Imprimer cette page
mercredi, 05 avril 2017 06:00

Un centre de santé communautaire à Timmins!

Les francophones et francophiles de Timmins semblent être sur le chemin de la victoire en ce qui a trait à leur demande d’avoir un centre de santé communautaire. Le comité créé par le Réseau local d’intégration des services de santé (RLISS) du Nord-Est aimerait présenter ce projet au ministère de la Santé et des Soins de longue durée d’ici le début de 2018. Les francophones qui pilotent ce projet depuis plus de dix ans croient que le ministère répondra favorablement. Ce serait une victoire pour tout l’Ontario français.

Le centre de santé de Timmins serait le septième francophone en province — il en existe 75 de langue anglaise — et viendrait consolider le réseau actuel dans le nord. Le centre desservirait les quelque 15 000 francophones de la région dont près d’un tiers n’a pas de médecin de famille.

Rappelons que ce projet a fait couler beaucoup d’encre depuis de nombreuses années. Les francophones ont subi plusieurs revers dans ce dossier, mais ils n’ont jamais baissé les bras. L’an dernier, le RLISS leur donnait un coup de main en finançant une étude des services de santé en français. L’étude recommandait la mise sur pied d’un centre de santé communautaire afin de pallier les déficiences actuelles. Or, en septembre dernier, le RLISS créait un nouveau comité pour étudier l’amélioration des services de santé en français à Timmins, mais sans indiquer explicitement que son mandat serait la création d’un tel centre. Les francophones se sont mobilisés.

En octobre, les délégués à l’Assemblée générale annuelle de L’Assemblée de la francophonie adoptaient une résolution appuyant le projet et demandaient à l’AFO d’en faire une de ses priorités de lobbying. Pendant tout l’automne, les francophones de Timmins ont recueilli plus de 1200 noms sur une pétition réclamant le centre. Ils entreprenaient aussi des démarches auprès d’un cabinet d’avocats afin de porter leur revendication devant les tribunaux.

En mars dernier, le RLISS appuyait finalement la demande en indiquant clairement dans un communiqué qu’une «des premières activités du Comité de collaboration sera d’appuyer la préparation d’une analyse de rentabilité qui sera transmise au ministère de la Santé et des Soins de longue durée en janvier 2018. Cette analyse de rentabilité décrira les exigences en ce qui a trait aux opérations et aux immobilisations et établira une structure de gouvernance pour le centre de santé communautaire pour les francophones.»

Les promoteurs du projet ne crient pas encore victoire, encore faut-il que le ministère donne son aval. Mais ils se disent heureux de l’appui du RLISS et croient que cette collaboration est essentielle. Une première rencontre du Comité de collaboration tenue la semaine dernière leur donne espoir. Le comité croit pouvoir lancer d’ici quelques mois un appel d’offres afin de trouver des spécialistes qui entreprendront l’analyse de rentabilité. Ils aimeraient que le RLISS puisse présenter un rapport complet au ministère dès le début de l’an prochain.

C’est évidemment ce que souhaite toute la communauté francophone de l’Ontario. Nous aurions enfin un accomplissement à célébrer. Nous n’en avons pas eu beaucoup dernièrement.

Lu 1721 fois Dernière modification le mardi, 04 avril 2017 14:33
Réjean Grenier

Éditorialiste

Sudbury