FacebookTwitter
jeudi, 21 janvier 2016 11:10

Une école de Val Caron remporte un prix national

Écrit par  Elena Buttazzoni
Une école de Val Caron remporte un prix national Photos : Elena Buttazzoni
Sudbury — Des élèves de l’École Jean-Paul II à Val Caron ont remporté le concours national Comment se souvenir de Historica Canada. L’originalité de leur soumission a permis aux élèves de se démarquer parmi les 35 soumissions reçues. Les élèves ont reçu leur prix au Théâtre du Nouvel-Ontario (TNO) le 20 janvier.

Lors de la remise des prix, l’enseignant qui a mené le projet, Sylvain Prévost, a exprimé son appréciation pour le talent et l’esprit d’école démontré par son groupe au cours du projet. « Je suis très fier et surpris qu’on ait été choisi à travers tout le pays. Je suis impressionné du calibre de ce que les élèves ont fait », dit-il.

L’école prépare des danses pour commémorer le jour du Souvenir depuis quatre ans. M. Prévost a été mis au courant du concours pendant les préparatifs et a décidé de soumettre la prestation des élèves.

De plus, un prix spécial a été remis à Karine Boucher, une élève de 8e année, qui a joué un rôle clé dans la création de la chorégraphie du groupe. « Je suis vraiment contente parce que tout le monde a travaillé très fort pour ce projet. On a passé beaucoup de temps à le préparer », dit-elle, excitée après avoir reçu son certificat.

some_text
Karine Boucher reçoit son prix spécial de Cara Des Granges et Eric Wright, représentants d’Historica Canada.

Les 30 élèves qui ont participé à la vidéo gagnante provenaient des classes de 5e, 6e, et 7e années. Ils ont créé une chorégraphie complexe qui représentait le rôle du Canada lors de la Première et de la Deuxième Guerre mondiale.

Le jury a été impressionné par l’idée originale, l’harmonie des mouvements, la chorégraphie complexe, la participation de plusieurs élèves et les costumes utilisés.

En plus de leur certificat, les élèves ont participé à un atelier d’art luminescent à la Galerie d’art de Sudbury, ont visité les coulisses du TNO et se sont fait payer un diner au restaurant Swiss Chalet.



Historica Canada

« Nous avons reçu 35 soumissions de classes à travers le Canada, mais celle-ci était vraiment impressionnante puisque c’était une danse. C’était également cool que les jeunes provenaient de différents niveaux », raconte l'agente de programme, d'Historica Canada, Cara Des Granges.

« Le but du concours était d’aider les étudiants à comprendre quelle a été la contribution du Canada pendant les Guerres mondiales. Les histoires que l’on choisit de se rappeler et la façon qu’elles sont racontées démontrent nos valeurs en tant que Canadiens et nous aident à rester connectés au passé », explique la directrice du programme et développement chez Historica Canada, Brigitte d’anzac, dans un communiqué.

La mission d’Historica Canada est de mieux sensibiliser la population canadienne à son histoire.

Lu 3419 fois Dernière modification le jeudi, 21 janvier 2016 15:59

Actualité du Nord

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login