FacebookTwitter
jeudi, 20 avril 2017 13:33

Un nouveau prêtre au diocèse de Hearst

Écrit par 
Un nouveau prêtre au diocèse de Hearst Photo : Andréanne Joly
Hearst — La nouvelle est tombée le 11 avril pendant la messe chrismale à la cathédrale Notre-Dame-de-l’Assomption de Hearst : Hugo Tremblay, un homme de 29 ans originaire de Val Rita, sera ordonné diacre le 8 juin à Longlac et prêtre le 6 octobre à l’église Immaculée-Conception de Kapuskasing.

À l’annonce, sous les applaudissements, il s’est senti en paix, dit-il. «Ça rassure un gars certain!»

Les ordinations ne sont pas monnaie courante à l’église Immaculée-Conception. M. Tremblay nomme Gilles Gosselin, «un p’tit gars de la place», en 1958, et il y aurait aussi eu un Michel Rodrigue, aujourd’hui en Abitibi.

La cérémonie sera publique. «C’est un sacrement», rappelle M. Tremblay : il y a la liturgie de la parole, l’engagement, la prière de l’ordination, l’onction des mains, la remise de la chasuble, l’invocation des Saints, puis l’eucharistie et l’homélie.


M. Tremblay a célébré la messe de Pâques à Aroland cette année.

Une vocation

Après avoir étudié en philosophie et théologie au Collège universitaire dominicain d’Ottawa et avoir été agent de pastorale à Thetford Mines pendant deux ans et demi, la soif spirituelle du vingtenaire n’était pas encore étanchée. «Le centre de ma spiritualité, c’est l’eucharistie», explique-t-il. Il a décidé de demander au diocèse de Hearst de l’accueillir.

Il est en stage depuis aout dernier, d’abord à Chapleau, puis à Geraldton, Longlac, Nakina et dans la communauté autochtone de Aroland. «Vu que ça fait presque deux ans qu’il n’y a pas eu de prêtre, il y a une soif spirituelle», a-t-il remarqué.

Il apprend à s’adapter à des réalités locales différentes. Il aime faire à la fois le pont et la navette. «Je tripe à fond», dit-il. «Ce n’est pas une job ni un rôle que j’ai. C’est une vie. C’est une vocation. Ma vie c’est la paroisse, ma vie c’est les gens.»

Grand amateur d’histoire, il suit les pas de bien d’autres évangélisateurs qui le fascinent. «J’ai toujours eu une spiritualité un peu oblate. J’ai toujours aimé lire l’histoire [de ceux qui ont fondé les diocèses de Hearst et de Moosonee]. Ils se sont promenés en chemin de fer de paroisse en paroisse et, moi, je suis en voiture de paroisse en paroisse sur ce territoire-là», remarque-t-il.

Il ne sait pas combien de temps il séjournera dans la zone ouest du diocèse et ne sait pas non plus où il sera affecté lorsqu’il sera prêtre. «C’est ça, la mission. On est appelé à servir quelque part, on s’enracine et houp! On doit aller servir ailleurs», illustre-t-il. «D’habitude, les gars font des mandats de 7 à 8 ans dans les paroisses.»

Chose certaine, c’est que l’homme spirituel de 29 ans ne veut pas connaitre un premier mandat à Kapuskasing. «Ma famille et mes amis sont là. Ils me connaissent de fond en comble. Ils m’associent encore au petit Hugo. Ils m’ont vu jeunesses. J’ai fait ma part», dit-il, sourire en coin.

Lu 13606 fois Dernière modification le vendredi, 21 avril 2017 14:31
Andréanne Joly

Correspondante

Kapuskasing

andreanne.joly@levoyageur.ca

Actualité du Nord

  • À la découverte des lieux hantés de North Bay
    À la découverte des lieux hantés de North Bay North Bay — En octobre, le musée Discovery North Bay offre des visites guidées de lieux hantés du centre-ville. Les gens qui sont à la recherche d’une expérience qui donne la chair de poule ou qui veulent tout simplement découvrir…
    Ecrit le vendredi, 20 octobre 2017 10:57
  • Le Nord-Est se dote d’outils contre la traite des personnes
    Le Nord-Est se dote d’outils contre la traite des personnes Timmins —Dans le Nord-Est ontarien, 58 % des fournisseurs de services n’ont pas la formation nécessaire pour aborder la traite des personnes, mais 67 % en reconnaissent l’existence. En fait, près de la moitié d’entre eux ont déjà fait face à un…
    Ecrit le jeudi, 19 octobre 2017 15:50
  • #moiaussi : « J’ai l’impression de les envoyer dans la gueule du loup »
    #moiaussi : « J’ai l’impression de les envoyer dans la gueule du loup » Canada — La culture du viol dans l’industrie du film est sortie de l’ombre. Mi-octobre, plus de 30 femmes ont dénoncé Harvey Weinstein, le producteur hollywoodien de Pulp Fiction et de Django Unchained. La culture de déni et d’impunité dans…
    Ecrit le mercredi, 18 octobre 2017 14:11
  • Marcia Chum aux NAMA
    Marcia Chum aux NAMA Kapuskasing — La Kapuskoise Marcia Chum était finaliste au prix de la chanson contemporaine ou traditionnelle de l’année des Native American Music Awards (NAMA), remis samedi soir à Niagara Falls, dans l’État de New York. Sa chanson If Only était…
    Ecrit le mercredi, 18 octobre 2017 10:46
  • Déclenchement de deux autres grèves à Sudbury
    Déclenchement de deux autres grèves à Sudbury Grand Sudbury — Deux grèves ont été déclenchées à 00 h 01 aujourd’hui (16 octobre) : celle du personnel scolaire des collèges publics de l’Ontario et celle des dix employées du Centre de counselling de Sudbury. Le Centre de counselling de Sudbury est…
    Ecrit le lundi, 16 octobre 2017 11:10
  • Place des Arts : le dernier gros morceau est en place
    Place des Arts : le dernier gros morceau est en place Grand Sudbury — Avec l’investissement de 9,5 millions $ du gouvernement fédéral et de 3 millions $ de FedNor, le projet de la Place des Arts du Grand Sudbury a atteint 100 % du financement public demandé par ses promoteurs. Lors de l’annonce qui a…
    Ecrit le vendredi, 13 octobre 2017 14:39
  • Deux francophones parmi les intronisés de l'Allée des célébrités
    Deux francophones parmi les intronisés de l'Allée des célébrités North Bay — André Picard et Breen LeBœuf, deux francophones natifs de North Bay, seront intronisés sur l’Allée des célébrités au centre-ville. Le Club Kiwanis du Nipissing célèbrera leurs exploits et ceux de deux autres individus de North Bay lors…
    Ecrit le jeudi, 12 octobre 2017 16:34

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login