FacebookTwitter
vendredi, 14 avril 2017 13:20

Alain Morisod : Un ultime rendez-vous tant attendu

Écrit par 
Alain Morisod à Sudbury en 1998 Alain Morisod à Sudbury en 1998 Photo : Archives
Sudbury — Au cours de sa tournée d’adieu en sol canadien entamée le 5 avril, l’auteur-compositeur-interprète suisse Alain Morisod et son groupe Sweet People s’arrêteront dans quelques villes nord-ontariennes, dont Sudbury les 26 et 27 avril.

Il s’agira de la troisième visite à Sudbury du groupe formé en 1977, la dernière ayant eu lieu en 1998. «On se rappelle de ce long territoire anglophone parsemé de régions francophones où les gens sont très chaleureux, très attachés à la langue française et connaissent toutes nos chansons», confie M. Morisod au Voyageur.

Le groupe, qui compte 55 disques d’or ou de platine dont 39 au Québec, vient d’ailleurs de sortir un nouvel album intitulé La route m’a donné rendez-vous. Selon M. Morisod, les 14 titres que compte l’album «n’ont pas de fil conducteur comme d’habitude [pour Sweet People]. Il y a de la nostalgie par rapport aux années 1960 et 1980, par rapport à des choses qu’on a aimées, il y a de la musique un petit peu lyrique, mais ça part dans tous les sens», explique-t-il.

Aux rendez-vous sudburois — où M. Morisod sera accompagné de ses acolytes de longue date Mady Rudaz, Jean-Jacques Egli et Fred Vonlanthen, mais aussi de l’auteur-compositeur-interprète suisse Julien Laurence —, «le public devrait s’attendre à rester longtemps. À 22 h, on n’en sera qu’à l’entracte. C’est la dernière fois qu’on vient, donc on jouera tout ce que les gens ont envie d’entendre, les chansons qui ont bercé leur jeunesse et leur enfance pour certains. On fera également du Queen, Hotel California, on fera des choses très différentes», avance M. Morisod.

Des adeptes fébriles

La résidente de Hanmer, Marie Gogouin, était présente au tout premier spectacle de Sweet People à Sudbury en 1992. «J’avais déjà entendu leur musique et je trouvais les chansons très belles et touchantes, mais les voir en spectacle était magique», se souvient-elle.

Le rêve de voir les Sweet People en personne, Lise LeBlanc, qui réside à Chelmsford, y avait presque renoncé. «J’ai découvert le groupe après sa dernière visite à Sudbury. Des amis nous ont fait connaitre leur musique, mon mari et moi. On a été séduits directement. Leurs voix, les paroles, l’émotion que donne leur musique, c’est tellement beau», raconte-t-elle.

Lorsque Mme LeBlanc a décidé d’établir un contact virtuel en 2008 avec le groupe pour lui demander s’il comptait revenir à Sudbury, ce dernier répondit qu’il le ferait volontiers, à condition d’y trouver un diffuseur de spectacles. «J’ai donc décidé d’envoyer un courriel à La Slague, mais ça faisait tellement longtemps que j’avais fini par ne plus croire que ça arriverait», affirme-t-elle, en précisant qu’elle a toujours essayé entretemps d’assister aux spectacles du groupe dans d’autres villes canadiennes, mais en vain. «On est tellement contents qu’ils reviennent, on est comme des enfants qui attendent Noël», dit Mme LeBlanc.

À part la musique du groupe — des titres comme Vole Colombe, Les Violons d’Acadie, Chanson d’amour agrémentent le quotidien de son foyer — Mme LeBlanc apprécie également le fait que les Sweet People soient très attentionnés envers les adeptes de leur musique. Elle a pu s’en rendre compte en recevant récemment une réponse directe d’Alain Morisod après lui avoir fait part par courriel de son «immense bonheur de les voir venir à Sudbury».

