FacebookTwitter
jeudi, 16 mars 2017 11:00

Un plan de sauvegarde de la collection des Dionne prend forme

Écrit par 
Un plan de sauvegarde de la collection des Dionne prend forme Photos : Éric Boutilier
North Bay — Le sous-comité pour la préservation de la maison des jumelles Dionne et de ses artéfacts s’est rassemblé pour une deuxième fois lundi afin de débattre de solutions potentielles proposées par la communauté. Depuis quelques semaines, des résidents et organismes se mobilisent pour développer un plan de sauvetage afin de convaincre les membres du conseil municipal de conserver cet édifice historique à North Bay.

Le regroupement les Amis de la maison et du musée des quintuplées Dionne a présenté ses recommandations aux trois conseillers municipaux membres du sous-comité, soit George Maroosis, Chris Mayne et Derek Shogren. Leur proposition comporte une liste de sept recommandations : que la Ville reste propriétaire de la maison et des artéfacts, que la collection entière demeure intacte, un entreposage sécuritaire et convenable des artéfacts, un emplacement au cœur de la ville près du musée Discovery North Bay, un déménagement de la maison défrayé par la Ville, un plan d’entretien de l’édifice et un plan des couts des frais d’exploitation du musée. Les deux derniers points seront présentés plus en détail à la réunion du 20 mars.

Un porte-parole des Amis de la maison et du musée des quintuplées Dionne, Ed Valenti, croit qu’avec un plan, le musée pourrait redevenir une attraction touristique profitable tout en assurant un déménagement convenable de l’édifice.

«Je ne crois pas que les résidents de North Bay, ni les sœurs Dionne, souhaitent voir ce projet devenir un fardeau financier pour les contribuables. Par contre, je suis convaincu que nous pouvons effectuer ce déménagement à des couts raisonnables et que la maison deviendra un site touristique qui génère des revenus», explique-t-il. «Certaines personnes disent que les gens ne viennent pas voir les artéfacts et la maison des quintuplées. Je crois que c’est parce qu’ils ne savent pas qui elles sont. J’ai abordé le sujet avec plusieurs jeunes et ils n’ont aucune idée de l’importance de l’histoire des Dionne dans cette région», ajoute M. Valenti.

Carole Dionne, une descendante de la famille, est satisfaite du progrès et de la vision du regroupement. Par contre, elle croit qu’il y a toujours du travail à faire pour convaincre certains membres du conseil municipal de voter en faveur de la préservation de ce patrimoine.


Les citoyens aimeraient que la maison des jumelles Dionne soit déménagée près du musée Discovery North Bay.

Point de vue d’une descendante

«Je crois que les propositions qu’ils ont faites ce soir sont fantastiques, soit de relocaliser la maison plus du côté du waterfront (du quai). C’est une bonne place qui va attirer les touristes et créer plus d’attention sur la maison des Dionne. Je crois que les Amis des Dionne ont fait un travail extraordinaire», indique Mme Dionne. «Mais j’ai encore des inquiétudes face à l’engagement des autres membres du conseil. Je sais qu’il y a certains [conseillers] qui sont contre garder la maison, alors c’est un gros défi [auquel le sous-comité] doit faire face.»

D’ici la prochaine réunion du conseil municipal au début du mois d’avril, le sous-comité devra se pencher sur les idées proposées afin d’élaborer une recommandation finale quant à l’avenir de la maison et des artéfacts des jumelles Dionne. La proposition sera ensuite soumise au vote du conseil municipal.

Abonnez vous
Lu 718 fois Dernière modification le mercredi, 15 mars 2017 14:46
Éric Boutilier

Correspondant

North Bay et Nipissing

Sports

eric.boutilier@levoyageur.ca

Actualité du Nord

  • Des dons pour des êtres sociaux
    Des dons pour des êtres sociaux Grand Sudbury — Sarah Lemieux et Imran Bagha ont organisé de leur propre chef une collecte de produits hygiéniques pour la Clinique du coin du Centre de santé communautaire du Grand Sudbury. Les boites de collectes seront en place jusqu’au…
    Ecrit le mardi, 15 août 2017 13:43
  • Déménager le musée, mais où?
    Déménager le musée, mais où? Sudbury — Le musée du Moulin à Fleur ne reçoit pas de visiteurs cet été puisqu’il est fermé pour des rénovations. Selon le gestionnaire des Ressources documentaires et du patrimoine du Grand Sudbury, Brian Harding, il est évident depuis plusieurs…
    Ecrit le mercredi, 09 août 2017 10:48
  • Une application pour mettre fin à l’isolement des jeunes mères
    Une application pour mettre fin à l’isolement des jeunes mères Sudbury — Après avoir elle-même connu les méfaits de l’isolement que vivent plusieurs jeunes mamans, la résidente de Shefford au Québec, Audrey Poulin, a décidé de lancer l’application mobile Social.mom, qui crée des réseaux entre mères de famille d’une même…
    Ecrit le mercredi, 09 août 2017 09:49
  • Un rassemblement des cultures fondatrices au bord du lac Nipissing
    Un rassemblement des cultures fondatrices au bord du lac Nipissing North Bay — Les diverses communautés culturelles du Nipissing se sont rassemblées à la maison mère (Motherhouse) Saint-Joseph de North Bay lundi pour assister à une cérémonie de réconciliation avec les Premières Nations. Dans le cadre du Pèlerinage canadien en…
    Ecrit le jeudi, 03 août 2017 19:25
  • Recensement 2016 : le Canada est plus bilingue
    Recensement 2016 : le Canada est plus bilingue Ottawa — Le taux de bilinguisme a atteint un nouveau sommet au Canada, passant de 17,5 à 18 % à l'échelle nationale entre 2011 et 2016, selon les données du recensement 2016 de Statistique Canada. Pendant ce temps, l'anglais a gagné…
    Ecrit le mercredi, 02 août 2017 11:58
  • Une première coopérative jeunesse de services
    Une première coopérative jeunesse de services Temiskaming Shores — La première Coopérative jeunesse de services dans la province, Jeunes en action, a été inauguré jeudi dernier au bureau de l’Association canadienne-française de l’Ontario (ACFO) du Témiskaming. Le regroupement de jeunes coopérants de la 7e et 8e année…
    Ecrit le mercredi, 02 août 2017 11:20
  • Commissaire aux langues officielles : l’avis de recherche est relancé
    Commissaire aux langues officielles : l’avis de recherche est relancé Ottawa — On efface et on recommence. Après avoir échoué au premier essai, le gouvernement de Justin Trudeau réenclenche le processus de nomination afin de pourvoir le poste de commissaire aux langues officielles. Le poste a été affiché vendredi midi…
    Ecrit le vendredi, 28 juillet 2017 17:34

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login