FacebookTwitter
mercredi, 09 novembre 2016 14:33

Trump à la présidence des États-Unis : quels effets pour le Nord ?

Écrit par 
Trump à la présidence des États-Unis : quels effets pour le Nord ? Photo : Courtoisie
Entretien avec Laure Paquette

Nord ontarien —
«On ne sait pas vraiment où l’on va se brancher», estimait la politologue Laure Paquette de l’Université Lakehead, quelques heures après que Donald Trump a été élu 45e président des États-Unis et quelques minutes avant qu’Hillary Clinton prononce son discours de défaite.

En voyant les résultats apparaitre dans la nuit de mardi à mercredi, Mme Paquette a d’abord imaginé une récession économique. «[Donald Trump] a surtout parlé du Mexique, mais il a dit en toutes lettres qu’il voulait se débarrasser de l’Accord de libre-échange de l’Amérique du Nord», rappelle-t-elle. Selon la politologue, des effets se feront sentir dans les domaines du transport transfrontalier, de l’industrie forestière et possiblement dans le développement du Cercle de feu.

Pour ce qui est du bois d’œuvre, elle rappelle que le dossier n’a jamais été une priorité pour les États-Unis. «Du temps de M. Bush, le deuxième, on se présentait devant les tribunaux aux Nations Unies, on gagnait à répétition, mais [Bush] changeait un peu la règlementation et ça recommençait. Je m’attends à ce que ce soit une situation de cet ordre-là», révèle Mme Paquette.

Elle croit que le dossier intéressera encore moins Donald Trump que le président Bush. «[Trump] ne comprend pas le fonctionnement du gouvernement américain, c’est évident, et il n’est pas capable de se concentrer plus de 20 minutes. Je ne crois pas que le bois d’œuvre sera très important pour lui.»

Un entourage important

Toutefois, Laure Paquette estime qu’il est trop tôt pour faire plus de prédictions : il faudra voir qui entourera le futur président. «Je pense que le parti va s’arranger pour le conseiller. Il y a des gens très sérieux au Sénat américain qui vont le conseiller. Mais il s’en va à droite à plein régime.»

Mme Paquette avance que le président jouera un rôle effacé dans ces questions commerciales. «Le président américain, c’est à la fois le symbole de la nation et le chef du gouvernement. […] Pour faire quelque chose aux États-Unis, il faut que le Congrès et le Sénat, la Chambre inférieure et le président, tout le monde soit d’accord et marche de front. M. Trump va continuer à faire le tour du monde, le tour du continent.» Elle tranche : les autres vont faire le travail important, «il ne sera pas capable de transiger avec tout ça.»

En fait, elle attend de connaitre les personnes qui joueront des rôles clés : secrétaire du département du trésor, secrétaire au commerce, représentant pour le commerce transfrontalier, tout ça va rassurer les marchés, mais ça va prendre surement deux, trois semaines» avant de connaitre les leadeurs du prochain gouvernement américain.

«Il faut presque faire table rase, oublier ce qu’il a dit pendant les élections — je sais que c’est difficile.»

Dupée, comme les autres

Laure Paquette avoue ne pas avoir échappé à la règle : elle n’avait pas vu venir la victoire de Donald Trump. «Tout le monde a manqué son coup : les politiciens, les sondeurs, les politologues, on a tous manqué le bateau. Je regardais les sondages dans les détails, l’échantillonnage, la méthode, tout ça. Ça faisait des mois que c’était 3 à 6 % d’avance pour Mme Clinton.»

Elle attribue la surprise aux gens qui boudaient les urnes et qui souhaitent voir un redressement de l’économie américaine. «Il ne sera pas capable de s’occuper d’eux, mais ils ne le savent pas. Ils vont l’apprendre», tranche-t-elle.

Habitant près de la frontière canado-américaine, Mme Paquette se surprend aussi des résultats au Minnesota, où les prédictions favorisaient très largement Hillary Clinton, mais qui a gagné avec une faible marge de 1,4 %.

Lu 3127 fois Dernière modification le mercredi, 09 novembre 2016 14:52
Andréanne Joly

Correspondante

Kapuskasing

andreanne.joly@levoyageur.ca

Actualité du Nord

  • Une activité de magasinage en français
    Une activité de magasinage en français Sturgeon Falls — Quelques étudiants adultes du cours de français langue seconde du Conseil scolaire catholique Franco-Nord se sont présentés récemment au magasin Aliments en vrac Nipissing pour vivre une expérience plus rare en Ontario : faire son épicerie et…
    Ecrit le vendredi, 24 mai 2019 09:44
  • L’édifice des Compagnons sera vendu
    L’édifice des Compagnons sera vendu North Bay — Le conseil d’administration du Centre culturel Les Compagnons de North Bay a pris la décision de vendre son édifice lors d’une rencontre spéciale mardi soir. La direction des Compagnons a confirmé à ses membres que le bâtiment sera…
    Ecrit le mercredi, 22 mai 2019 19:19
  • Une Franco-Ontarienne de Timmins est Miss Northern Ontario
    Une Franco-Ontarienne de Timmins est Miss Northern Ontario Sudbury et Timmins — Valérie Demers de Timmins, Miss South Porcupine, sort grande gagnante du concours Miss North Ontario Regional Canada Pageant 2019 qui a été présenté à Sudbury du 9 au 11 mai. Mme Demers n’est pas la seule Franco-Ontarienne…
    Ecrit le lundi, 13 mai 2019 10:10
  • Quelle est la différence entre une IP et une IA?
    Quelle est la différence entre une IP et une IA? Le médecin est loin d’être le seul professionnel de la santé qui peut vous soigner. En raison d’une pénurie de médecins il y a quelques années, le système de santé de l’Ontario a fait une plus grande place aux divers…
    Ecrit le mercredi, 08 mai 2019 15:45
  • Une femme de Timmins à la tête du futur Centre de santé
    Une femme de Timmins à la tête du futur Centre de santé Timmins — Le futur Centre de santé communautaire de Timmins a trouvé sa première directrice générale en la personne de Julie Béchard. Elle entrera en fonction le 21 mai. Mme Béchard est la directrice générale et fondatrice du Centre Passerelle…
    Ecrit le mercredi, 08 mai 2019 11:46
  • La Place des Arts a trouvé son premier directeur général
    La Place des Arts a trouvé son premier directeur général Sudbury — Léo Therrien a été choisi comme directeur général fondateur de la Place des Arts du Grand Sudbury. M. Therrien quittera donc la direction de la Maison McCulloch, qu’il dirige depuis 20 ans, et prendra les rênes de l’organisme le 15 mai.…
    Ecrit le mardi, 07 mai 2019 10:00
  • 100 ans de présence francophone à Kirkland Lake
    100 ans de présence francophone à Kirkland Lake Kirkland Lake — Les élèves et le personnel de l’École secondaire catholique Jean-Vanier ont présenté une soirée de reconnaissance des fondateurs francophones qui se sont installés à Kirkland Lake au début du XXe siècle. Dans le cadre du 100e anniversaire de la…
    Ecrit le jeudi, 02 mai 2019 13:00

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login