FacebookTwitter
mercredi, 22 mars 2017 15:37

Un peu plus près d’un centre de santé à Timmins

Écrit par 
Un peu plus près d’un centre de santé à Timmins Photo : iStock
Timmins — Le Réseau local d’intégration des services de santé (RLISS) du Nord-Est et le ministère de la Santé et des Soins de longue durée ont annoncé un financement de 100 000 $ pour appuyer les travaux du Comité de collaboration sur les soins primaires destinés aux francophones de Timmins, récemment créé.

«Le ministère nous a accordé ce qu’on avait demandé. Il comprend très bien que c’est une priorité très importante pour la communauté francophone et il nous a donné le soutien dont on avait besoin», affirme l’agente principale de la grande région de Cochrane pour le RLISS du Nord-Est, Christine Leclair. «Nous sommes très, très, très heureux d’avoir reçu du financement du ministère pour nous aider avec les activités que le Comité va entreprendre.»

Le président de l’Alliance de la francophonie de Timmins, Pierre Bélanger, se dit ravi de cette récente annonce. «L’Alliance de la francophonie de Timmins, qui a été depuis 30 ans le porte-parole de la population francophone dans sa demande d’un centre de santé pour pallier les ratés dans la prestation de services de qualité en français, se réjouit de la décision du ministère de la Santé et du RLISS de doter le comité consultatif du mandat d’enclencher le processus devant mener à la mise sur pied d’un centre de santé communautaire à gouvernance francophone», déclare-t-il.

La première tâche du Comité consistera à préparer une analyse de rentabilité décrivant les exigences en matière de fonctionnement et d’immobilisations ainsi que la structure de gouvernance d’un centre de santé communautaire francophone.

«L’analyse sera concentrée sur les exigences pour un centre de santé, mais elle va aussi pouvoir répondre aux questions sur la programmation et les ressources humaines qui vont aider avec le concept de l’opération. Elle va aussi nous aider à connaitre les couts associés à l’établissement d’un centre de santé», détaille Mme Leclair. «L’étude complétée en 2016 n’entrait pas dans les détails de la programmation, l’opération, le financement nécessaire, les ressources humaines, le modèle de gouvernance, etc.»

En faisant référence à cette étude, soit au rapport d’Examen des services de soins primaires destinés aux francophones de Timmins (www.nelhin.on.ca/), que le conseil d’administration du RLISS a reçu à l’automne 2016, l’agente précise que 15 recommandations avaient été présentées.

Mme Leclair indique que dans cette étude, il avait été identifié qu’un centre de santé communautaire francophone pourrait répondre à certaines des lacunes, qu’il s’agissait d’une initiative très importante, sans toutefois être la seule solution. «Il y a aussi 13 autres recommandations sur lesquelles on va aussi se concentrer. Il y a beaucoup de stratégies qu’on devrait considérer», précise-t-elle.

Présidé par un membre du conseil d’administration du RLISS du Nord-Est, Denis Bérubé, le Comité de collaboration, qui remplira un mandat de 12 à 18 mois, est composé d’autres chefs de file communautaires francophones de la région de Timmins : Valérie Demers-Romaniuk, Conseil scolaire public du Nord-Est; Arianne Flamain, travailleuse sociale; Mike Gauthier, Pharmacie de Timmins; Johanne Labonté, Agence de promotion et de recrutement de Professions Santé Ontario; Céline Lamb, Équipe de santé familiale de Timmins; Gaetan Malette, membre du conseil d’administration d’un hôpital; Jean-Pierre Nadon, Collège Boréal; Chantal Riopel, Bureau de santé Porcupine; Merv Russell, chiropraticien à la retraite; Francine Toulgoat, Centre d’accès aux soins communautaires du Nord-Est; et Pierre Bélanger, Alliance de la francophonie de Timmins.

Mentionnons également quatre membres d’office : Monique Lapalme et Christine Leclair, RLISS du Nord-Est; Monique Rocheleau et Sylvie Sylvestre, Réseau du mieux-être francophone du Nord de l’Ontario.

