FacebookTwitter
mercredi, 19 avril 2017 06:00

Faire grandir le Nord

Une récente étude de l’Institut des politiques du Nord (IPN) devrait inciter tous les leadeurs du Nord ontarien — politiciens, gens d’affaires et bureaucrates — à agir rapidement. L’Institut constate que le Nord perd du monde et que, d’ici 2041, la région aura besoin de 75 000 nouveaux travailleurs et de 150 000 nouveaux résidents. L’étude affirme que seule l’arrivée massive de gens venant d’autres pays ainsi que d’autres localités canadiennes peut combler ce déficit. Cette solution est évidente, mais elle fait face à deux obstacles majeurs.

Le premier obstacle est que l’immigration provenant d’autres pays est contrôlée par le fédéral. Or, le ministère de l’Immigration, Réfugiées et Citoyenneté Canada est dysfonctionnel. Depuis une trentaine d’années, tous les gouvernements y ont apporté une panoplie de changements, certains contradictoires, qui ont sapé son efficacité. Tous ses employés sont basés à Ottawa ou dans les grandes villes du Canada et n’ont aucune idée des défis et des occasions qui influencent l’immigration dans notre région. Le ministère n’a même pas de bureaux dans le Nord. Dans ce contexte, demander à ce ministère d’avoir une vision claire de l’immigration dans le Nord ontarien, c’est demander la Lune.

Il faudrait donc que les dirigeants du Nord développent eux-mêmes cette vision d’avenir. Or quiconque a œuvré dans ce secteur vous dira que la plupart de nos municipalités n’ont pas de plan pour l’immigration. C’est le second obstacle.

Les grandes villes du Nord, North Bay, Sudbury, Sault-Ste-Marie et Thunder Bay, ont toutes un Partenariat en immigration locale financé par le fédéral, mais ce groupe de bénévoles n’a aucun lien direct avec le conseil municipal. La plupart des conseillers ne savent même pas qu’il y en a un. La Ville du Grand Sudbury a bien créé un Newcomers, Immigration, Refugees Advisory Panel — qui n’a pas de nom français —, mais ce groupe ne s’est rencontré que deux fois depuis un an et n’a soumis aucun rapport au conseil.

La plupart de ces villes ont aussi un employé responsable du dossier de l’immigration, mais cette personne est souvent affectée à plusieurs autres tâches prioritaires au sein du bureau de développement économique. Autrement dit, y’a personne dont c’est la job de définir une vision et des stratégies pour attirer des nouveaux arrivants dans le Nord.

Le Nord doit s’organiser. Chaque ville devrait avoir un responsable de l’immigration à plein temps. Cette personne devrait siéger sur un conseil régional de l’immigration, dont le mandat serait de monter et de gérer des campagnes de recrutement autant à l’étranger que dans les grandes villes canadiennes. Ce conseil devrait aussi coordonner le travail de tous les organismes qui s’occupent de l’intégration des nouveaux arrivants. Ce groupe doit absolument inclure ces organismes d’établissement ainsi que les dirigeants de nos grandes entreprises et des politiciens. Il devra soumettre des plans de développement et des rapports annuels à tous les conseils municipaux.

Il devra surtout influencer les décideurs en matière d’immigration aux paliers provincial et fédéral afin qu’ils comprennent le Nord et y portent attention.

Lu 289 fois Dernière modification le mardi, 18 avril 2017 14:40
Réjean Grenier

Éditorialiste

Sudbury

Actualité du Nord

  • Une jeune page du Nord
    Une jeune page du Nord Ottawa — Cassidy Villeneuve, native d’Iroquois Falls et ancienne élève de l’École secondaire publique Odyssée de North Bay, profite de sa première année aux études pour approfondir ses connaissances du système politique canadien. Comme participante du programme de page à la…
    Ecrit le vendredi, 28 avril 2017 10:17
  • Bilan de saison de la Yo Mobile de Timmins
    Bilan de saison de la Yo Mobile de Timmins Timmins — Chaque année, le nombre d’itinérants et de démunis chaleureusement accueilli à bord de la Yo Mobile est en hausse. Au cours de la saison hivernale, de la mi-octobre 2016 au 1er avril 2017, 5 367 personnes ont franchi la porte du…
    Ecrit le vendredi, 28 avril 2017 09:07
  • Fermeture de RBC à Dubreuilville : «Leur idée est faite»
    Fermeture de RBC à Dubreuilville : «Leur idée est faite» Dubreuilville — La Banque Royale du Canada (RBC) ne changera pas sa décision de fermer sa seule succursale à Dubreuilville. Lors de la réunion du conseil municipal mardi soir, les dirigeants de cette communauté se sont fait dire à nouveau…
    Ecrit le mercredi, 26 avril 2017 18:46
  • Dominic Giroux nommé à la tête d’Horizon Santé-Nord
    Dominic Giroux nommé à la tête d’Horizon Santé-Nord Grand Sudbury — L’actuel recteur de l’Université Laurentienne (UL), Dominic Giroux, sera le prochain président-directeur-général de l'hôpital Horizon Santé-Nord (HSN) et de l’Institut de recherches d’Horizon Santé-Nord (IRHSN). L'annonce a été faite ce matin par voie de communiqué. M. Giroux…
    Ecrit le mercredi, 26 avril 2017 12:35
  • Après Hawaï, Alexya Racicot a comme objectifs le Texas et la Suède
    Après Hawaï, Alexya Racicot a comme objectifs le Texas et la Suède Timmins — Une élève de 11e année de l’École secondaire catholique Thériault de Timmins, Alexya Racicot, était la première ambassadrice à représenter le Canada lors d’une conférence du Youth Advisory Board (YAB) de D.A.R.E. America à Hawaï en mars dernier. Visant…
    Ecrit le vendredi, 21 avril 2017 14:02
  • Un nouveau prêtre au diocèse de Hearst
    Un nouveau prêtre au diocèse de Hearst Hearst — La nouvelle est tombée le 11 avril pendant la messe chrismale à la cathédrale Notre-Dame-de-l’Assomption de Hearst : Hugo Tremblay, un homme de 29 ans originaire de Val Rita, sera ordonné diacre le 8 juin à Longlac et prêtre le 6 octobre à l’église…
    Ecrit le jeudi, 20 avril 2017 13:33
  • Le Collège Boréal fait toujours bonne figure à l’échelle provinciale
    Le Collège Boréal fait toujours bonne figure à l’échelle provinciale Ontario — Le Collège Boréal a gardé, cette année, sa première place au classement des institutions collégiales ontariennes selon le taux de satisfaction des diplômés, le taux de satisfaction des étudiants et le taux d’obtention de diplôme. Il s’agit là…
    Ecrit le mercredi, 19 avril 2017 13:12

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login