FacebookTwitter
mercredi, 26 avril 2017 18:46

Fermeture de RBC à Dubreuilville : «Leur idée est faite»

Écrit par 
La succursale de la Banque Royale de Dubreuilville fermera en octobre. La succursale de la Banque Royale de Dubreuilville fermera en octobre. Courtoisie : Patrick Bouchard
Dubreuilville — La Banque Royale du Canada (RBC) ne changera pas sa décision de fermer sa seule succursale à Dubreuilville. Lors de la réunion du conseil municipal mardi soir, les dirigeants de cette communauté se sont fait dire à nouveau par le vice-président régional de RBC, Scott Sonder, que l’institution financière se retirera de Dubreuilville d’ici la fin du mois d’octobre.

Insatisfait de sa rencontre avec la compagnie, le conseil municipal dénonce le manque de bonne volonté de la part de RBC. Le maire du Canton de Dubreuilville, Alain Lacroix, accuse les dirigeants de la banque de ne pas vouloir travailler avec sa communauté pour trouver des solutions durables et afin de maintenir la succursale de cette communauté de 600 résidents.

«J’étais vraiment déçu d’apprendre qu’il n’y a aucune chance que la Banque Royale demeure à Dubreuilville. Leur idée est faite», explique le maire Lacroix. «Ils disent que les chiffres ont descendu de 20 %. Ce n’est pas parce qu’ils perdent [de l'argent], mais parce qu’ils n'en font pas assez que ça ne vaut plus la peine [pour eux].»

Au cours de la réunion, les conseillers de la municipalité ont abordé plusieurs thèmes et discuté des nombreuses inquiétudes avec M. Sonder. RBC propose aux résidents de Dubreuilville un service bancaire par internet et un accès une succursale à plus de 75kilomètres de chez eux, à Wawa. Par contre, la communauté s’interroge de quelle façon qu'elle pourra faire ses dépôts et retirer de l'argent comptant, parmi plusieurs autres questions.

Internet : pas une solution pour Dubreuilville

La municipalité, qui est déjà isolée géographiquement, est victime d’un manque de capacité et de fiabilité de son réseau internet. Pourtant, RBC propose la voie numérique comme solution à ses clients de Dubreuilville.

«Ils nous disent que depuis 2011, les services bancaires sur internet sont rendus plus populaires et qu’il y a moins de besoins [d’avoir un emplacement physique]. RBC a cependant coupé ses services dans notre communauté. Si tu voulais obtenir un service d’investissements, de prêts, peu importe, il fallait se rendre à Wawa», raconte le maire de Dubreuilville, Alain Lacroix.

«L’accès à internet, c’est un autre problème. Lorsque de nouvelles personnes s’installent en ville et veulent obtenir le service, ils ne peuvent même pas l’avoir», souligne le maire, car le réseau du village est déjà utilisé au maximum de sa capacité. «Notre économie s’améliore d’année en année, mais si les grosses compagnies ne font pas assez d’argent, ils s’en vont.»

Déjà en discussion avec une autre institution

«Les gens sont vraiment déçus et frustrés. C’est une situation qui n’est pas acceptable. Il y a du monde que ça fait 40, 50 ans qu’ils sont avec la Banque Royale. J’ai un ami qui a ouvert son compte il y a 45 ans. Maintenant, il va être forcé de changer de banque», raconte M. Lacroix.

«Pour [RBC], ce n’est pas grand-chose d’avoir une banque ici, mais plutôt juste une question de profits. Si on vérifie leurs fiches, ils font encore des profits records cette année, des milliards, mais ils ne font pas assez à Dubreuilville. Ils ont brulé le pont et nous savons que leur niveau de fidélité envers les petites communautés manque, car c’est maintenant la troisième communauté du nord qui perd sa banque.»

Malgré sa déception, le maire Lacroix ne baisse pas les bras. Il a confirmé que sa municipalité est en discussion avec une autre banque pour combler le vide de RBC. Il espère que les résidents de sa communauté seront solidaires et transfèreront leurs comptes vers cette nouvelle institution financière dès qu’il y aura une confirmation.