«On voulait un comité d’environ 12 individus et on a lancé un appel de candidatures, explique Mme Leclair. On a une belle représentation de la communauté francophone de différentes professions. [...] Je suis très contente avec le groupe qui s’est porté volontaire pour contribuer à faire avancer ce dossier.»

La première rencontre du Comité est prévue pour le 31 mars 2017. À sa première réunion, le Comité effectuera une révision des recommandations. Par la suite, un plan d’action sera mis en place. «C’est le but du Comité de voir comment on va approcher l’exercice, surement qu’il va falloir engager des experts pour nous aider avec l’analyse de rentabilité, entre autres. C’est le but du financement», mentionne Mme Leclair.

Bien que le Comité espère achever le travail sans tarder, l’analyse de rentabilité devrait être présentée au ministère d’ici janvier 2018.

Lu 1054 fois Dernière modification le mercredi, 22 mars 2017 15:45
Émilie Deschênes

Correspondante

Timmins

emilie@levoyageur.ca

Actualité du Nord

  • Pénurie d’enseignants francophones : Limite de la formation et concurrence multiple
    Pénurie d’enseignants francophones : Limite de la formation et concurrence multiple Ontario —La pénurie d’enseignants francophones a gagné le Nord de la province. Le gouvernement a commencé à mettre en place des stratégies de promotion et de recrutement, mais les intervenants en éducation soulignent que les deux années nécessaires à l’obtention…
    Ecrit le mercredi, 14 février 2018 14:59
  • Francophonie et Premières Nations à l'avant-plan
    Francophonie et Premières Nations à l'avant-plan Sudbury — Les questions francophones et autochtones ont pris pratiquement toute la place lors d'une discussion ouverte entre la première ministre de l'Ontario, Kathleen Wynne, et les étudiants de l'Université Laurentienne lundi dernier. On a pu entre autres entendre la…
    Ecrit le lundi, 12 février 2018 15:57
  • Kathleen Wynne à Sudbury le 12 février
    Kathleen Wynne à Sudbury le 12 février Mise à jour Sudbury — L’horaire du passage à Sudbury de la première ministre de l’Ontario, Kathleen Wynne, est maintenant connu. Accompagnée par le député de Sudbury et ministre de l’Énergie, Glenn Thibault, elle visitera les trois institutions postsecondaires du…
    Ecrit le dimanche, 11 février 2018 16:00
  • Un toit pour la patinoire de Field
    Un toit pour la patinoire de Field Field — Dans le cadre de l’ouverture officielle du Carnaval de Field jeudi, les dirigeants de la Caisse populaire Alliance et la Municipalité de Nipissing Ouest ont conjointement annoncé un financement d'un projet de construction d’un toit pour la patinoire…
    Ecrit le vendredi, 09 février 2018 09:32
  • Les effets de la hausse du salaire minimum dépassent la question salariale
    Les effets de la hausse du salaire minimum dépassent la question salariale Ontario — Le 1er janvier 2018, le salaire minimum a bondi de 11,60 $ de l’heure à 14 $. Alors que certains petits commerces sont déjà touchés négativement par cette hausse, des organismes appréhendent plutôt la hausse à 15 $ le 1er janvier 2019. Le Voyageur…
    Ecrit le lundi, 05 février 2018 14:30
  • Destination la Suède pour l’ambassadrice D.A.R.E. du Canada
    Destination la Suède pour l’ambassadrice D.A.R.E. du Canada TimminsAlexya Racicot, élève de 12e année de l’École secondaire catholique Thériault, est la seule ambassadrice du Youth Advisory Board (YAB) de D.A.R.E. America au Canada depuis 2017. Le projet qu’elle a conçu après une conférence à Hawaï en mars est l’un…
    Ecrit le mercredi, 31 janvier 2018 22:30
  • 57 organismes franco-ontariens se partagent près de 2 millions $
    57 organismes franco-ontariens se partagent près de 2 millions $ Sudbury — L'annonce est tombée à 10 h mardi matin : 57 organismes, municipalités et groupes à but non lucratif ontariens recevront du financement en vertu du Programme d'appui à la francophonie ontarienne (PAFO), lancé en septembre dernier. Selon l'Assemblée de la…
    Ecrit le mardi, 23 janvier 2018 13:23

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login