FacebookTwitter
mercredi, 01 juin 2016 11:21

Hommage posthume rendu à une femme extraordinaire

Écrit par 
La plaque en l’honneur de Jocelyne Dionne à l’arborétum de l’ÉSCT. La plaque en l’honneur de Jocelyne Dionne à l’arborétum de l’ÉSCT. Photo : Emilie Deschênes
Timmins — Le 26 mai, un hommage posthume a été rendu à Jocelyne Dionne à l’arborétum de l’École secondaire catholique Thériault (ÉSCT). Cette grande dame répondait à tous les critères établis en vue d’un tel hommage. Non seulement elle a eu un impact important sur l’éducation des élèves et sur la communauté, mais elle s’est dévouée à la cause catholique française en plus d’être un modèle pour les jeunes.

Chaque année, l’ÉSCT reconnait des gens qui ont laissé leur marque dans la communauté francophone de Timmins. Depuis la création de l’arborétum en 2000, une initiative du conseil d’école, les personnes honorées reçoivent une plaque et un arbre est planté à l’arborétum.

Ayant fréquenté l’ÉSCT et reçu une formation à l’École normale de Sudbury, Mme Dionne a amorcé sa carrière en enseignement en 1974. Pendant plus de 32 ans, ses connaissances et ses valeurs ont été transmises à une foule d’élèves de diverses écoles du Conseil scolaire catholique de district des Grandes Rivières.

Organisatrice chevronnée, c’est sur une base volontaire que Mme Dionne s’est engagée dans plusieurs initiatives culturelles, tant en milieu scolaire que communautaire. La qualité de son approche humaine, son souci d’autrui et sa bienveillance sont des traits qui l’ont démarqué. Mme Dionne a eu un impact sur les élèves qui lui ont été confiés et sur ceux et celles qui ont eu la chance de la côtoyer.

Une plaque a été dévoilée en son honneur devant sa famille, ses amis et ses collègues. Installée à l’arborétum, la plaque cite, sous son nom gravé blanc sur noir, «Je suis une personne chanceuse». Mme Dionne est décédée le 30 aout 2015.

Nous nous souvenons d’une femme chaleureuse, d’une bonne vivante sachant apprécier ce que la vie a pu lui offrir de meilleur. L’arbre qui accompagnera harmonieusement la plaque sera enraciné devant l’ÉSCT à l’automne.

Abonnez vous
Lu 4568 fois Dernière modification le mercredi, 01 juin 2016 11:24
Émilie Deschênes

Correspondante

Timmins

emilie@levoyageur.ca

Actualité du Nord

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login