FacebookTwitter
vendredi, 12 mai 2017 10:14

Le temps n’est plus à la réflexion pour l’Église catholique

Écrit par  Claire Pilon
Le pape François a fait plusieurs déclarations dernièrement qui portent les gens à croire qu’il y aura sous peu des changements au sein de l’Église catholique et que ce pape est ouvert aux changements.

Il y a quelque temps déjà, le pape François a déclaré qu’il mettrait sur pied une commission pour étudier la possibilité d’autoriser l’ordination des femmes au diaconat. Il faut bien comprendre qu’il va réfléchir à la formation d’une commission pour étudier cette question. On est loin de l’ordination des femmes au sacerdoce. Nous savons tous ce qui arrive souvent aux recommandations d’une commission ou d’un comité d’étude; elles sont souvent placées sur les étagères, bien éloignées des gens d’actions.

Plus récemment, le pape a affirmé vouloir réfléchir à l’ordination des hommes mariés, mais avec plusieurs restrictions. Je me demande à quoi doit-on réfléchir et pour combien de temps? L’Église réfléchit à bien des choses depuis des centaines d’années et, malheureusement, n’a encore presque rien changé.

Avant d’être considéré pour l’ordination, l’homme marié devra remplir certains critères : il doit être mur, à la retraite et engagé dans l’Église. Est-il en train de bâtir une Église de têtes blanches? Dans une société en santé, il faut y trouver des personnes de tous les âges, de toutes les professions, des gens avec beaucoup d’expérience et d’autres avec moins. L’Église ne devrait-elle pas faire la même chose? Le clergé ne devrait-il pas être formé d’hommes et de femmes, de jeunes et de plus âgées, de personnes mariées et de célibataires avec des convictions d’ouverture sur le monde?

Combien de fois des femmes préfèreraient-elles demander des conseils à une femme prêtre? Combien de couples voudraient les suggestions d’un homme marié qui connait les mêmes problèmes?

Le Christ acceptait toutes les personnes pour proclamer la bonne nouvelle. Qui peut prouver qu’il n’y avait pas de femmes parmi les apôtres et que les apôtres n’étaient pas mariés? Ce ne sont pas des dogmes, comme la résurrection du Christ. Le Christ n’a pas choisi ses apôtres en se basant sur le sexe, l’orientation sexuelle ou l’état civil des gens. Si je ne me trompe pas, je crois que le Christ n’a jamais ordonné personne. Il les a simplement choisis et invités à le suivre.

Il ne faut pas ordonner des hommes simplement pour sauver des bâtiments. Il faudrait que les prêtres mariés exécutent les mêmes fonctions qu’un prêtre célibataire. Comme dans un organisme, une entreprise ou un commerce en santé, les membres doivent accomplir différentes tâches en fonction de leur expérience, de leurs expertises et de leurs capacités.

Le temps est venu de cesser de réfléchir, d’étudier, de faire des recommandations; il faut plutôt agir avant qu’il ne soit trop tard. Trop tard pour la survie de notre Église. Les églises se vident, les bâtiments sont vendus et deviennent entre autres des terrains de stationnement et seulement un petit groupe de personnes soutient encore financièrement leur paroisse.

Tous ces changements créent un drôle de revirement de situation : les Canadiens allaient évangéliser les pays en développement et, aujourd’hui, ce sont les prêtres de ces pays qui doivent venir évangéliser les Canadiens chez eux.

Les églises qui sont encore à moitié remplies le sont en raison de leur curé qui, même s’il peut être âgé, laisse de côté les anciennes méthodes et les anciens préjugés pour s’adapter aux nouvelles réalités tout en n’oubliant pas l’essentiel.

L’Église doit absolument cesser de se questionner, de réfléchir et de faire des études. Elle doit agir afin de répondre aux attentes des jeunes et des personnes âgées qui ont souvent les mêmes besoins. Nous vivons dans une nouvelle Église avec des besoins différents et elle doit apprendre à s’adapter.

