FacebookTwitter
vendredi, 02 septembre 2016 16:32

Un Kapuskois à Rio

Écrit par 
Fabien Lavoie Fabien Lavoie Comité paralympique canadien

Kapuskasing — Fabien Lavoie, originaire de Moonbeam, quittera Toronto le 5 septembre en direction de Rio pour vivre ses 4es Jeux paralympiques.

L’équipe de rugby en fauteuil roulant dont il fait partie présente un bon espoir de médaille : elle a remporté l’or aux Jeux parapanaméricains en 2015, l’argent aux Jeux de Londres en 2012 et d’Athènes en 2004 et le bronze à Beijing en 2008.

Cette expérience altère l’excitation entourant la participation aux Jeux : l’équipe de vétérans sait à quoi s’attendre. L’athlète a surtout hâte de commencer la compétition. « Finalement, ça fait longtemps qu’on compétitionne dans les camps d’entraînement, mais éventuellement, il faut s’acharner sur quelqu’un d’autre », lance-t-il.

Il vise l’or : « On a eu des médailles à tous les Jeux. Mais c’est sûr que tout athlète veut une médaille d’or dans sa carrière. »

Fabien Lavoie, qui a habité à Moonbeam jusqu’à l’âge de 8 ans, a découvert le rugby en fauteuil roulant alors qu’il était en réadaptation après un accident de travail. « On m’a dit que j’avais du potentiel. J’ai toujours aimé le sport de contact, j’ai toujours aimé compétitionner, j’ai toujours été très rapide. C’est un sport qui m’est venu naturellement. » Trois ans après s’être initié au sport, il faisait son entrée dans l’équipe nationale. C’était en 2002.

L’athlète de 35 ans compte bien participer à d’autres compétitions internationales après son passage à Rio. « Il y a les compétitions du monde après les paralympiques, dit-il. C’est à voir après les Jeux. »

Diffusion des compétitions

L’horaire détaillé des compétitions n’a pas encore été dévoilé par le Comité paralympique canadien.

On sait toutefois que les Jeux feront l’objet d’une émission d’une heure, au quotidien, en fin de soirée, sur les ondes de Radio-Canada, le diffuseur officiel. La fin de semaine, le bloc de 14 h à 17 h sera consacré aux Jeux.

Fabien Lavoie estime que les médias accordent une place grandissante aux Jeux paralympiques. « On est sensé avoir plus de 1000 heures de diffusion. Ce sera l’année où il y aura le plus de diffusion, et c’était la même histoire à Londres il y a quatre ans. Il y a une progression, c’est positif. Ça dépend des sports et de l’ouverture d’esprit. »

Découvrez les autres athlètes nord-ontariens participant aux Jeux paralympiques dans l'édition du Voyageur du 7 septembre.



Abonnez vous
Lu 6353 fois Dernière modification le vendredi, 02 septembre 2016 17:03
Andréanne Joly

Correspondante

Kapuskasing

andreanne.joly@levoyageur.ca

Actualité du Nord

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login