FacebookTwitter
mercredi, 17 août 2016 06:00

La pauvreté et les enfants

Pour la première fois, un nouveau rapport ontarien fait le lien entre la pauvreté et les enfants placés sous la protection de la Société d’aide à l’enfance (SAE). Préparé par l’Université de Toronto et la Société d’aide à l’enfance de Toronto, le rapport contient surtout des statistiques torontoises, mais il fait aussi état de circonstances qui s’appliquent à toute la province.

Un des constats les plus dérangeants de cette étude est qu’il y a proportionnellement beaucoup plus d’enfants de familles ethnoraciales ou autochtones qui sont soumis à une enquête de la SAE. Vnigt-trois pour cent des enfants placés sous protection par la SAE sont issus des Premières Nations, alors que les enfants autochtones de moins de 18 ans ne comptent que pour 2,5 % de la population de l’Ontario. La situation est semblable pour les enfants Afro-Canadiens. À Toronto, 42 % des enfants sous protection ont un parent noir alors que ces enfants ne représentent que 8 % de la population.

Les chercheurs attribuent cette situation à la pauvreté et à certains facteurs culturels liés à l’origine ethnique. Ils ont découvert, par exemple, que les familles ethnoraciales et aborigènes sont plus à risque de manquer d’argent pour le loyer où même la nourriture, ce qui place leurs enfants dans des situations précaires. L’étude démontre que le manque de nourriture est présent chez 18 % des enfants autochtones qui ont fait l’objet d’une enquête ou de protection. Ce pourcentage est de 7 % pour les enfants noirs et de 5 % pour les enfants blancs. Les chercheurs croient que la pauvreté ethnique est souvent liée à un racisme latent dans le secteur de l’emploi.

L’étude ne s’est pas penchée spécifiquement sur le Nord de l’Ontario, mais il est clair que la situation est semblable sinon pire dans le Nord, où les autochtones représentent un pourcentage plus élevé de la population. En fait, les enfants autochtones ont 130 % plus de risques de subir une enquête de la SAE que les enfants blancs.

Les chercheurs expliquent que leur enquête n’est pas terminée et qu’ils prévoient soumettre un rapport complet d’ici quelque temps, mais leurs résultats sont déjà problématiques.

Premièrement, l’étude démontre l’urgence de réduire, et même d’éliminer, la pauvreté infantile au Canada. Comment espérer que des enfants soumis à ces conditions puissent devenir des citoyens productifs? Plusieurs finiront par couter beaucoup plus cher à la société que si nous les aidions maintenant.

Deuxièmement, cette recherche devrait nous porter à réfléchir à la situation des jeunes autochtones et immigrants. Il faut que notre société fournisse des emplois intéressants à cette tranche de la population si nous voulons que les futures générations sortent du cycle de la pauvreté.

Depuis au moins 50 ans, tous nos gouvernements ont promis de s’attaquer à la pauvreté chez les enfants. Cette récente étude démontre qu’en fait, ils n’ont rien fait. C’est une honte dans un pays riche comme le Canada.

Lu 2567 fois Dernière modification le mardi, 16 août 2016 14:46
Réjean Grenier

Éditorialiste

Sudbury

Actualité du Nord

  • Départ des Filles de la Sagesse
    Départ des Filles de la Sagesse Sudbury — La congrégation religieuse des Filles de la Sagesse a définitivement quitté le diocèse de Sault-Ste-Marie en juin. Les deux sœurs membres qui demeuraient à Sudbury ont pris leur retraite et ont maintenant élu résidence à la maison mère…
    Ecrit le mardi, 16 juillet 2019 10:29
  • Bientôt à la recherche de pouces verts
    Bientôt à la recherche de pouces verts Opasatika — Une nouvelle ferme agricole hydroponique commence à prendre de la verdure dans les anciens locaux de la ferme Curé Noël à Opasatika. Le projet du propriétaire de Truly Northern, Stéphane Lanteigne, et son partenaire, Jeremy Gillanders, pourrait ouvrir…
    Ecrit le jeudi, 11 juillet 2019 10:34
  • La communauté répond à l’appel du CIFS
    La communauté répond à l’appel du CIFS Sudbury — Le Contact interculturel francophone de Sudbury (CIFS) continue sa reconstruction et le niveau d’optimisme de ses dirigeants semble être à son plus haut niveau depuis plusieurs années. Des démarches ont entre autres déjà été entreprises auprès du gouvernement…
    Ecrit le jeudi, 11 juillet 2019 10:11
  • Un affrontement amical pour le bien des enfants
    Un affrontement amical pour le bien des enfants Sudbury — Le quatrième affrontement entre les joueurs de la Ligue nationale de hockey (LNH) et les médecins du Grand Sudbury aura lieu le 11 aout à 14 h à l’aréna de Sudbury. Les profits du match seront remis à la Fondation…
    Ecrit le mercredi, 10 juillet 2019 17:09
  • 22e Semaine de la Fierté
    22e Semaine de la Fierté Sudbury — La 22e Semaine de la Fierté de Sudbury aura lieu du 8 au 14 juillet. Encore cette année, le nombre d’activités semble s’être multiplié avec des discussions, des ateliers d’art, des spectacles, du yoga, un match de roller derby et…
    Ecrit le jeudi, 04 juillet 2019 09:54
  • Une année historique pour l’École secondaire catholique Ste-Marie
    Une année historique pour l’École secondaire catholique Ste-Marie New Liskeard — L’École secondaire catholique Ste-Marie de New Liskeard fêtera bientôt sa cinquantième année d’existence. Du 2 au 4 aout, les anciens Apollos vont se rassembler à l’école et ailleurs dans la communauté pour prendre part aux célébrations du…
    Ecrit le mercredi, 03 juillet 2019 14:05
  • Malgré les coupes, les conseils scolaires publics du Nord s’en tirent à bon compte
    Malgré les coupes, les conseils scolaires publics du Nord s’en tirent à bon compte Nord-Est de l’Ontario — Les deux conseils scolaires publics du Nord de l’Ontario ne sont pas trop affectés par les nouvelles règles de financement du gouvernement ontarien. La hausse des effectifs à l’élémentaire et la petite taille du Conseil scolaire…
    Ecrit le mardi, 02 juillet 2019 09:00

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login