FacebookTwitter
mercredi, 30 mars 2016 06:00

On appuie enfin sur l’accélérateur

La semaine dernière, le conseil municipal du Grand Sudbury a enfin décidé d’aller de l’avant avec le prolongement de la promenade Maley. Je sais bien qu’il y a de l’opposition à ce projet, mais que l’on soit pour ou contre, on doit au moins féliciter le conseil pour avoir enfin pris une décision dans ce dossier vieux de plus de 20 ans.

L’idée de ce projet parallèle au boulevard Lasalle et au Kingsway est de réduire la congestion sur ces deux routes est-ouest. Quiconque a conduit sur ces artères à l’heure de pointe en comprend très bien la nécessité. Mais soyons clairs, le projet Maley ne doit être qu’un début. Le réseau routier du Grand Sudbury a besoin de beaucoup plus que ça.

La ville du Grand Sudbury est en fait une constellation de villes, de villages et de routes de campagne mal desservis par les transports publics. De plus, la population du Grand Sudbury a augmenté depuis une dizaine d’années et le boum économique de 1995 à 2010 a permis à plusieurs ménages d’acheter plus d’un véhicule, ce qui a augmenté la circulation sur nos chemins municipaux. Étant une ville nordique, nos routes subissent aussi beaucoup plus de dommage que celles des villes plus au sud. Nous avons donc un urgent besoin d’améliorer notre infrastructure routière.

Pour Maley, ça adonne bien : la province a déjà promis un financement pour la promenade Maley et le gouvernement fédéral vient d’annoncer des sous pour les projets d’infrastructure. Mais il y a un hic : les projets doivent pouvoir démarrer rapidement afin de créer des emplois immédiatement. Or, le seul bon côté aux 20 années de tergiversations au sujet de ce projet c’est qu’il est prêt. Les études environnementales et d’ingénierie sont faites, il ne manquait que les sous de la Ville et du fédéral. On peut donc commencer là.

Plusieurs opposants au prolongement de la promenade Maley disent que nous devrions plutôt réparer les routes qui en ont bien besoin. Ils n’ont pas tort. Il est clair que la municipalité doit maintenant se doter d’un plan de plusieurs années afin de faire plus que «patcher» les nids-de-poule. Surtout que le fédéral a déjà annoncé qu’il y aurait d’autres rondes de financement pour les infrastructures. Il faut en profiter et commencer par les artères principales avant de rapidement s’attaquer aux quartiers résidentiels. Cela étant dit, il faut aussi voir plus grand et planifier le transport routier des prochains 50-60 ans.

Cela veut dire créer de meilleurs liens entre nos villes et villages. Un projet qui devrait retenir l’attention du conseil municipal est le prolongement de l’avenue Barrydowne jusqu’à Hanmer. La section Vallée Est du Grand Sudbury a grandi rapidement et une telle route allègerait la circulation nord-sud sur la route régionale 80 et sur Falconbridge.

Depuis 30 ans, nos politiciens et nos bureaucrates n’ont pas démontré beaucoup de vision ni d’audace en ce qui a trait à notre réseau de routes. Espérons que la récente décision au sujet du projet Maley soit le début d’une nouvelle façon de faire.
Lu 1735 fois
Réjean Grenier

Éditorialiste

Sudbury

Actualité du Nord

  • Les loups se feraient plus présents à East Ferris
    Les loups se feraient plus présents à East Ferris Astorville — Le conseil municipal d’East Ferris a récemment déposé une résolution auprès du ministère des Richesses naturelles et des Forêts afin de sensibiliser le gouvernement provincial au sujet de la présence grandissante de loups dans la municipalité. Certains regroupements,…
    Ecrit le mercredi, 23 mai 2018 15:12
  • TNO 2018-2019 : « Vous êtes ici »
    TNO 2018-2019 : « Vous êtes ici » Sudbury — Le dévoilement de la programmation 2018-2019 du Théâtre du Nouvel-Ontario (TNO) a bien failli être gâché par une panne d’électricité. Heureusement, le courant est revenu 20 minutes avant l’heure prévue pour les annonces. Dévoilée à travers une série d’installations…
    Ecrit le jeudi, 17 mai 2018 18:37
  • L’art urbain en mouvement
    L’art urbain en mouvement Sudbury — Un groupe d’artistes visuelles montréalaises sont de passage à Sudbury cette semaine. Habituellement confinées au même terrain vague dans la métropole québécoise, les huit artistes d’Auto-workshop ont décidé de quitter leur enclave et de prendre la route pour…
    Ecrit le jeudi, 17 mai 2018 16:36
  • De la République tchèque à l’Ontario français
    De la République tchèque à l’Ontario français Sudbury — Qu’est-ce qui peut bien attirer une étudiante de Prague, en République tchèque, à venir étudier en Ontario? Rien de moins que la culture franco-ontarienne. Alice Luňáková étudie l’enseignement des langues aux enfants à l’Université Masaryk, dans la ville…
    Ecrit le mercredi, 25 avril 2018 14:00
  • Candidate pour Miss North Ontario malgré une encéphalite
    Candidate pour Miss North Ontario malgré une encéphalite Timmins et Sudbury — Pour des raisons médicales, Keisha Corbeil a dû mettre sur la glace un projet qui lui tenait à cœur. Après avoir surmonté une difficile épreuve, elle a décidé de persévérer et de mener à bien un…
    Ecrit le vendredi, 20 avril 2018 16:24
  • Distinction provinciale pour Gaëtane Pharand
    Distinction provinciale pour Gaëtane Pharand Sudbury — La directrice générale du Centre Victoria pour femmes (CVF), Gaëtane Pharand, et l’une des 19 personnes qui ont reçu ce matin le Prix de distinction du procureur général pour les services aux victimes. Ce prix reconnait le travail exceptionnel…
    Ecrit le jeudi, 12 avril 2018 13:45
  • Une autre expérience réussie pour Rochelle Larivière
    Une autre expérience réussie pour Rochelle Larivière Sudbury — Pour une deuxième année consécutive, Rochelle Larivière, de l’École St-Paul de Lively, se rendra à l’Expo-sciences pancanadienne. Rochelle est la seule francophone qui a remporté l’une des six places disponibles, décernées lors de l’Expo-sciences régionale de Sudbury dimanche…
    Ecrit le mercredi, 11 avril 2018 21:57

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login