FacebookTwitter
mardi, 09 juillet 2013 13:40

L’Ontario dédie un pont à la mémoire d’un policier mort en service

Écrit par 
L’Ontario dédie un pont à la mémoire  d’un policier mort en service Photo : Émilie Deschênes

Timmins — Le commissaire de la Police provinciale de l’Ontario (PPO) Chris Lewis a officiellement dédié le pont de la rivière Tatachikapika, à Timmins, à la mémoire de Ken Roy, un agent de la PPO décédé dans l’exercice de ses fonctions en 1995. C’est le 21 mai que famille, amis et collègues se sont réunis au détachement de South Porcupine pour honorer un homme exemplaire et apprécié. Diplômé de l’école secondaire catholique Thériault, M. Roy a fait ses études collégiales à Ottawa avant de se joindre à la PPO en 1990. C’est après avoir mené le programme R.I.D.E. à Chapleau, il y a de cela 18 ans, que ce dernier a perdu la vie en service à la suite d’une collision avec un camion-remorque. Pour lui rendre hommage, un pont a été nommé en son honneur mardi dernier. Lors de la cérémonie, le policier Marc Depatie, de la PPO, a livré une touchante allocution. «Il ne s’agit pas d’un évènement heureux, mais d’un évènement de fierté», dit-il. Ce dernier, qui a travaillé de près avec M. Roy, affirme que son collègue était un homme enthousiaste qui prenait plaisir à exercer ses fonctions chaque jour. «Ce n’était pas du travail quand on travaillait avec lui», souligne-t-il. C’est devant une foule qu’il a raconté avec grande émotion les faits tragiques du jour où il a dû intervenir sur les lieux de l’accident routier qui a pris la vie de son ami. «C’est impossible qu’il ait pu survivre à une telle collision, mais on refuse de le croire jusqu’à ce qu’on se rende à l’évidence. […] À mon arrivée sur les lieux, j’ai demandé à une personne qui était debout : “Où est le policier qui était à bord de ce véhicule?” On m’a répondu : “Il est sous cette couverture.”» M. Depatie déclare, avec un pincement au cœur, qu’il est fier que son collègue soit reconnu et qu’on dédie en sa mémoire le pont de la rivière Tatachikapika sur la route 144. La famille de l’agent Roy en est reconnaissante. «C’était super spécial, indique Eileen Roy, sœur de feu Ken Roy. C’était tellement émouvant de voir tous les policiers, tout le monde qui était ici pour la dédicace du pont. C’était tellement touchant et on apprécie tellement ça. Ma mère est ici, des sœurs, des frères, la femme de mon frère, les enfants, un bon nombre de gens. Il n’y a pas une journée qu’on ne pense pas à Ken. C’est très touchant.» Cette dernière conclut en disant que chaque fois qu’elle traversera le pont commémoratif Cts. Ken Y. Roy, un sentiment de fierté se fera sentir.

Lu 1521 fois Dernière modification le mardi, 09 juillet 2013 13:44
Émilie Deschênes

Correspondante

Timmins

emilie@levoyageur.ca

Actualité du Nord

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login