FacebookTwitter
lundi, 28 mars 2016 09:50

Quel avenir pour l'école Ste-Rita?

Écrit par 
2014, on entreprend l'examen des installations à Ste-Rita. 2014, on entreprend l'examen des installations à Ste-Rita. Photo : Andréanne Joly
Val Rita — Le comité d’examen des installations (CEI) de l’École Ste-Rita partagera avec le public le 30 mars sa recommandation qui entrainera vraisemblablement la fermeture de l’école du village de Val Rita.

Selon le compte rendu de la rencontre de travail du CEI qui a eu lieu le 16 février dernier, le comité recommandera aux conseillers du Conseil scolaire catholique des Grandes Rivières (CSCDGR) d’entamer « le processus de transfert de la programmation de l’école » et de guider « les parents vers les écoles catholiques Jacques-Cartier et André-Cary », deux écoles du CSCDGR situées à Kapuskasing, à 11 km de Val Rita. Cette recommandation devrait se faire lors de la prochaine réunion du conseil le 26 avril.

En septembre 2013, les élus du CSCDGR ont demandé l’évaluation de l’utilisation de l’école, qui venait de voir ses effectifs de la maternelle à la 8e année passer de 42 à 25 élèves. À la fin de l’année scolaire 2013-2014, le CEI indiquait que les efforts de recrutement et l’engagement de la municipalité pourraient justifier le maintien des activités, même si l’école comptait moins de 30 élèves.

Le personnel de l’école a alors été réduit à deux titulaires de classe, un enseignant à demi temps pour assurer les services, une direction partagée, un concierge et une personne responsable de l’administration et de la bibliothèque.

En septembre 2015, 18 élèves étaient inscrits à l’école. Ils sont présentement 10 à la fréquenter, alors que le seuil de viabilité de l’établissement est d’une soixantaine d’élèves.

Les classes doubles et les petits groupes ont déjà été perçus comme des avantages par les parents et le comité, le CEI estime aujourd’hui que le nombre d’élèves limite la variété des échanges. « Bien que les élèves aient la chance de réaliser des apprentissages signifiants et authentiques […], il peut être néanmoins assez laborieux d’assurer la mise en œuvre intégrale du curriculum. »

Lors de sa rencontre de février, le comité est revenu sur tous les efforts déployés pour assurer le recrutement et la rétention d’élèves : service de garde avec des heures prolongées, déjeuner, programme d’apprentissage des métiers en place pour le groupe de la 5e à la 8e année en collaboration avec le Collège Boréal.

Le CEI recommande aussi que le conseil scolaire entretienne des discussions avec la municipalité et ses partenaires quant à l’avenir de l’école, qui sert aussi de centre communautaire et qui héberge la bibliothèque municipale.

Soulignons que l’église, voisine de l’école, sert de centre d’activités pour les ainés de la localité depuis sa fermeture par le diocèse de Hearst en 2011.
Lu 4001 fois Dernière modification le lundi, 28 mars 2016 09:59
Andréanne Joly

Correspondante

Kapuskasing

andreanne.joly@levoyageur.ca

Actualité du Nord

  • Un projet de poterie pour venir en aide aux Africains
    Un projet de poterie pour venir en aide aux Africains North Bay — La Guilde de potiers de North Bay tente de relever le défi de fabriquer plus d’une centaine de bols en seulement quelques mois afin d’appuyer un projet humanitaire sur le continent africain. Une initiative parrainée par le…
    Ecrit le vendredi, 21 septembre 2018 13:36
  • Élections Nipissing Ouest : Économie et bilinguisme
    Élections Nipissing Ouest : Économie et bilinguisme Nipissing Ouest — Les candidats à la mairie et aux postes de conseillers de Nipissing Ouest ont participé à deux débats la semaine dernière afin de présenter les enjeux qu’ils croyaient plus importants et ceux qui seraient leurs priorités si…
    Ecrit le jeudi, 20 septembre 2018 09:24
  • Reconstruire la fierté des francophones de Sault-Ste-Marie
    Reconstruire la fierté des francophones de Sault-Ste-Marie Sault-Ste-Marie — Le Centre francophone de Sault-Ste-Marie (CFSSM) veut remettre l’accent sur la langue française dans cette ville de 75 000 résidents et tenter de rehausser la fierté de s’afficher parmi la communauté franco-ontarienne. L’organisme s’est fixé des objectifs clairs…
    Ecrit le mercredi, 19 septembre 2018 13:08
  • Deux anciens maires s’affrontent à Markstay-Warren
    Deux anciens maires s’affrontent à Markstay-Warren Markstay-Warren — Les électeurs de Markstay-Warren devront choisir entre deux candidats expérimentés le mois prochain pour choisir leur nouveau maire. Le maire sortant, Steve Salonin, veut privilégier la remise à neuf de plusieurs infrastructures routières de sa communauté tandis que…
    Ecrit le jeudi, 13 septembre 2018 16:16
  • Quand la maladie devient le centre d’une vie
    Quand la maladie devient le centre d’une vie Sudbury — Même si l’objectif a été atteint dans la campagne GoFundMe à son nom, Véronique Charbonneau n’en est pas à la fin de son combat contre la douleur chronique. Nous avons eu la chance de la contacter lors d’une…
    Ecrit le mercredi, 12 septembre 2018 13:00
  • Élections municipales à Mattawan et Papineau-Cameron
    Élections municipales à Mattawan et Papineau-Cameron Papineau-Cameron — Le maire du Canton de Papineau-Cameron, Robert Corriveau, tentera de convaincre les électeurs de lui confier un huitième et dernier mandat à la tête de cette communauté à la porte d’entrée du Nord de l’Ontario. Une seule autre…
    Ecrit le jeudi, 06 septembre 2018 18:31
  • Créer son emploi d’été
    Créer son emploi d’été Sudbury — Quatre jeunes francophones ont reçu l’aide du Centre régional des affaires (CRA) de Sudbury afin de démarrer et exploiter une petite entreprise au cours de l’été par l’entremise du programme Entreprise d’été de l’Ontario. Chacun a reçu une…
    Ecrit le jeudi, 06 septembre 2018 15:19

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login