C’est dommage, mais l’Église est en train de mourir à petit feu dans notre société et si la hiérarchie ecclésiale n’agit pas, l’Église disparaitra en se laissant consommer par une société qui oublie l’essentiel. Nous devrions retourner aux concepts de l’époque du Christ, avec des petites communautés où les participants prient, partagent la parole de l’Évangile et le pain sans la présence d’un prêtre.

C’est un pensez-y-bien.

Lu 3205 fois

Actualité du Nord

  • Une délégation de la 22e Escadre aux cérémonies du jour J en Normandie
    Une délégation de la 22e Escadre aux cérémonies du jour J en Normandie Hornell Heights et Normandie — Deux membres de la Base des Forces canadiennes de North Bay, Marie-Pierre Dion et Andy Carr, ont participé aux cérémonies de commémoration du 6 juin pour le 75e anniversaire de la bataille de Normandie en France, aussi…
    Ecrit le jeudi, 20 juin 2019 09:57
  • L’évêque golfeur de 100 ans
    L’évêque golfeur de 100 ans Edmundston (N.-B.) — Un ancien évêque auxiliaire du diocèse de Sault-Ste-Marie, Mgr Gérard Dionne, a récemment célébré son 100e anniversaire de naissance entouré de sa famille, d’évêques, de membres du clergé et d’amis à St-Basile, tout près d’Edmundston au Nouveau-Brunswick. Mgr Dionne joue…
    Ecrit le jeudi, 20 juin 2019 09:39
  • Décorer des gâteaux à Vegas!
    Décorer des gâteaux à Vegas! Sudbury — Les pâtissières francophones de Sudbury Justine Martin et Josée Frappier seront les uniques représentantes canadiennes à une compétition de décoration de gâteaux à Las Vegas en septembre. Elles font partie des quatre équipes qui ont été sélectionnées à partir…
    Ecrit le mercredi, 19 juin 2019 10:36
  • Un nouveau nom pour une école secondaire de Sturgeon Falls
    Un nouveau nom pour une école secondaire de Sturgeon Falls Nipissing Ouest — Les dirigeants du Conseil scolaire public du Nord-Est de l’Ontario (CSPNE) ont dévoilé aujourd'hui le nouveau nom de l’école secondaire publique qui dessert les familles francophones et francophiles de Sturgeon Falls et des environs. Le nom de…
    Ecrit le vendredi, 14 juin 2019 17:10
  • Mérite Horace-Viau 2019 : Monique Beaudoin, Chlöé Madore-Bouffard et Gabriel Grenier
    Mérite Horace-Viau 2019 : Monique Beaudoin, Chlöé Madore-Bouffard et Gabriel Grenier Voici des entrevues réalisées avec les trois récipiendaires du Mérite Horace-Viau, remis par les Clubs Richelieu du Grand Sudbury. Ces articles ont paru dans le cahier spécial sur la St-Jean de Sudbury 2019. La passion des arts et des autres…
    Ecrit le vendredi, 14 juin 2019 10:00
  • Nouvelle acquisition pour le Musée des jumelles Dionne
    Nouvelle acquisition pour le Musée des jumelles Dionne North Bay — Le Conseil du patrimoine des Quintuplets Dionne rouvrira bientôt les portes de la maison de naissance des jumelles vers la fin du mois de juin et, pendant quelques mois, le grand public aura une opportunité d’observer les…
    Ecrit le jeudi, 13 juin 2019 10:07
  • Le bon voisinage interprovincial
    Le bon voisinage interprovincial Nord ontarien et Abitibi-Témiscamingue — Les résidents du Nord de l’Ontario qui vivent dans des communautés près de la frontière entre le Québec et l’Ontario ont une relation particulière avec leurs voisins de l’autre province. Les villes et villages situés…
    Ecrit le mercredi, 12 juin 2019 15:45

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login