FacebookTwitter
vendredi, 17 mars 2017 09:00

Un parc de Canadiens francophones en Floride fête ses 25 ans

Écrit par 
Un parc de Canadiens francophones en Floride fête ses 25 ans Photos : Courtoisie
Okeechobee (Floride) — Fondé par l’entrepreneur originaire de Noëlville, Fernand Larose, le parc Heritage Village d’Okeechobee en Floride, où se réunissent chaque hiver plus de 200 familles québécoises et canadiennes-françaises, célèbre cette année son jubilé d’argent.

M. Larose a eu l’idée de créer le parc en 1986, après avoir lui-même séjourné en Floride à plusieurs reprises. «Ce que je cherchais, c’était un endroit où les francophones canadiens se sentiraient comme chez eux et pourraient être propriétaires de leurs terrains», confie-t-il au Voyageur. Le projet, qui a rapidement suscité l’intérêt des 200 personnes qui vivaient jusqu’alors en location, s’est concrétisé en 1992.

Le parc d’environ 50 acres compte 247 lots d’au moins 5 000 pieds2 chacun. Près de 40 % des lots sur lesquels sont érigées des maisons mobiles appartiennent à des Franco-Ontariens, environ 57 % à des Québécois et le reste à des Néobrunswickois et des Américains.

Un quart de siècle après la naissance d’Heritage Village, M. Larose, qui réside à Gatineau depuis 1959, se réjouit de l’évolution du parc qu’il attribue au dévouement des résidents à l’entretien du parc et à la convivialité générale. «On s’est toujours bien entendus, on a d’ailleurs très peu de règlements», indique-t-il.


Fernand Larose, originaire de Noëlville et idéateur du parc Heritage Village, et son épouse Claire Lecavalier lors de la célébration du 25e du parc.

Outre le fait d’être propriétaire de son lot, le résident de Noëlville, Hector Roy, qui passe ses hivers à Heritage Village depuis 1998 avec son épouse, affirme admirer la gestion quotidienne des opérations au parc. «Il y a beaucoup de bénévolat. Tout le monde met ses compétences au service des autres résidents, que ce soit en électricité, en plomberie ou ailleurs. On a tous notre métier», affirme-t-il.

Des résidents bénévoles s’occupent de l’organisation des activités récréatives et des infirmiers canadiens à la retraite s’occupent des soins médicaux de base. Un comité d’accompagnement des malades a également été mis sur pied pour les résidents qui ont besoin d’un appui linguistique lors de leurs consultations médicales.

Heritage Village aurait permis, selon le résident d’Orléans Gilles Larose, de faire la promotion de la francophonie hors Québec auprès des ressortissants de la Belle Province. «Avant, on rencontrait même des professeurs québécois du niveau collégial qui ne savaient pas qu’il y avait des écoles de langue française ailleurs dans le pays. C’est surprenant de voir le nombre de Québécois qui sont venus nous rendre visite en Ontario par la suite pour la première fois de leur vie. Ça a aidé à créer un rapprochement», illustre-t-il.


Lu 1438 fois Dernière modification le mercredi, 15 mars 2017 15:00
Bienvenu Senga

Journaliste

Sudbury

705-673-3377, poste 6210

bienvenu.senga@levoyageur.ca

Actualité du Nord

  • Idées cadeaux du Nord 2017
    Nord de l’Ontario — À l’heure où le magasinage en ligne et l’achat local s’ancrent dans les habitudes des consommateurs et où la tendance de la déconsommation et le pouvoir d’achat se côtoient, comment s’en tirer indemne, dans le temps…
    Ecrit le vendredi, 08 décembre 2017 16:46
  • Le Moulin à Fleur perdra sa caisse populaire de quartier
    Le Moulin à Fleur perdra sa caisse populaire de quartier Sudbury — La Caisse populaire Voyageurs a décidé de déménager son siège social situé dans le Moulin à Fleur, et d’autres services, vers le centre-ville de Sudbury. La conséquence : le centre de service Saint-Jean-de-Brébeuf sur l’avenue Notre-Dame fermera ses portes.…
    Ecrit le mercredi, 06 décembre 2017 12:36
  • Pas d’inquiétudes pour les radios communautaires du Nord
    Pas d’inquiétudes pour les radios communautaires du Nord Hearst et Kapuskasing — L’annonce de la fermeture d’une radio communautaire en Alberta, la semaine dernière, est reçue avec empathie. Cependant, la réalité des deux radios communautaires du Nord ontarien ne s’apparente en rien à celle des neuf stations communautaires…
    Ecrit le jeudi, 30 novembre 2017 15:05
  • Earlton pourrait se retrouver sans épicerie
    Earlton pourrait se retrouver sans épicerie Earlton —Le Canton d’Armstrong pourrait se retrouver sans épicerie d’ici l’an prochain. Il y a quelques semaines, le propriétaire de l’épicerie Grocery King d’Earlton, Michel Maurice, a dévoilé son intention de vendre son entreprise, ce qui pourrait mener à la…
    Ecrit le mercredi, 29 novembre 2017 14:30
  • Mise en valeur des villes et villages francophones
    Mise en valeur des villes et villages francophones Ontario — L’Association française des municipalités de l’Ontario (AFMO) a récemment complété un répertoire des communautés franco-ontariennes à l’échelle de la province. Intitulé Notre Place, histoire de découvrir la francophonie en Ontario, le document a pour objectif de mettre en…
    Ecrit le vendredi, 24 novembre 2017 11:39
  • Val Rita-Harty : La population devra s’engager pour qu'une coop fonctionne
    Val Rita-Harty : La population devra s’engager pour qu'une coop fonctionne Val Rita-Harty — La population de Val Rita-Harty — et celle d’Opasatika — aimerait pouvoir se procurer des produits de base, des fruits et légumes, de la viande et des produits locaux dans sa communauté. Grande utilisatrice du seul supermarché…
    Ecrit le jeudi, 23 novembre 2017 13:53
  • «Je sens que le futur de tous les étudiants n’a pas été pris en compte»
    «Je sens que le futur de tous les étudiants n’a pas été pris en compte» Ontario — Après cinq semaines de grève dans les collèges ontariens, le gouvernement de l’Ontario a adopté une loi dimanche pour le retour au travail des professeurs et le retour en classe des étudiants. Les cours ont repris mardi. La…
    Ecrit le mercredi, 22 novembre 2017 14:06

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login