FacebookTwitter
mardi, 09 juillet 2013 09:28

La voix des francophones est entendue

Écrit par 
La voix des francophones est entendue Photo : Émilie Deschênes

Timmins — Le comité directeur de stratégie de marque 2020 se soucie de l’opinion des citoyens de Timmins pour aider à développer une identité visuelle de la collectivité afin d’accroitre la visibilité de la région et de mettre au point le système de signalisation dans le but de mieux orienter les visiteurs. Une séance de consultation en français a réuni plus d’une vingtaine de francophones au salon Richelieu du Centre culturel La Ronde le 15 mai dernier. Selon Stéphane Gallant, animateur sélectionné par la firme Clark Marketing Communications, les opinions des gens qui vivent, travaillent et grandissent à Timmins sont importantes afin de bien saisir les éléments clés qui sont à l’image de la communauté et que l’on souhaite faire connaître au monde entier. «Le but principal est d’obtenir le point de vue de la communauté francophone au sujet du développement de l’image de marque et du logo de la Ville de Timmins. On veut savoir ce qui identifie Timmins, ce qui est unique et on veut aussi connaitre l’avis des gens sur le type de signalisation que nous avons besoin en ville. Est-ce que ce sont des enseignes «Bienvenue à Timmins», des enseignes pour nous diriger vers le centre-ville, vers le musée ou vers la bibliothèque ? Donc, ce soir, c’est vraiment ce qu’on a été capable d’obtenir du groupe», explique M. Gallant. Outre les dialogues qui ont été amorcés avec les participants en ce qui a trait aux ressources, aux diverses possibilités ainsi qu’aux images et aux couleurs qui sont représentatives de Timmins, des tables rondes ont donné lieu à d’intéressants échanges d’idées. Il a entre autres été question des principaux attraits et de points d’intérêt. De plus, on a tenté de cerner les endroits où l’installation de panneaux de signalisation est nécessaire. Les idées abondaient; les participants ont été très généreux. Comme incitatif, des cadeaux-surprises étaient remis à ceux qui s’affirmaient. Il a également été question du slogan Timmins «I’m In», Timmins «j’y suis». «On a aussi touché à l’idée de “j’y suis” pour voir ce qui allait ressortir de ça, poursuit M. Gallant. Timmins “I’m In”, c’est un peu comme une campagne, c’est un peu comme un point d’exclamation sur le développement. C’est pour augmenter la fierté des gens de Timmins. Souvent, on ne s’affiche pas bien, on voit quelqu’un de nouveau qui arrive en ville et on lui demande “Qu’est-ce que tu fais ici ?” au lieu de dire “Bienvenue à Timmins, je suis content que tu aies décidé que Timmins c’était la place pour toi”. Donc “j’y suis”, ça fait vraiment partie d’une campagne.» Ce sont des leaders d’une variété de secteurs qui se sont joints à la consultation. La voix de chacun a été entendue lors de cet atelier interactif animé en français. Il s’agissait d’une quatrième séance de consultation sur le développement de l’identité visuelle de Timmins, toutefois la première pour les francophones. Antérieurement, on a demandé l’avis de dirigeants, de leaders communautaires et de jeunes. Une compilation des commentaires et suggestions sera effectuée par Clark Marketing Communications. D’autres consultations sont à venir avant la prise de décisions, précise M. Gallant. «Les décisions finales seront prises par la communauté, dit-il. Il y aura trois autres consultations pour avoir leur point de vue sur les concepts qui auront été développés. Donc, ce sont définitivement les gens de Timmins qui décideront des concepts, des logos, des couleurs, toutes ces choses-là. Définitivement, il y aura le point de vue des spécialistes dans le développement des logos, le développement graphique, les choses comme ça, mais ce sont les gens de la communauté de Timmins qui vont décider. Je ne sais pas s’il y aura une consultation avec les francophones spécifiquement, mais c’est définitivement quelque chose qu’on peut demander d’avoir.» Ce dernier se dit satisfait de la tournure des évènements du 15 mai et tient à remercier tous les participants à la soirée. «Je trouve que c’est excellent. On a eu beaucoup de participation. Je pense que tout le monde a parlé, tout le monde avait de bonnes idées et il y a beaucoup de bonnes discussions aux tables et en groupe aussi.»

Lu 1455 fois Dernière modification le mardi, 09 juillet 2013 09:32
Émilie Deschênes

Correspondante

Timmins

emilie@levoyageur.ca

Actualité du Nord

  • Deux anciens maires s’affrontent à Markstay-Warren
    Deux anciens maires s’affrontent à Markstay-Warren Markstay-Warren — Les électeurs de Markstay-Warren devront choisir entre deux candidats expérimentés le mois prochain pour choisir leur nouveau maire. Le maire sortant, Steve Salonin, veut privilégier la remise à neuf de plusieurs infrastructures routières de sa communauté tandis que…
    Ecrit le jeudi, 13 septembre 2018 16:16
  • Quand la maladie devient le centre d’une vie
    Quand la maladie devient le centre d’une vie Sudbury — Même si l’objectif a été atteint dans la campagne GoFundMe à son nom, Véronique Charbonneau n’en est pas à la fin de son combat contre la douleur chronique. Nous avons eu la chance de la contacter lors d’une…
    Ecrit le mercredi, 12 septembre 2018 13:00
  • Élections municipales à Mattawan et Papineau-Cameron
    Élections municipales à Mattawan et Papineau-Cameron Papineau-Cameron — Le maire du Canton de Papineau-Cameron, Robert Corriveau, tentera de convaincre les électeurs de lui confier un huitième et dernier mandat à la tête de cette communauté à la porte d’entrée du Nord de l’Ontario. Une seule autre…
    Ecrit le jeudi, 06 septembre 2018 18:31
  • Créer son emploi d’été
    Créer son emploi d’été Sudbury — Quatre jeunes francophones ont reçu l’aide du Centre régional des affaires (CRA) de Sudbury afin de démarrer et exploiter une petite entreprise au cours de l’été par l’entremise du programme Entreprise d’été de l’Ontario. Chacun a reçu une…
    Ecrit le jeudi, 06 septembre 2018 15:19
  • Changement de nom et dévoilement de la programmation du festival du conte de Sudbury
    Changement de nom et dévoilement de la programmation du festival du conte de Sudbury Sudbury — La deuxième édition du festival de contes de Sudbury portera un nouveau nom inspiré par le titre de la collection de livres publiée par le père Germain Lemieux : le festival Les Vieux m’ont conté. Du 9 au 14 octobre,…
    Ecrit le mercredi, 05 septembre 2018 14:00
  • Une rentrée incertaine à l’Université de Sudbury?
    Une rentrée incertaine à l’Université de Sudbury? Sudbury — Les négociations entre l’Université de Sudbury et l’Association des professeures et professeurs de l’Université Laurentienne (APPUL) sont arrêtées depuis le mois de juillet. Le syndicat rapporte que des progrès importants avaient été réalisés avant l’ajournement pour le mois…
    Ecrit le vendredi, 31 août 2018 12:35
  • Deux visions opposées pour l’avenir de Temiskaming Shores
    Deux visions opposées pour l’avenir de Temiskaming Shores Temiskaming Shores — Le bulletin de vote pour déterminer le prochain maire de Temiskaming Shores aura seulement deux candidats. Les électeurs devront choisir entre Carman Kidd, le maire sortant, et Mike Woods,un résident de longue date, pour diriger cette ville nord-ontarienne au…
    Ecrit le jeudi, 30 août 2018 15:19

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login