Imprimer cette page
mardi, 15 septembre 2015 09:29

Moonbeam : l’avenir du terrain de golf en question

Écrit par 
Jim Lamontagne entretient seul le club de golf de Moonbeam depuis 16 ans. Jim Lamontagne entretient seul le club de golf de Moonbeam depuis 16 ans. Andréanne Joly
Moonbeam — Un comité piloté par la municipalité de Moonbeam étudie la relance du club de golf de l’endroit, fondé en 1990. Seize ans après avoir acheté le terrain, ses propriétaires ont annoncé, en aout, qu’ils cesseront les activités à la fin de la saison.

Moonbeam a vécu la chute de popularité que connait le golf partout en Amérique du Nord. Alors que le club comptait 170 membres en 2001, le propriétaire, Jim Lamontagne, rapporte qu’ils sont aujourd’hui 60 ou 70.

Un comité communautaire étudie les possibilités de relance. « On a beaucoup de questions», rapporte l’agente de développement économique de Moonbeam, Jimyline D’Amours. «Est-ce que ça vaut la peine? On l’achète comment? Qui va l’exploiter? »

Les possibilités sont nombreuses : investisseurs privés, reprise par la municipalité, coopérative… Cette dernière proposition semble écartée par l’agente de développement économique du village qui, pour sauvegarder son épicerie, a lancé une coopérative, en 2013. « Ça prend du temps, on n’arriverait pas à ouvrir en mai, juin 2016 », dit-elle. « C’est beaucoup de travail. On sait dans quoi on s’embarque, on a peur un peu. »

Détails dans Le Voyageur du 16 septembre.

Abonnez vous
Lu 3454 fois Dernière modification le mercredi, 16 septembre 2015 10:10
Andréanne Joly

Correspondante

Kapuskasing

andreanne.joly@levoyageur.ca