favorable à une COOP à Earlton Sudbury — Les premières réactions des participants à une rencontre d’information semblent favorables à la création d’une coopérative alimentaire à Earlton après la fermeture il y a deux semaines de la seule épicerie, Earlton Grocery King, qui desservait toute cette…
    Ecrit le vendredi, 29 juin 2018 11:39

RokStories

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login