FacebookTwitter
jeudi, 28 avril 2016 16:28

Épicerie de Smooth Rock Falls : à la recherche d’investisseurs

Écrit par 
L'épicerie, après l'incendie du 8 septembre. L'épicerie, après l'incendie du 8 septembre. A. Joly
Les propriétaires du marché d'alimentation Blanchette Freshmart, détruit par un incendie le 8 septembre, ont informé la Ville de Smooth Rock Falls de leur décision de ne pas la reconstruire. Les autorités recherchent maintenant des investisseurs afin d’assurer la relance du seul marché de la localité.

Déjà, la Ville de Smooth Rock Falls est à compléter l’achat d’un bâtiment vacant. « Le maire et le conseil municipal ont décidé que l'achat de l'immeuble était l'investissement qui convenait le mieux pour aider à attirer un entrepreneur en vue du démarrage de l'épicerie », a annoncé Smooth Rock Falls par voie de communiqué. D’ailleurs, Smooth Rock Falls accepte les déclarations d’intérêt.

En janvier, l’agent de développement économique Jason Félix indiquait avoir étudié différentes avenues pour la relance de l’épicerie. « Nous avons un document à présenter à des investisseurs potentiels ou aux propriétaires, précisait-il. Nous avons pensé à des subventions et à des incitatifs et même identifié des lots et des édifices. »

Les propriétaires de l’ancien Blanchette Freshmart ont assuré aux autorités municipales leur soutien dans la relance d’un tel commerce. D’ailleurs, la Ville a donné priorité aux propriétaires jusqu’à ce que la nouvelle tombe, plus tôt en avril. « Connaissant bien Robert et Martine Blanchette, nous savons fort bien que c'était une très difficile décision à prendre pour eux », a déclaré le maire Michel Arseneault par voie de communiqué. « Ils avaient à cœur l'amélioration de la collectivité et ils continuent de l'avoir par leur participation à bon nombre d'organisations. »

Depuis l’incendie, les entreprises locales – boutique, station-service, restaurant, dépanneur et quincaillerie – assurent que les produits essentiels sont offerts à Smooth Rock Falls. Certains ont ajouté des réfrigérateurs et maximisé l’espace disponible dans leurs locaux, ou augmenté leur stock. « Ces organisations offraient déjà ces différents produits, ils ont communiqué avec les propriétaires de l’épicerie qui est passée au feu pour savoir s’ils étaient d’accord qu’ils offrent ces produits dans l’intérim », indiquait alors le directeur municipal et responsable du développement économique, Luc Deneault.

Par ailleurs, les deux adolescents accusés d’incendie criminel ayant causé des dommages matériels devront se présenter en cour le 9 mai à Kapuskasing.
Lu 2392 fois Dernière modification le jeudi, 28 avril 2016 19:53
Andréanne Joly

Correspondante

Kapuskasing

andreanne.joly@levoyageur.ca

Actualité du Nord

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login