FacebookTwitter
jeudi, 28 juillet 2016 08:00

Cochrane inaugurera son site commémoratif du feu de 1916

Écrit par  Andréanne Joly et Julien Cayouette
Une image conceptuel du site commémoratif. Une image conceptuel du site commémoratif. Photo : Courtoisie The 1916 Fire Memorial
Cochrane — Le 29 juillet marquera le centenaire des brasiers qui ont marqué le Nord de l’Ontario : les feux de Cochrane et de Matheson. Pour l’occasion, à Cochrane, un comité local dévoilera un site commémoratif. Une cérémonie est prévue le 29 juillet à 11 h à l’angle des concessions 6 et 7 du canton de Glackmeyer et de la route de Génier, un endroit considéré comme le cœur de ce grand feu.

Cette heure a été choisie parce que c’est l’heure à laquelle les cloches ont commencé à sonner pour annoncer que le feu avait atteint la municipalité, raconte un membre du comité du site commémoratif du Grand feu de 1916 et chef du Service de protection de Cochrane, Richard Vallée.

Douze personnes seraient décédées à Cochrane dans cet incendie, principalement dans les concessions où se trouvera le parc. «On pense que le feu aurait pu être déclenché par un des pionniers qui défrichaient sa terre en mettant le feu à des souches d’arbre», avance M. Vallée.

Ce brasier a été moins ravageur que celui de 1911, qui avait rasé toute la municipalité. «C’était surtout l’extrême sud qui a été touché, jusqu’à la rivière Abitibi à l’est», ajoute-t-il.

M. Vallée croit qu’il est important de souligner les grands évènements qui ont marqué l’histoire et que des initiatives comme celle-ci permettent d’attirer l’attention sur ceux-ci. «Quand on regarde sur internet et sur Facebook, il y a de plus en plus de gens qui veulent connaitre les évènements qui ont marqué leur petite ville», avance-t-il.

Le site

L’espace commémoratif inclura un verger et un mur construit avec des troncs d’épinette calcinés. Quatre plaques avec des histoires des familles, des photos et le premier journal publié après l’incendie seront posées sur ce mur.

De l’autre côté d’une promenade, on trouvera des pommiers et des tables de piquenique. À l’entrée du site, qui prévoit un stationnement, une pierre avec une plaque où l’on pourra lire les noms des personnes emportées par le brasier.

Le comité vend les pommiers au cout de 100 $ et les gens peuvent les dédier à la mémoire de quelqu’un qui leur est cher. M. Vallée rapporte qu’à quelques jours de la cérémonie, environ 20 arbres des 30 arbres disponibles ont déjà trouvé preneur.

Le site compte souligner les pertes humaines, mais aussi l’acharnement des pionniers, qui ont reconstruit après avoir tout perdu. Il a été aménagé sur un site offert par la Ville.

M. Vallée invite toute la population des alentours à participer à la cérémonie et au piquenique gratuit qui suivra. Il y aura également des promenades en charriot tiré par des chevaux dans les concessions 6 et 7, endroit où le plus grand nombre de personnes on périt dans cet incendie. Le nombre total de victimes à Cochrane a été de 12 personnes.

Lu 2683 fois Dernière modification le mercredi, 27 juillet 2016 10:45

Actualité du Nord

  • L’Ontario francophone dans 10 ans
    L’Ontario francophone dans 10 ans Ontario — Le Commissariat aux services en français de l’Ontario (CSF) a choisi de regarder vers l’avenir pour son Rapport annuel 2017-2018. La première partie du rapport fait l’analyse de la population francophone de l’Ontario par le biais des plus…
    Ecrit le mercredi, 18 juillet 2018 17:01
  • À la recherche de gens qui désirent sortir de la pauvreté
    À la recherche de gens qui désirent sortir de la pauvreté Sudbury — Le programme Cercles est à la recherche de bénévoles et des leadeurs pour l’avancement de ses projets communautaires. Lancé en février 2018 dans le Grand Sudbury, le programme a pour objectif d’aider les personnes à sortir de la…
    Ecrit le mercredi, 18 juillet 2018 13:54
  • Satisfaire sa curiosité et sa dent sucrée
    Satisfaire sa curiosité et sa dent sucrée North Bay — Kiku Ng, bientôt une élève de la 12e année de l’École secondaire catholique Algonquin, a décidé de combiner sa passion pour les bonbons et sa culture en démarrant son propre commerce. Avec l’aide d’une bourse de 3000 $ du…
    Ecrit le vendredi, 13 juillet 2018 16:10
  • Si vous allez à l’urgence, apportez une collation
    Si vous allez à l’urgence, apportez une collation Sudbury — Les médecins Hospitalistes — spécialistes des interventions d’urgence et des patients orphelins — sont inquiets du manque d’intérêt et d’empathie de la direction d’Horizon Santé Nord (HSN) par rapport à leur travail et leurs patients. Malgré les fonds…
    Ecrit le mercredi, 11 juillet 2018 16:13
  • Les aidants naturels des anciens combattants ne sont pas tous égaux
    Les aidants naturels des anciens combattants ne sont pas tous égaux Sudbury — Jenny Migneault dénonce depuis plusieurs années le manque d’appui du gouvernement canadien pour les aidants naturels des anciens combattants souffrant d’un syndrome de stress posttraumatique (SSPT). Avec son conjoint, Orlando Fantini, elle parcourt présentement l’ouest du Canada afin…
    Ecrit le mardi, 10 juillet 2018 15:42
  • 20 ans de popote
    20 ans de popote Sudbury — Les trois dames qui préparaient les bons repas du Centre de santé communautaire du Grand Sudbury (CSCGS) depuis plusieurs années, Cécile Levac, Irène McLaughlin et Roxanne Blais, ont décidé de prendre leur retraite en même temps. Le diner…
    Ecrit le vendredi, 06 juillet 2018 16:38
  • La communauté semble favorable à une COOP à Earlton
    La communauté semble favorable à une COOP à Earlton Sudbury — Les premières réactions des participants à une rencontre d’information semblent favorables à la création d’une coopérative alimentaire à Earlton après la fermeture il y a deux semaines de la seule épicerie, Earlton Grocery King, qui desservait toute cette…
    Ecrit le vendredi, 29 juin 2018 11:39

RokStories

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login