FacebookTwitter
mercredi, 03 mai 2017 06:00

Un manège en bois

Bon ben... nous voilà repartis pour un autre tour de manège sur la question du bois d’œuvre. Pour la cinquième fois depuis les années 1982, les Américains imposent des frais de douane de quelque 20 % sur les importations de bois d’œuvre canadien. Comme nous exportons près de 80 % de notre bois vers les États-Unis, une telle taxe va faire mal. Alors, comment nous en sortir honorablement et, surtout, financièrement?

Les Américains prétendent que nos gouvernements subventionnent nos producteurs de bois en prélevant des droits de coupe trop bas. Quatre fois, une cour commerciale internationale a rejeté cet argument et donné raison au Canada. Et, depuis la dernière dispute, la plupart des provinces canadiennes ont adopté le même système d’encan utilisé aux États-Unis pour les droits de coupe. Alors, c’est quoi cet argument bidon, demandez-vous? C’est simple, c’est une arnaque par les producteurs américains pour augmenter le prix de leur bois de construction aux États-Unis.

Une étude a démontré que les producteurs américains ont augmenté le prix du bois d’œuvre de quelque 6 % immédiatement après chacune des quatre dernières disputes avec les producteurs canadiens. Le pire dans tout ça, c’est que le Département du Commerce des États-Unis est parfaitement au courant de cette arnaque, mais continue de jouer le jeu de ses producteurs pour des raisons politiques. Et dans le cas présent, les producteurs savent qu’ils ont l’appui de l’administration Trump.

La situation est difficile pour les gouvernements fédéral et provinciaux. Lors de chacune des crises précédentes, nos gouvernements ont soumis le différend à des tribunaux internationaux et ont gagné leur cause, mais les États-Unis ont refusé de se plier aux jugements. Ils ont le gros bout du bâton tant que notre industrie dépend de leur marché. Et ils le savent.

Lors de la dernière dispute au sujet du bois d’œuvre, nos gouvernements ont fini par négocier une entente qui a été avantageuse pour nous. Le Canada s’engageait à imposer des taxes spéciales sur le bois d’œuvre exporté afin d’en augmenter le prix au gout des Américains. Le grand avantage de cette solution est que les sommes ainsi recueillies sont demeurées au Canada au lieu d’être perçues par les Américains sous forme de taxe douanière.

Tout semble indiquer que nos gouvernements penchent vers un remède semblable pour la crise actuelle. Nos dirigeants vont négocier, mais ils travaillent aussi sur d’autres solutions. La plus importante est le développement de marchés dans d’autres pays. Depuis quelques années, plusieurs délégations commerciales se sont rendues en Asie afin d’y mousser la vente de bois d’œuvre. Elles ont connu un certain succès, mais ce n’est pas encore assez pour remplacer les acheteurs américains.

Une autre solution serait de jouer «hard-ball». Les producteurs américains ne peuvent fournir la demande dans leur pays. Nous pourrions donc décider de ne plus vendre de bois d’œuvre aux constructeurs américains. Quitte à subventionner les pertes de nos moulins pendant quelques mois. C’est tout ce que ça prendrait pour mettre l’industrie de la construction des États-Unis à genoux. Nous pourrions alors négocier en position de force.

Lu 1292 fois Dernière modification le mardi, 02 mai 2017 19:49
Réjean Grenier

Éditorialiste

Sudbury

Actualité du Nord

  • Les loups se feraient plus présents à East Ferris
    Les loups se feraient plus présents à East Ferris Astorville — Le conseil municipal d’East Ferris a récemment déposé une résolution auprès du ministère des Richesses naturelles et des Forêts afin de sensibiliser le gouvernement provincial au sujet de la présence grandissante de loups dans la municipalité. Certains regroupements,…
    Ecrit le mercredi, 23 mai 2018 15:12
  • TNO 2018-2019 : « Vous êtes ici »
    TNO 2018-2019 : « Vous êtes ici » Sudbury — Le dévoilement de la programmation 2018-2019 du Théâtre du Nouvel-Ontario (TNO) a bien failli être gâché par une panne d’électricité. Heureusement, le courant est revenu 20 minutes avant l’heure prévue pour les annonces. Dévoilée à travers une série d’installations…
    Ecrit le jeudi, 17 mai 2018 18:37
  • L’art urbain en mouvement
    L’art urbain en mouvement Sudbury — Un groupe d’artistes visuelles montréalaises sont de passage à Sudbury cette semaine. Habituellement confinées au même terrain vague dans la métropole québécoise, les huit artistes d’Auto-workshop ont décidé de quitter leur enclave et de prendre la route pour…
    Ecrit le jeudi, 17 mai 2018 16:36
  • De la République tchèque à l’Ontario français
    De la République tchèque à l’Ontario français Sudbury — Qu’est-ce qui peut bien attirer une étudiante de Prague, en République tchèque, à venir étudier en Ontario? Rien de moins que la culture franco-ontarienne. Alice Luňáková étudie l’enseignement des langues aux enfants à l’Université Masaryk, dans la ville…
    Ecrit le mercredi, 25 avril 2018 14:00
  • Candidate pour Miss North Ontario malgré une encéphalite
    Candidate pour Miss North Ontario malgré une encéphalite Timmins et Sudbury — Pour des raisons médicales, Keisha Corbeil a dû mettre sur la glace un projet qui lui tenait à cœur. Après avoir surmonté une difficile épreuve, elle a décidé de persévérer et de mener à bien un…
    Ecrit le vendredi, 20 avril 2018 16:24
  • Distinction provinciale pour Gaëtane Pharand
    Distinction provinciale pour Gaëtane Pharand Sudbury — La directrice générale du Centre Victoria pour femmes (CVF), Gaëtane Pharand, et l’une des 19 personnes qui ont reçu ce matin le Prix de distinction du procureur général pour les services aux victimes. Ce prix reconnait le travail exceptionnel…
    Ecrit le jeudi, 12 avril 2018 13:45
  • Une autre expérience réussie pour Rochelle Larivière
    Une autre expérience réussie pour Rochelle Larivière Sudbury — Pour une deuxième année consécutive, Rochelle Larivière, de l’École St-Paul de Lively, se rendra à l’Expo-sciences pancanadienne. Rochelle est la seule francophone qui a remporté l’une des six places disponibles, décernées lors de l’Expo-sciences régionale de Sudbury dimanche…
    Ecrit le mercredi, 11 avril 2018 21:57

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login