FacebookTwitter
vendredi, 14 octobre 2016 09:29

L’épicerie de Earlton menacée de fermeture

Écrit par 
L’épicerie de Earlton menacée de fermeture Photo : Courtoisie
Earlton — Selon son propriétaire, la seule épicerie d’Earlton, Earlton Grocery King, éprouve d’énormes difficultés financières et pourrait bientôt devoir fermer ses portes. La hausse du salaire minimum et du prix de l’électricité rendent la compétition avec les commerces des villages avoisinants plus difficile.

Quelques mois après la fermeture de l’unique épicerie d’Earlton en 2009, Michel Maurice avait décidé de racheter le commerce. Il indique avoir voulu en partie éviter la dépréciation du marché immobilier, qui découle habituellement du manque d’infrastructures dans une localité. «Les gens se plaignaient qu’il n’y avait pas de magasin d’épicerie et j’ai décidé de me lancer dans cette aventure», avance-t-il.

Bien que les ventes se soient bien déroulées au début des opérations, il a rapidement été difficile pour M. Maurice de concilier les prix de l’électricité et les salaires de ses dix employés avec les prix de ses produits. «Le prix de l’électricité a doublé au cours des sept dernières années et les gens préfèrent de plus en plus aller magasiner ailleurs», explique le propriétaire, dont la dernière facture d’électricité s’élevait à 7 500 $. «C’est impossible pour nous de faire compétition aux grands magasins comme Walmart», souligne-t-il.

Dans l’espoir d’encourager la clientèle locale à fréquenter son magasin, M. Maurice, qui effectue déjà la livraison des marchandises à ses clients ainés, a récemment offert des rabais de 10 % sur l’entièreté de ses produits.

Le député provincial de la circonscription de Timiskaming-Cochrane, John Vanthof, a offert son soutien à M. Maurice en écrivant aux membres de sa circonscription afin de les sensibiliser à l’importance d’Earlton Grocery King.

«Lorsque les gens contribuent à l’économie locale, tout le monde y gagne. C’est aussi soutenir mes dix employés. Si le magasin ferme, ils perdront leur emploi. Notre communauté devrait comprendre cela. Si le magasin ferme, ce sera peut-être l’école qui fermera par après et bientôt il ne restera plus personne en ville», fait-il remarquer. Il demande également au gouvernement provincial de revoir à la baisse les prix de l’électricité afin de permettre aux petites entreprises de survivre.

Même s’il affirme ne ménager aucun effort pour éviter la fermeture de son commerce, M. Maurice pourrait bien être contraint de le vendre et d’ainsi mettre fin à ses activités. «Je veux bien le garder, mais je ne veux pas perdre ma chemise non plus», dit-il.

Lu 6406 fois
Bienvenu Senga

Journaliste

Sudbury

705-673-3377, poste 6210

bienvenu.senga@levoyageur.ca

Actualité du Nord

  • Élections Nipissing Ouest : Économie et bilinguisme
    Élections Nipissing Ouest : Économie et bilinguisme Nipissing Ouest — Les candidats à la mairie et aux postes de conseillers de Nipissing Ouest ont participé à deux débats la semaine dernière afin de présenter les enjeux qu’ils croyaient plus importants et ceux qui seraient leurs priorités si…
    Ecrit le jeudi, 20 septembre 2018 09:24
  • Reconstruire la fierté des francophones de Sault-Ste-Marie
    Reconstruire la fierté des francophones de Sault-Ste-Marie Sault-Ste-Marie — Le Centre francophone de Sault-Ste-Marie (CFSSM) veut remettre l’accent sur la langue française dans cette ville de 75 000 résidents et tenter de rehausser la fierté de s’afficher parmi la communauté franco-ontarienne. L’organisme s’est fixé des objectifs clairs…
    Ecrit le mercredi, 19 septembre 2018 13:08
  • Deux anciens maires s’affrontent à Markstay-Warren
    Deux anciens maires s’affrontent à Markstay-Warren Markstay-Warren — Les électeurs de Markstay-Warren devront choisir entre deux candidats expérimentés le mois prochain pour choisir leur nouveau maire. Le maire sortant, Steve Salonin, veut privilégier la remise à neuf de plusieurs infrastructures routières de sa communauté tandis que…
    Ecrit le jeudi, 13 septembre 2018 16:16
  • Quand la maladie devient le centre d’une vie
    Quand la maladie devient le centre d’une vie Sudbury — Même si l’objectif a été atteint dans la campagne GoFundMe à son nom, Véronique Charbonneau n’en est pas à la fin de son combat contre la douleur chronique. Nous avons eu la chance de la contacter lors d’une…
    Ecrit le mercredi, 12 septembre 2018 13:00
  • Élections municipales à Mattawan et Papineau-Cameron
    Élections municipales à Mattawan et Papineau-Cameron Papineau-Cameron — Le maire du Canton de Papineau-Cameron, Robert Corriveau, tentera de convaincre les électeurs de lui confier un huitième et dernier mandat à la tête de cette communauté à la porte d’entrée du Nord de l’Ontario. Une seule autre…
    Ecrit le jeudi, 06 septembre 2018 18:31
  • Créer son emploi d’été
    Créer son emploi d’été Sudbury — Quatre jeunes francophones ont reçu l’aide du Centre régional des affaires (CRA) de Sudbury afin de démarrer et exploiter une petite entreprise au cours de l’été par l’entremise du programme Entreprise d’été de l’Ontario. Chacun a reçu une…
    Ecrit le jeudi, 06 septembre 2018 15:19
  • Changement de nom et dévoilement de la programmation du festival du conte de Sudbury
    Changement de nom et dévoilement de la programmation du festival du conte de Sudbury Sudbury — La deuxième édition du festival de contes de Sudbury portera un nouveau nom inspiré par le titre de la collection de livres publiée par le père Germain Lemieux : le festival Les Vieux m’ont conté. Du 9 au 14 octobre,…
    Ecrit le mercredi, 05 septembre 2018 14:00

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login