FacebookTwitter
mardi, 02 mai 2017 19:20

Le Collège Boréal fermera son campus de Témiskaming

Écrit par 
Le Collège Boréal fermera son campus de Témiskaming Photo : Archives
Temiskaming Shores et Sudbury — Le Collège Boréal a pris la décision de fermer son campus de Témiskaming à partir de septembre 2017. Ce campus était fréquenté par de moins en moins d’étudiants; il y en avait seulement quatre cette année. Quatre employés seront également affectés par cette fermeture.

Cette décision — que le président du Collège Boréal, Daniel Giroux, qualifie de difficile  — fait partie des efforts du Collège afin d’équilibrer son budget pour l’année 2017-2018. Des offres de programmes seront également suspendues, ce qui affectera sept autres postes dans l’institution. Les programmes affectés sont Techniques et gestion de scène, Animation 2D/3D ainsi que Beaux-arts et portfolio.

Tandis que le poste de direction du campus de Témiskaming sera supprimé, les règles de la convention collective seront suivies pour les autres employés.

M. Giroux affirme que toutes les mesures ont été prises afin que les étudiants inscrits au campus de Témiskaming puissent terminer leur programme d’étude avec le Collège. «Le Collège Boréal pourra payer leur résidence et les autres couts rattachés pour que l’étudiante ou l’étudiant soit en mesure de terminer son programme. C’était très important, on ne voulait pas que les étudiants soient directement affectés», explique-t-il.

Il ajoute que seulement un ou deux étudiants par année provenaient de la communauté de Témiskaming.

Le président précise que la formation aux adultes et quelques autres programmes sur mesure continueront d’être offerts à New Liskeard avec l’aide de partenaires communautaires.

Défis démographique et financier

Le président du Collège rappelle que le rapport sur la Viabilité financière des collèges de l’Ontario (Fiscal Sustainability of Ontario Colleges), publié en janvier 2017, démontre bien les défis qui attendent les collèges au cours des prochaines années.

Les prévisions démographiques et le financement stagnant du gouvernement provincial signifient une constante baisse de revenus par étudiants pour les collèges. «Le montant que les collèges de l’Ontario reçoivent par étudiant est le moins élevé dans tout le Canada», fait remarquer M. Giroux.

Les petits collèges et les collèges du Nord, dont Boréal fait doublement partie, sont encore plus affectés, car ils ont moins d’étudiants et ne profitent pas autant des inscriptions des étudiants étrangers, entre autres. «C’est quelque chose qui doit changer afin de nous permettre de continuer à offrir des programmes de qualité et de croitre», poursuit le président.

Au début du processus de prévision budgétaire, M. Giroux révèle que le Collège faisait face à un manque a gagner de 3 millions $. Grâce à diverses mesures, dont la fermeture du campus de Témiskaming et la suspension d’offre de certains programmes, il pourra déposer un budget équilibré.

Inscriptions 2017-2018 : petite augmentation

En ce moment, avec les inscriptions confirmées, le Collège Boréal est en voie de connaitre une hausse de 1 % de ses inscriptions pour l’année 2017-2018, comparativement à l’année précédente.

«Considérant que les prévisions démographiques n’annoncent aucune croissance [d’inscriptions] pour le réseau collégial, avec 1 % de croissance planifiée à date, on est très encouragé», note M. Giroux.

Cependant, le ministère de l'Enseignement supérieur ne permet pas aux collèges de tenir compte des projections d’inscriptions lorsque ceux-ci planifient leur budget.

Nouveaux programmes à venir

«Lorsque nous devons prendre des décisions difficiles, il est important de prendre un recule pour voir quels programmes ont moins d’inscriptions, mais également analyser où l’ont croit qu’il y aura des inscriptions et quels emplois seront nécessaires dans le futur», explique M. Giroux.

Ainsi, il souligne la création d’un programme de plomberie à Sudbury pour l’année 2018. Le Collège Boréal deviendra également le seul collège de Timmins à offrir un programme de Mécanicien.ne de camion lourd et d'autobus. Il ajoute à cela un programme de gérontologie «qui, avec le vieillissement de la population, sera sans aucun doute en grande demande», croit M. Giroux.