«J’ai juste hâte d’être là et d’absorber tout ce qu’ils vont présenter. Je m’attends à quelque chose d’exceptionnel et je sais que c’est ça qu’il va y avoir», fait savoir Mme LeBlanc.

Les spectacles de Sweet People commenceront à 19 h 30 à l’auditorium Fraser de l’Université Laurentienne. Des billets sont encore en vente pour celui du 26 avril, car la représentation du 27 est à guichet fermé.

Alain Morisod et Sweet People seront également de passage à Hearst le 29 avril et à Timmins le 30 avril.

Lu 1823 fois Dernière modification le vendredi, 14 avril 2017 13:34
Bienvenu Senga

Journaliste

Sudbury

705-673-3377, poste 6210

bienvenu.senga@levoyageur.ca

Actualité du Nord

  • Idées cadeaux du Nord 2017
    Nord de l’Ontario — À l’heure où le magasinage en ligne et l’achat local s’ancrent dans les habitudes des consommateurs et où la tendance de la déconsommation et le pouvoir d’achat se côtoient, comment s’en tirer indemne, dans le temps…
    Ecrit le vendredi, 08 décembre 2017 16:46
  • Le Moulin à Fleur perdra sa caisse populaire de quartier
    Le Moulin à Fleur perdra sa caisse populaire de quartier Sudbury — La Caisse populaire Voyageurs a décidé de déménager son siège social situé dans le Moulin à Fleur, et d’autres services, vers le centre-ville de Sudbury. La conséquence : le centre de service Saint-Jean-de-Brébeuf sur l’avenue Notre-Dame fermera ses portes.…
    Ecrit le mercredi, 06 décembre 2017 12:36
  • Pas d’inquiétudes pour les radios communautaires du Nord
    Pas d’inquiétudes pour les radios communautaires du Nord Hearst et Kapuskasing — L’annonce de la fermeture d’une radio communautaire en Alberta, la semaine dernière, est reçue avec empathie. Cependant, la réalité des deux radios communautaires du Nord ontarien ne s’apparente en rien à celle des neuf stations communautaires…
    Ecrit le jeudi, 30 novembre 2017 15:05
  • Earlton pourrait se retrouver sans épicerie
    Earlton pourrait se retrouver sans épicerie Earlton —Le Canton d’Armstrong pourrait se retrouver sans épicerie d’ici l’an prochain. Il y a quelques semaines, le propriétaire de l’épicerie Grocery King d’Earlton, Michel Maurice, a dévoilé son intention de vendre son entreprise, ce qui pourrait mener à la…
    Ecrit le mercredi, 29 novembre 2017 14:30
  • Mise en valeur des villes et villages francophones
    Mise en valeur des villes et villages francophones Ontario — L’Association française des municipalités de l’Ontario (AFMO) a récemment complété un répertoire des communautés franco-ontariennes à l’échelle de la province. Intitulé Notre Place, histoire de découvrir la francophonie en Ontario, le document a pour objectif de mettre en…
    Ecrit le vendredi, 24 novembre 2017 11:39
  • Val Rita-Harty : La population devra s’engager pour qu'une coop fonctionne
    Val Rita-Harty : La population devra s’engager pour qu'une coop fonctionne Val Rita-Harty — La population de Val Rita-Harty — et celle d’Opasatika — aimerait pouvoir se procurer des produits de base, des fruits et légumes, de la viande et des produits locaux dans sa communauté. Grande utilisatrice du seul supermarché…
    Ecrit le jeudi, 23 novembre 2017 13:53
  • «Je sens que le futur de tous les étudiants n’a pas été pris en compte»
    «Je sens que le futur de tous les étudiants n’a pas été pris en compte» Ontario — Après cinq semaines de grève dans les collèges ontariens, le gouvernement de l’Ontario a adopté une loi dimanche pour le retour au travail des professeurs et le retour en classe des étudiants. Les cours ont repris mardi. La…
    Ecrit le mercredi, 22 novembre 2017 14:06

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login