FacebookTwitter
mardi, 06 décembre 2016 23:00

Postes Canada et la poursuite du flou linguistique

Il y a quelques années, je publiais dans ces pages un éditorial faisant état de l’incompétence de Postes Canada. Et voilà que la semaine dernière, une publication Facebook lançait une autre histoire peu flatteuse pour nos postes nationales. Je vous raconte.

Un ami a publié récemment qu’aucun bureau de poste à Sudbury n’était obligé d’offrir des services en français. Il tirait cette conclusion d’une visite sur le site Burolis du Conseil du Trésor du Canada. Cet outil recense tous les ministères, organismes et agences gouvernementales désignées selon la Loi sur les Langues officielles.

Je ne le croyais pas. J’ai été vérifier Burolis moi-même. Sur cette liste, on trouve des bureaux de poste bilingues à Hanmer, Val Caron et Azilda, mais aucun à Sudbury. Je me suis dit que c’était surement une erreur. Il me semblait impossible qu’il n’y ait pas de bureau de poste bilingue dans une ville qui compte plus de 20 % de francophones (près de 40 % pour le Grand Sudbury).

J’ai pensé que le Commissariat aux Langues officielles pourrait démêler ça. Une agente a été tout aussi surprise que moi en vérifiant Burolis. Elle m’a alors conseillé de contacter Postes Canada. Et là, ça c’est encore compliqué.

Ça a pris plus de 20 minutes à un agent francophone — par ailleurs fort gentil — pour trouver dans leur propre site web qu’il y a huit bureaux de poste à Sudbury; deux sont gérés par Postes Canada (sur le boulevard Lasalle et au centre-ville), quatre sont dans des Shoppers Drugmart, un dans une pharmacie Rexall et un autre dans le Wanup General Store. Toujours selon ce site web, l’agent m’a expliqué que les quatre bureaux situés dans les Shoppers et celui de Wanup sont désignés anglais. Quant aux autres, il ne pouvait trouver de désignation, ce qui lui a fait dire qu’il n’y a effectivement aucun bureau de poste bilingue à Sudbury. Mais voilà t’y pas que, le lendemain, Radio-Canada, qui enquêtait aussi sur cette histoire abracadabrante, se fait dire que les deux bureaux de Postes Canada de Sudbury sont désignées bilingues.

Il est évidemment frustrant de voir que Postes Canada ne sait vraiment pas lesquels de ses bureaux de poste sont bilingues. Ses agents peuvent ainsi dire n’importe quoi. Un jour, il n’y a pas de bureau bilingue à Sudbury. Le lendemain, en réponse à une journaliste, il y en a quelques-uns. Qui est-ce qui nous bullshit là?

Mais le pire dans toute cette histoire, c’est que les bureaux de poste de Sudbury ne soient pas TOUS désignés bilingues. Sudbury a une forte population francophone répartie sur un immense territoire. Pourquoi les francophones doivent-ils se déplacer au diable vauvert pour recevoir un service qu’un anglophone, lui, peut avoir dans son quartier? Ce n’est pas parce que le service est dévolu au secteur privé que ce dernier ne peut pas trouver des employés francophones. Postes Canada rit de la Loi sur les langues officielles depuis assez longtemps.

Lu 1944 fois Dernière modification le mercredi, 07 décembre 2016 17:17
Réjean Grenier

Éditorialiste

Sudbury

Actualité du Nord

  • Les loups se feraient plus présents à East Ferris
    Les loups se feraient plus présents à East Ferris Astorville — Le conseil municipal d’East Ferris a récemment déposé une résolution auprès du ministère des Richesses naturelles et des Forêts afin de sensibiliser le gouvernement provincial au sujet de la présence grandissante de loups dans la municipalité. Certains regroupements,…
    Ecrit le mercredi, 23 mai 2018 15:12
  • TNO 2018-2019 : « Vous êtes ici »
    TNO 2018-2019 : « Vous êtes ici » Sudbury — Le dévoilement de la programmation 2018-2019 du Théâtre du Nouvel-Ontario (TNO) a bien failli être gâché par une panne d’électricité. Heureusement, le courant est revenu 20 minutes avant l’heure prévue pour les annonces. Dévoilée à travers une série d’installations…
    Ecrit le jeudi, 17 mai 2018 18:37
  • L’art urbain en mouvement
    L’art urbain en mouvement Sudbury — Un groupe d’artistes visuelles montréalaises sont de passage à Sudbury cette semaine. Habituellement confinées au même terrain vague dans la métropole québécoise, les huit artistes d’Auto-workshop ont décidé de quitter leur enclave et de prendre la route pour…
    Ecrit le jeudi, 17 mai 2018 16:36
  • De la République tchèque à l’Ontario français
    De la République tchèque à l’Ontario français Sudbury — Qu’est-ce qui peut bien attirer une étudiante de Prague, en République tchèque, à venir étudier en Ontario? Rien de moins que la culture franco-ontarienne. Alice Luňáková étudie l’enseignement des langues aux enfants à l’Université Masaryk, dans la ville…
    Ecrit le mercredi, 25 avril 2018 14:00
  • Candidate pour Miss North Ontario malgré une encéphalite
    Candidate pour Miss North Ontario malgré une encéphalite Timmins et Sudbury — Pour des raisons médicales, Keisha Corbeil a dû mettre sur la glace un projet qui lui tenait à cœur. Après avoir surmonté une difficile épreuve, elle a décidé de persévérer et de mener à bien un…
    Ecrit le vendredi, 20 avril 2018 16:24
  • Distinction provinciale pour Gaëtane Pharand
    Distinction provinciale pour Gaëtane Pharand Sudbury — La directrice générale du Centre Victoria pour femmes (CVF), Gaëtane Pharand, et l’une des 19 personnes qui ont reçu ce matin le Prix de distinction du procureur général pour les services aux victimes. Ce prix reconnait le travail exceptionnel…
    Ecrit le jeudi, 12 avril 2018 13:45
  • Une autre expérience réussie pour Rochelle Larivière
    Une autre expérience réussie pour Rochelle Larivière Sudbury — Pour une deuxième année consécutive, Rochelle Larivière, de l’École St-Paul de Lively, se rendra à l’Expo-sciences pancanadienne. Rochelle est la seule francophone qui a remporté l’une des six places disponibles, décernées lors de l’Expo-sciences régionale de Sudbury dimanche…
    Ecrit le mercredi, 11 avril 2018 21:57

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login