FacebookTwitter
lundi, 23 novembre 2015 10:00

Nord ontarien : produits touristiques à surveiller

Écrit par 
Copper Point-Lake Superior d'A.Y.Jackson, au Algoma Art Gallery. Copper Point-Lake Superior d'A.Y.Jackson, au Algoma Art Gallery. Andréanne Joly

Nord ontarien — De nombreux projets touristiques en devenir ont été mentionnés pendant le Sommet touristique du Nord ontarien. Cet évènement a regroupé plus de 300 personnes de l’industrie — entreprises, agences, organismes — du 16 au 18 novembre à Sault-Sainte-Marie. Voici trois produits en croissance.

Le Groupe des Sept

Depuis quelques années, les efforts se multiplient pour faire connaitre les voyages du Groupe des Sept dans le Nord ontarien. Deux couples, Jim et Sue Waddington ainsi que Joanie et Gary McGuffin, ont suivi leurs traces et photographié les paysages que les célèbres peintres ont immortalisés il y a près de 100 ans. Si les paysages n'ont pas changé, les œuvres ont changé à jamais le visage de l’art visuel canadien. On peut d’ailleurs visionner le film Painted Land, réalisé par les McGuffin, sur le site de TVO ou aller au belvédère A.Y. Jackson à l’ouest de Dowling, au canyon Agawa, à la galerie d’Algoma, à Rossport, à Cobalt...

Sports motorisés

Le réseau multiusage Mooseback a été conçu par Patrice Dubreuil, propriétaire d’un relai à Dubreuilville. De là, les sentiers mènent aux communautés de Wawa, Hornepayne, Hearst, Missinabie, Hawk Junction, Chapleau et Whiter River. Dubreuilville s’est aussi joint à Hearst, Kapuskasing, Smooth Rock Falls et Cochrane pour répertorier les sentiers de VTT-quad, de moto d’aventure et de motoneige et les faire connaitre au grand public, surtout aux amateurs de sports motorisés francophones.

Produits riverains

Outre Parcs Canada et Parcs Ontario, la côte Nord du lac Supérieur demeure relativement peu exploitée — donc magnifiquement sauvage. La création de l’aire marine nationale de conservation du Lac Supérieur pourrait donner naissance à un centre d’interprétation dans les prochaines années à Red Rock. Un circuit des phares se dessine aussi. Depuis l’été dernier, la maison du gardien du phare de la pointe Porphyry sert même de lieu d’hébergement. Bonne nouvelle pour les cyclistes : le Waterfront Regeneration Trust, qui a créé une piste cyclable qui longe le fleuve St-Laurent, le lac Ontario et le lac Érié, a dans sa mire le chenal North, entre Sudbury et Sault-Sainte-Marie. Lancement de la piste prévu en 2017.



Abonnez vous
Lu 2130 fois Dernière modification le lundi, 23 novembre 2015 09:11
Andréanne Joly

Correspondante

Kapuskasing

andreanne.joly@levoyageur.ca

Actualité du Nord

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login