FacebookTwitter
mercredi, 25 mai 2016 06:00

Un Ontario vert foncé ou vert pâle?

Comme vous pouvez le lire dans un article sur ce site web, le Globe and Mail a dévoilé la semaine dernière un document de 57 pages décrivant le nouveau plan environnemental du gouvernement ontarien. Le fait que le document n’ait été remis en douce qu’au Globe plutôt que dévoilé publiquement est en soi très intéressant. Ça s’appelle un ballon politique et c’est habituellement rendu public sous la table pour jauger l’opinion publique.

Le plan propose plusieurs stratégies pour réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES), principalement le carbone, produits en Ontario. La stratégie fondamentale consiste à éliminer l’utilisation du pétrole et du gaz pour le remplacer par l’électricité ou d’autres sources d’énergie verte. La proposition qui affectera le plus grand nombre d’Ontariens est certainement l’élimination du chauffage résidentiel au gaz naturel. 76 % des maisons ontariennes utilisent actuellement ce combustible, mais il sera banni dans toutes les nouvelles constructions de maisons et de petits édifices à compter de 2030. La province prévoit aussi dépenser 3,8 millions $ en subvention afin d’aider à l’installation de panneaux solaires et de systèmes de chauffage géothermiques ainsi qu’à l’achat de voitures électriques.

Les réactions à ce plan ne se sont pas fait attendre. Les environnementalistes ont évidemment encensé le gouvernement qui, avec ces politiques, permettrait à l’Ontario de rejoindre le Québec en tant que provinces les plus vertes du pays. Il n’est cependant pas sûr qu’ils continueront à appuyer le projet lorsqu’ils comprendront que l’Ontario ne produit pas assez d’électricité pour supporter ce changement sans la réfection très couteuse de ses vieilles centrales nucléaires. C’est d’ailleurs la théorie du professeur Pierre-Olivier Pineau de l’école des hautes études commerciales (HEC), que vous pouvez lire ici. Les environnementalistes n’aiment pourtant pas le nucléaire.

Il y a d’autres opposants. En premier chef, Union Gas et les autres distributeurs de gaz naturel. Selon eux, l’échéancier prévu pour l’élimination du chauffage au gaz est beaucoup trop serré et le plan est irréaliste quant aux couts que devront assumer les Ontariens pour s’y conformer. Les fabricants automobiles sont aussi sceptiques. Ils affirment que l’industrie ne pourra produire assez de véhicules électriques pour atteindre l’objectif de 5 % du nombre de voitures vendues en Ontario d’ici 2020 et de 12 % d’ici 2025.

Face à ces critiques, il devient clair que le gouvernement devra retourner à sa table de dessin — ou plutôt à sa table de dessein. Le ministre de l’Environnement, Glen Murray, a d’ailleurs plus ou moins confirmé la nature de ballon politique de ce dévoilement en disant que tout ceci n’était pas coulé dans le béton, qu’il y avait encore réflexion et discussion au sein du Cabinet. L’article du Globe and Mail explique d’ailleurs que les ministres de l’Énergie et du Développement économique, Bob Chiarelli et Brad Duguid, sont opposés au plan tel qu’il existe présentement. Il est clair que le plan sera modifié avant son adoption.

Il est donc encore temps pour les leaders du Nord de l’Ontario de faire valoir notre appui et nos réserves quant à ce plan.
Lu 1193 fois Dernière modification le mardi, 24 mai 2016 15:39
Réjean Grenier

Éditorialiste

Sudbury

Actualité du Nord

  • Billochet du jongleur 2017 remis à Jean-Pierre Pichette
    Billochet du jongleur 2017 remis à Jean-Pierre Pichette Sudbury — Le professeur à la retraite Jean-Pierre Pichette est le 16e récipiendaire du Billochet du jongleur, prix remis annuellement par le Centre franco-ontarien de folklore (CFOF). M. Pichette a été professeur au département de folklore et ethnologie de l’Université de…
    Ecrit le mardi, 20 février 2018 14:39
  • Pénurie d’enseignants francophones : Limite de la formation et concurrence multiple
    Pénurie d’enseignants francophones : Limite de la formation et concurrence multiple Ontario —La pénurie d’enseignants francophones a gagné le Nord de la province. Le gouvernement a commencé à mettre en place des stratégies de promotion et de recrutement, mais les intervenants en éducation soulignent que les deux années nécessaires à l’obtention…
    Ecrit le mercredi, 14 février 2018 14:59
  • Francophonie et Premières Nations à l'avant-plan
    Francophonie et Premières Nations à l'avant-plan Sudbury — Les questions francophones et autochtones ont pris pratiquement toute la place lors d'une discussion ouverte entre la première ministre de l'Ontario, Kathleen Wynne, et les étudiants de l'Université Laurentienne lundi dernier. On a pu entre autres entendre la…
    Ecrit le lundi, 12 février 2018 15:57
  • Kathleen Wynne à Sudbury le 12 février
    Kathleen Wynne à Sudbury le 12 février Mise à jour Sudbury — L’horaire du passage à Sudbury de la première ministre de l’Ontario, Kathleen Wynne, est maintenant connu. Accompagnée par le député de Sudbury et ministre de l’Énergie, Glenn Thibault, elle visitera les trois institutions postsecondaires du…
    Ecrit le dimanche, 11 février 2018 16:00
  • Un toit pour la patinoire de Field
    Un toit pour la patinoire de Field Field — Dans le cadre de l’ouverture officielle du Carnaval de Field jeudi, les dirigeants de la Caisse populaire Alliance et la Municipalité de Nipissing Ouest ont conjointement annoncé un financement d'un projet de construction d’un toit pour la patinoire…
    Ecrit le vendredi, 09 février 2018 09:32
  • Les effets de la hausse du salaire minimum dépassent la question salariale
    Les effets de la hausse du salaire minimum dépassent la question salariale Ontario — Le 1er janvier 2018, le salaire minimum a bondi de 11,60 $ de l’heure à 14 $. Alors que certains petits commerces sont déjà touchés négativement par cette hausse, des organismes appréhendent plutôt la hausse à 15 $ le 1er janvier 2019. Le Voyageur…
    Ecrit le lundi, 05 février 2018 14:30
  • Destination la Suède pour l’ambassadrice D.A.R.E. du Canada
    Destination la Suède pour l’ambassadrice D.A.R.E. du Canada TimminsAlexya Racicot, élève de 12e année de l’École secondaire catholique Thériault, est la seule ambassadrice du Youth Advisory Board (YAB) de D.A.R.E. America au Canada depuis 2017. Le projet qu’elle a conçu après une conférence à Hawaï en mars est l’un…
    Ecrit le mercredi, 31 janvier 2018 22:30

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login