FacebookTwitter
mardi, 07 mars 2017 09:49

Kapuskasing suspend le projet de la nouvelle piscine

Écrit par 
Kapuskasing suspend le projet de la nouvelle piscine Photo : Archives
Kapuskasing — La nouvelle est tombée vendredi en fin d’après-midi, créant une vague de déception : quelques mois après que la Ville de Kapuskasing ait décidé d’en faire une priorité et alors que la campagne de financement est bien entamée, le projet de construction d’une nouvelle piscine est suspendu. La page n’est toutefois pas tournée sur le projet. Le conseil municipal justifie sa décision par d’importants défis financiers et divers ordres.

D’abord, la révision de l’évaluation foncière de l’usine et la scierie Tembec prive la Ville d’un demi-million de dollars de revenus d’impôts fonciers. La municipalité évoque aussi le cout élevé des services et le changement prévu de la formule de financement du Conseil d’administration des services sociaux du district Cochrane (CDSSAB), qui ferait passer la facture de Kapuskasing de 1,1 million $ à 2,2 millions $ par année.

De plus, l’exercice de planification budgétaire pour la prochaine année est ardu, laisse entrevoir la Ville dans le communiqué envoyé vendredi. «Les membres du conseil et du personnel travaillent avec diligence à trouver des économies de couts à tous les niveaux ainsi qu’à établir des priorités pour les prochaines années», précise-t-on.

En entrevue téléphonique, le maire plaide aussi la hausse des projections des couts de construction, qui seraient passés de 8,5 à 11 ou 12 millions $.

Pourtant, selon le maire Alan Spacek, la construction d’une nouvelle piscine demeure une priorité pour le conseil municipal. «Nous avons été impressionnés par l’enthousiasme et l’élan que génère cette campagne», a-t-il dit au Voyageur.

Un sondage mené l’été dernier avait indiqué qu’environ 80 % de la population était favorable au projet. Aussi, la campagne lancée en décembre a déjà permis d’amasser près de 200 000 $.

«Une fois toutes les rencontres et les discussions terminées, nous avons conclu que notre priorité, lorsque nous aurons surmonté les défis financiers, c’est de construire la piscine», indique un maire qui se dit déçu, mais qui réitère que le conseil pourrait aller de l’avant et «faire comme si les pressions financières n’existaient pas, mais ce ne serait ni réaliste ni responsable de faire une première pelletée de terre cet été.»

Le club de natation local espère la construction d’une nouvelle piscine depuis une quinzaine d’années, soit depuis que la durée de vie utile des installations a été dépassée. La piscine Donat-Brousseau, construite en 1971, n’a pas la longueur de 25 mètres règlementaire pour la tenue de compétitions régionales.

La Ville prévoyait payer la piscine avec une légère hausse d’impôts et en utilisant les fonds reçus à la suite de l’accueil de personnes évacuées en provenance des côtes de la baie James. FedNor avait aussi engagé 1 million $ dans le projet et le Programme d’infrastructure communautaire Canada 150 avait confirmé une participation de 100 000 $.

Lu 1940 fois
Andréanne Joly

Correspondante

Kapuskasing

andreanne.joly@levoyageur.ca

Actualité du Nord

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login