FacebookTwitter
dimanche, 04 décembre 2016 12:31

Les légendes du rock visiteront Kapuskasing

Écrit par 
Nanette Workman sera à Kapuskasing Nanette Workman sera à Kapuskasing JC Lussier

Kapuskasing — Le voile a été levé samedi : le comité de la St-Jean de la région de Kapuskasing réunira sur scène, le 17 juin 2017, Michel Pagliaro, Martin Deschamps, Nanette Workman, Breen Lebœuf, Sébastien Plante (du groupe Les Respectables) et François Lachance, qui a participé à la mouture française de l’émission La Voix, dans une soirée animée par l’humoriste Jici Lauzon.

« Ça fait différent, hein », lançait, satisfait, le président du comité organisateur, Jacques Filion, quelques minutes après le dévoilement. En cette 18e édition, « on est rendus à un point où il faut garder un momentum. On ne veut pas trop répéter des artistes — on l’a fait quelques fois », et ça n’a pas eu autant de succès que lors du premier spectacle, dit-il.

Les « Légendes du rock », espère le comité, permettront d’attirer une bonne foule à l’aréna de Kapuskasing. « Ça devient difficile d’avoir des groupes qui frappent assez pour remplir l’aréna. Comme ça, avec sept artistes, on est presque sûrs que tout le monde va en connaitre et en aimer quelques-uns de la gang », croit le président.

Ce spectacle propose une mouture exclusive pour Kapuskasing, indique la responsable de la programmation du Centre de loisirs de Kapuskasing, Lise Lavoie. Si les artistes sont tous représentés par la même maison de production et que Pag, Workman et Deschamps ont déjà fait une tournée ensemble, ils ajoutent quelques bonnes pointures à la soirée kapuskoise.

Le comité a décidé de présenter cette édition une semaine avant le 24 juin, cette année encore, pour faciliter l’organisation de « la plus grosse St-Jean en Ontario ». « Au Québec, ils fêtent toujours le 23 et 24 juin », précise M. Filion. « Quand ça arrive le vendredi et samedi, c’est difficile pour nous d’avoir des groupes. On l’a déjà fait il y a quelques années, avec une semaine d’avance », rappelle-t-il.

Preuve faite, Pagliaro sera sur scène le 24 juin et dans le Nord-Est ontarien en plus. Il partagera la scène avec le groupe Swing et Cindy Doire à Timmins. L’organisation kapuskoise était au fait que Timmins préparait une semaine de spectacles du 24 juin au 1er juillet, « mais on ne savait pas que Pagliaro y serait », indique M. Filion. « Mais nous, on présente le spectacle avec plusieurs autres artistes, alors c’est moins pire. »

Place aux artistes de la région

Plutôt que de retenir un artiste professionnel pour assurer le spectacle du vendredi soir, la St-Jean opte, cette année, pour une brochette d’artistes locaux, qui animeront toute la soirée du 16 juin. Le concours « La Voix d’chez nous » sera présenté pour une deuxième année, mais cette fois, plutôt que d’inviter un seul interprète local sur scène, une douzaine mèneront une ultime compétition pendant la Saint-Jean.

Les personnes intéressées auront jusqu’au 30 janvier pour soumettre leur candidature sur la page Facebook de la Saint-Jean de Kapuskasing. Les douze artistes qui obtiendront le plus grand appui du public, par le moyen d’un vote, se livreront à une ultime compétition sur scène.

La foule déterminera pendant la soirée les grands gagnants du concours. La personne qui terminera en première place empochera 5000 $, la deuxième 2000 $, et la troisième 1000 $.

L’idée est d’attirer des participants dans un rayon de 350 km, soit de Temiskaming Shores à Longlac. Non seulement on veut s’assurer que les finalistes participent aux pratiques, mais qu’ils amènent leurs proches au spectacle. « On espère aussi qu’ils vont rester pour le show du samedi soir », ajoute M. Filion.