Réponses de la Banque Royale

La directrice de la succursale de la RBC de Wawa, Robin Maj, précise dans une lettre envoyée au Voyageur que son réseau de succursales est en constante évolution. Elle ajoute que la décision de fermer la succursale a été prise en considérant comment RBC peut mieux desservir sa clientèle à Dubreuilville.

«La décision de consolider nos succursales n’est pas un reflet de la communauté ou de son économie, mais relève plutôt des moyens que nos clients choisissent pour faire affaire avec nous», écrit Mme Maj, en faisant référence à la montée de l’utilisation d’internet pour les transactions bancaires.

«Nos succursales sont toujours une composante importante [de nos activités] au Canada. Nous avons une présence de longue date dans cette région et nous allons poursuivre nos contributions à des initiatives et des organismes communautaires, soit à travers des dons, des commandites ou du bénévolat.»

Lu 2850 fois Dernière modification le vendredi, 28 avril 2017 10:30
Éric Boutilier

Correspondant

North Bay et Nipissing

Sports

eric.boutilier@levoyageur.ca

Actualité du Nord

  • Deux anciens maires s’affrontent à Markstay-Warren
    Deux anciens maires s’affrontent à Markstay-Warren Markstay-Warren — Les électeurs de Markstay-Warren devront choisir entre deux candidats expérimentés le mois prochain pour choisir leur nouveau maire. Le maire sortant, Steve Salonin, veut privilégier la remise à neuf de plusieurs infrastructures routières de sa communauté tandis que…
    Ecrit le jeudi, 13 septembre 2018 16:16
  • Quand la maladie devient le centre d’une vie
    Quand la maladie devient le centre d’une vie Sudbury — Même si l’objectif a été atteint dans la campagne GoFundMe à son nom, Véronique Charbonneau n’en est pas à la fin de son combat contre la douleur chronique. Nous avons eu la chance de la contacter lors d’une…
    Ecrit le mercredi, 12 septembre 2018 13:00
  • Élections municipales à Mattawan et Papineau-Cameron
    Élections municipales à Mattawan et Papineau-Cameron Papineau-Cameron — Le maire du Canton de Papineau-Cameron, Robert Corriveau, tentera de convaincre les électeurs de lui confier un huitième et dernier mandat à la tête de cette communauté à la porte d’entrée du Nord de l’Ontario. Une seule autre…
    Ecrit le jeudi, 06 septembre 2018 18:31
  • Créer son emploi d’été
    Créer son emploi d’été Sudbury — Quatre jeunes francophones ont reçu l’aide du Centre régional des affaires (CRA) de Sudbury afin de démarrer et exploiter une petite entreprise au cours de l’été par l’entremise du programme Entreprise d’été de l’Ontario. Chacun a reçu une…
    Ecrit le jeudi, 06 septembre 2018 15:19
  • Changement de nom et dévoilement de la programmation du festival du conte de Sudbury
    Changement de nom et dévoilement de la programmation du festival du conte de Sudbury Sudbury — La deuxième édition du festival de contes de Sudbury portera un nouveau nom inspiré par le titre de la collection de livres publiée par le père Germain Lemieux : le festival Les Vieux m’ont conté. Du 9 au 14 octobre,…
    Ecrit le mercredi, 05 septembre 2018 14:00
  • Une rentrée incertaine à l’Université de Sudbury?
    Une rentrée incertaine à l’Université de Sudbury? Sudbury — Les négociations entre l’Université de Sudbury et l’Association des professeures et professeurs de l’Université Laurentienne (APPUL) sont arrêtées depuis le mois de juillet. Le syndicat rapporte que des progrès importants avaient été réalisés avant l’ajournement pour le mois…
    Ecrit le vendredi, 31 août 2018 12:35
  • Deux visions opposées pour l’avenir de Temiskaming Shores
    Deux visions opposées pour l’avenir de Temiskaming Shores Temiskaming Shores — Le bulletin de vote pour déterminer le prochain maire de Temiskaming Shores aura seulement deux candidats. Les électeurs devront choisir entre Carman Kidd, le maire sortant, et Mike Woods,un résident de longue date, pour diriger cette ville nord-ontarienne au…
    Ecrit le jeudi, 30 août 2018 15:19

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login