FacebookTwitter
mardi, 09 juillet 2013 12:45

Rachel Labonté expose à la Galerie Paquin

Écrit par 
«J’aime créer de la beauté. La beauté est inspirante», croit Rachel Labonté, dont les œuvres sont exposées à Kapuskasing jusqu’au 7 juin. «J’aime créer de la beauté. La beauté est inspirante», croit Rachel Labonté, dont les œuvres sont exposées à Kapuskasing jusqu’au 7 juin. Photo : Andréanne Joly

Kapuskasing —La Galerie Paquin du Centre de loisirs de Kapuskasing présente les œuvres de l’artiste multidisciplinaire Rachel Labonté, de Sturgeon Falls. Habituée des galeries du Nipissing et du Nouveau Louvre de la Galerie du Nouvel-Ontario de Sudbury, elle en est à sa deuxième exposition dans le Corridor du Nord. Rachel Labonté a appris les rudiments de la peinture au pensionnat Notre-Dame de Lourdes de Sturgeon Falls. Devenue membre de la congrégation des Filles de la Sagesse du Canada, elle a enseigné pendant 17 ans avant de se spécialiser en enseignement des arts, ce qui lui permet de toucher à différents médiums. «Je devais exposer les jeunes à différentes techniques. Je fais de la sculpture et de la poterie, aussi», a-t-elle précisé au Voyageur à quelques minutes du vernissage, qui avait lieu la semaine dernière. Ce qu’elle préfère — et l’exposition en fait foi — est l’aquarelle. «J’aime l’aquarelle pour sa subtilité. On a toujours des surprises. On ne sait pas ce que l’eau va faire et les erreurs sont difficiles à corriger. Le peintre doit vraiment contrôler les erreurs», explique-t-elle, en souriant. Puis elle s’avance devant une toile représentant une forêt. «C’était des fleurs. L’eau a trop dilué les couleurs, dit-elle. J’ai réussi à reprendre en dressant des arbres en avant-plan.» Seul un œil averti peut voir la récupération, bien contrôlée, pour reprendre l’expression de la religieuse presque octogénaire. Devant son chevalet quelques jours par semaine, Rachel Labonté présente de 10 à 15 œuvres récentes à la Galerie Paquin, en plus de toiles qu’elle a signées il y a un peu plus longtemps. Outre quelques portraits, la nature prend ses droits sur les murs de la galerie. Plusieurs pièces présentées sont commandées par le Club d’art Expression de Sturgeon Falls, dont elle est membre et qui présente régulièrement des expositions à thème. Ce club lui permet d’ailleurs de poursuivre sa carrière d’enseignante. «Ça me donne de l’énergie. J’aime voir l’éclosion des talents», dit-elle, toujours avec le sourire. Les toiles de Rachel Labonté sont exposées à la Galerie Paquin du Centre de loisirs de Kapuskasing jusqu’au 5 juin. Ensuite, ce sera au tour d’Alice Sawicki, de Englehart, de présenter son œuvre. Celle-ci est d’ailleurs exposée à la Galerie de Moonbeam jusqu’au 2 juin.

Lu 1655 fois Dernière modification le mardi, 09 juillet 2013 12:48
Andréanne Joly

Correspondante

Kapuskasing

andreanne.joly@levoyageur.ca

Actualité du Nord

  • Le jour du Souvenir vu par une ancienne militaire
    Le jour du Souvenir vu par une ancienne militaire Le Voyageur propose une rencontre avec Johanne Baril. Aujourd’hui résidante et mairesse de Val Rita, près de Kapuskasing, elle a été dans les Forces armées canadiennes pendant 12 ans. Pour elle, c’est un devoir de souligner le jour du Souvenir. Non…
    Ecrit le dimanche, 11 novembre 2018 10:11
  • Institut franco-ontarien : Un vent de renouveau
    Institut franco-ontarien : Un vent de renouveau Sudbury — Après un «creux» en raison d’un manque de financement, l’Institut franco-ontarien (IFO) reprend tranquillement et de façon plus soutenue ses activités de promotion de la recherche sur la francophonie ontarienne. Une nouvelle génération commence aussi à prendre sa…
    Ecrit le vendredi, 09 novembre 2018 15:00
  • Semaine de l'immigration francophone : Récit d’une intégration réussie
    Semaine de l'immigration francophone : Récit d’une intégration réussie Antoine Tine et l’intégration par la vie communautaire Hearst — Antoine Tine est arrivé à Kapuskasing en aout 2015, en pleine nuit. «J’avais hâte de voir la ville», se souvient-il. «Quand je me suis réveillé, je suis tout de suite…
    Ecrit le mercredi, 07 novembre 2018 15:01
  • Deux nouvelles initiatives à Sudbury pour l’immigration francophone
    Deux nouvelles initiatives à Sudbury pour l’immigration francophone Grand Sudbury — Deux nouveaux programmes pour améliorer l’accueil des immigrants francophones dans le Grand Sudbury ont été annoncés lors de la proclamation de la 6e Semaine de l’immigration francophone le vendredi 2 novembre. Il s’agit d’un projet pilote pour…
    Ecrit le mardi, 06 novembre 2018 16:02
  • Venir en aide aux Haïtiens, deux chaussures à la fois
    Venir en aide aux Haïtiens, deux chaussures à la fois North Bay — Une podo-orthésiste agréée de North Bay, Crystal Kaufman, tente pour une deuxième année consécutive de convaincre les résidents de sa communauté de donner leurs chaussures usagées au programme Soles4Souls. Cette initiative donne des souliers et des vêtements…
    Ecrit le jeudi, 01 novembre 2018 15:01
  • Le français en Louisiane : lu, vu, mais moins entendu
    Le français en Louisiane : lu, vu, mais moins entendu Louisiane — La langue et la culture française ont été des composantes importantes de l’histoire de l’état américain de la Louisiane. Cependant, tout comme les Franco-Ontariens, les francophones de cette région ont fait face à plusieurs défis qui les ont…
    Ecrit le vendredi, 26 octobre 2018 14:47
  • Que diriez-vous d’un assistant en santé mentale littéralement à portée de main?
    Que diriez-vous d’un assistant en santé mentale littéralement à portée de main? Sudbury — Deux francophones de Sudbury tentent de créer une intelligence artificielle qui pourra reconnaitre des problèmes de santé mentale et donner des conseils à son utilisateur. Randy Battochio et Yves Gervais ont fondé l’entreprise Mindgoat afin de mener à…
    Ecrit le mercredi, 24 octobre 2018 15:35

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login