Situation financière

Après les déficits du début des années 2010, il semble que la situation se soit stabilisée pour la St-Jean de Kapuskasing. Les ventes de billets sont à la baisse, les recettes ne sont pas élevées, mais « on se garde la tête au-dessus de l’eau », indique Jacques Filion, qui nuance rapidement : « mais on en a jusqu’au menton. »

Non seulement un peu moins de billets se vendent, mais présenter des spectacles coute plus cher en soi, plaide-t-il. « Les avions coutent cher, les taxes, la sécurité, toutes sortes d’affaires font que ça coute de plus en plus cher. Dans les premières années, on avait souvent 1300 ou 1400 personnes. Maintenant c’est plus 800 ou 900. Plus la boisson, ça commence à faire une grosse différence ».

Il demeure optimiste. « C’est le temps qu’on commence à faire les choses différemment. C’est pour ça que cette année on fait un concours, on a ce volet plus régional, pour permettre aux artistes locaux de venir sur scène. »

Les billets pour les spectacles de la St-Jean sont en vente, notamment sur le site web de la St-Jean de la région de Kapuskasing.

Abonnez vous

Lu 2853 fois Dernière modification le dimanche, 04 décembre 2016 13:31
Andréanne Joly

Correspondante

Kapuskasing

andreanne.joly@levoyageur.ca

Actualité du Nord

  • De la République tchèque à l’Ontario français
    De la République tchèque à l’Ontario français Sudbury — Qu’est-ce qui peut bien attirer une étudiante de Prague, en République tchèque, à venir étudier en Ontario? Rien de moins que la culture franco-ontarienne. Alice Luňáková étudie l’enseignement des langues aux enfants à l’Université Masaryk, dans la ville…
    Ecrit le mercredi, 25 avril 2018 14:00
  • Candidate pour Miss North Ontario malgré une encéphalite
    Candidate pour Miss North Ontario malgré une encéphalite Timmins et Sudbury — Pour des raisons médicales, Keisha Corbeil a dû mettre sur la glace un projet qui lui tenait à cœur. Après avoir surmonté une difficile épreuve, elle a décidé de persévérer et de mener à bien un…
    Ecrit le vendredi, 20 avril 2018 16:24
  • Distinction provinciale pour Gaëtane Pharand
    Distinction provinciale pour Gaëtane Pharand Sudbury — La directrice générale du Centre Victoria pour femmes (CVF), Gaëtane Pharand, et l’une des 19 personnes qui ont reçu ce matin le Prix de distinction du procureur général pour les services aux victimes. Ce prix reconnait le travail exceptionnel…
    Ecrit le jeudi, 12 avril 2018 13:45
  • Une autre expérience réussie pour Rochelle Larivière
    Une autre expérience réussie pour Rochelle Larivière Sudbury — Pour une deuxième année consécutive, Rochelle Larivière, de l’École St-Paul de Lively, se rendra à l’Expo-sciences pancanadienne. Rochelle est la seule francophone qui a remporté l’une des six places disponibles, décernées lors de l’Expo-sciences régionale de Sudbury dimanche…
    Ecrit le mercredi, 11 avril 2018 21:57
  • Caricature du 11 avril : Nous y avons vu une critique des médias
    Bonjour à tous, La caricature publiée cette semaine dans Le Voyageur provoque de fortes réactions. Nous tenons tout d’abord à vous assurer que nous avons, nous aussi, été attristés par l’accident tragique qui a eu lieu en Saskatchewan. Qui plus…
    Ecrit le mercredi, 11 avril 2018 21:38
  • Décès d’une pionnière de l’éducation en français à Sudbury
    Décès d’une pionnière de l’éducation en français à Sudbury Ottawa – Sudbury — La première femme francophone élue comme conseillère scolaire au Sudbury Board of Education (SBE), Thérèse Lebel-Brunet, est décédée à Ottawa le 30 mars. Si l’éducation des francophones était importante pour cette enseignante de formation, ce n’est pas…
    Ecrit le mercredi, 11 avril 2018 13:00
  • CSF : Le gouvernement doit protéger les médias francophones
    CSF : Le gouvernement doit protéger les médias francophones Ontario — Dans un nouveau rapport publié le 11 avril, le Commissariat aux services en français de l’Ontario (CSF) fait six recommandations qui visent l’établissement d’une meilleure équité dans les placements publicitaires faits par le gouvernement, en anglais et en français,…
    Ecrit le mercredi, 11 avril 2018 06:30

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login