Baccalauréat en sciences infirmières dans le Centre-Sud-Ouest

Un partenariat entre le Collège et l’Université Laurentienne permettait aux étudiants de faire leur première année soit au Collège Boréal ou à l’Université Laurentienne avant de poursuivre entièrement leurs études à l’Université à partir de la deuxième année. «On a trouvé que c’était un dédoublement de service», souligne M. Giroux pour expliquer la fin de cette option.

Pour le remplacer, le Collège Boréal, toujours en partenariat avec l’Université Laurentienne, a l’intention d’offrir les quatre années de baccalauréat en sciences infirmières à Toronto. «Ce serait une première en Ontario, où un collège francophone offrirait le plein quatre ans [de sciences infirmières] en français dans le Centre-Sud-Ouest», annonce le président. L’accord du ministère reste cependant à obtenir pour réaliser ce projet.

Lu 11860 fois Dernière modification le jeudi, 04 mai 2017 09:08
Julien Cayouette

Directeur de l'information

705-673-3377, poste 6209 ou sans frais : 1-866-926-3997

levoyageur@levoyageur.ca

Actualité du Nord

  • Une excursion en canot pour promouvoir la réconciliation
    Une excursion en canot pour promouvoir la réconciliation Nord Ontarien — Plus d’une trentaine de personnes prendront part à compter du 21 juillet à un pèlerinage en canot de 850 km qui débutera à Midland et qui durera quatre semaines. L’initiative mise sur pied par les Jésuites regroupera des…
    Ecrit le jeudi, 20 juillet 2017 10:40
  • Décès de Rémi Boileau : Timmins perd un francophone convaincu
    Décès de Rémi Boileau : Timmins perd un francophone convaincu Timmins — La communauté de Timmins a été secouée par le décès de Rémi Boileau la semaine dernière, qui a marqué la vie de nombreuses personnes par son engagement communautaire soutenu. Natif de Timmins, il s’est paisiblement éteint à l’âge…
    Ecrit le mercredi, 19 juillet 2017 11:39
  • Un premier festival de bière artisanale déjà populaire
    Un premier festival de bière artisanale déjà populaire Temiskaming Shores —Un peu plus de 1000 personnes se sont dirigées vers le pavillon de la marina de Haileybury samedi pour participer au nouveau festival de bière artisanale Le Nord en Fût. Les visiteurs ont profité de ce rassemblement d’une…
    Ecrit le mercredi, 19 juillet 2017 11:01
  • La carte électorale du Nord ontarien en voie de restructuration
    La carte électorale du Nord ontarien  en voie de restructuration Nord Ontarien — À l’issue de sa première tournée de consultations dans le Grand Nord ontarien, la Commission de délimitation des circonscriptions électorales (CDCEGN) suggére la création de deux circonscriptions électorales supplémentaires dans la région. La CDCEGN propose dans son…
    Ecrit le mercredi, 19 juillet 2017 10:26
  • Une campagne pour déstigmatiser l'allaitement en public
    Une campagne pour déstigmatiser l'allaitement en public Timmins — Quatre femmes et les nourrissons qu'elles allaitent sont devenus les têtes d'affiche d'une campagne visant à réduire la stigmatisation autour de l'allaitement en public à Timmins. Le bureau de santé Porcupine a lancé l'initiative, cette semaine, disposant à…
    Ecrit le samedi, 15 juillet 2017 22:19
  • Rassembler jeunes, entreprises et Nord
    Rassembler jeunes,  entreprises et Nord Kapuskasing — La Fondation Trillum a remis 451 800 $ à la Société d’aide au développement des collectivités (SADC) North Claybelt afin qu’ils poursuivent leurs initiatives d’incitation à l’entrepreneuriat auprès des jeunes du Nord de l’Ontario. L’annonce a été faite…
    Ecrit le mercredi, 12 juillet 2017 11:02
  • Deux interprétations des objectifs des Jeux de la Francophonie
    Deux interprétations des objectifs  des Jeux de la Francophonie Sudbury — La délégation canadienne qui participera à la 8e édition des Jeux de la Francophonie présentée à Abdijan en Côte d’Ivoire, comprend des athlètes et des artistes anglophones. La Fédération culturelle canadienne-française (FCCF) se pose des questions sur le…
    Ecrit le mercredi, 12 juillet 2017 10:39

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login