FacebookTwitter
mardi, 15 septembre 2015 09:29

Moonbeam : l’avenir du terrain de golf en question

Écrit par 
Jim Lamontagne entretient seul le club de golf de Moonbeam depuis 16 ans. Jim Lamontagne entretient seul le club de golf de Moonbeam depuis 16 ans. Andréanne Joly
Moonbeam — Un comité piloté par la municipalité de Moonbeam étudie la relance du club de golf de l’endroit, fondé en 1990. Seize ans après avoir acheté le terrain, ses propriétaires ont annoncé, en aout, qu’ils cesseront les activités à la fin de la saison.

Moonbeam a vécu la chute de popularité que connait le golf partout en Amérique du Nord. Alors que le club comptait 170 membres en 2001, le propriétaire, Jim Lamontagne, rapporte qu’ils sont aujourd’hui 60 ou 70.

Un comité communautaire étudie les possibilités de relance. « On a beaucoup de questions», rapporte l’agente de développement économique de Moonbeam, Jimyline D’Amours. «Est-ce que ça vaut la peine? On l’achète comment? Qui va l’exploiter? »

Les possibilités sont nombreuses : investisseurs privés, reprise par la municipalité, coopérative… Cette dernière proposition semble écartée par l’agente de développement économique du village qui, pour sauvegarder son épicerie, a lancé une coopérative, en 2013. « Ça prend du temps, on n’arriverait pas à ouvrir en mai, juin 2016 », dit-elle. « C’est beaucoup de travail. On sait dans quoi on s’embarque, on a peur un peu. »

Détails dans Le Voyageur du 16 septembre.

Abonnez vous
Lu 1802 fois Dernière modification le mercredi, 16 septembre 2015 10:10
Andréanne Joly

Correspondante

Kapuskasing

andreanne.joly@levoyageur.ca

Actualité du Nord

  • Des dons pour des êtres sociaux
    Des dons pour des êtres sociaux Grand Sudbury — Sarah Lemieux et Imran Bagha ont organisé de leur propre chef une collecte de produits hygiéniques pour la Clinique du coin du Centre de santé communautaire du Grand Sudbury. Les boites de collectes seront en place jusqu’au…
    Ecrit le mardi, 15 août 2017 13:43
  • Déménager le musée, mais où?
    Déménager le musée, mais où? Sudbury — Le musée du Moulin à Fleur ne reçoit pas de visiteurs cet été puisqu’il est fermé pour des rénovations. Selon le gestionnaire des Ressources documentaires et du patrimoine du Grand Sudbury, Brian Harding, il est évident depuis plusieurs…
    Ecrit le mercredi, 09 août 2017 10:48
  • Une application pour mettre fin à l’isolement des jeunes mères
    Une application pour mettre fin à l’isolement des jeunes mères Sudbury — Après avoir elle-même connu les méfaits de l’isolement que vivent plusieurs jeunes mamans, la résidente de Shefford au Québec, Audrey Poulin, a décidé de lancer l’application mobile Social.mom, qui crée des réseaux entre mères de famille d’une même…
    Ecrit le mercredi, 09 août 2017 09:49
  • Un rassemblement des cultures fondatrices au bord du lac Nipissing
    Un rassemblement des cultures fondatrices au bord du lac Nipissing North Bay — Les diverses communautés culturelles du Nipissing se sont rassemblées à la maison mère (Motherhouse) Saint-Joseph de North Bay lundi pour assister à une cérémonie de réconciliation avec les Premières Nations. Dans le cadre du Pèlerinage canadien en…
    Ecrit le jeudi, 03 août 2017 19:25
  • Recensement 2016 : le Canada est plus bilingue
    Recensement 2016 : le Canada est plus bilingue Ottawa — Le taux de bilinguisme a atteint un nouveau sommet au Canada, passant de 17,5 à 18 % à l'échelle nationale entre 2011 et 2016, selon les données du recensement 2016 de Statistique Canada. Pendant ce temps, l'anglais a gagné…
    Ecrit le mercredi, 02 août 2017 11:58
  • Une première coopérative jeunesse de services
    Une première coopérative jeunesse de services Temiskaming Shores — La première Coopérative jeunesse de services dans la province, Jeunes en action, a été inauguré jeudi dernier au bureau de l’Association canadienne-française de l’Ontario (ACFO) du Témiskaming. Le regroupement de jeunes coopérants de la 7e et 8e année…
    Ecrit le mercredi, 02 août 2017 11:20
  • Commissaire aux langues officielles : l’avis de recherche est relancé
    Commissaire aux langues officielles : l’avis de recherche est relancé Ottawa — On efface et on recommence. Après avoir échoué au premier essai, le gouvernement de Justin Trudeau réenclenche le processus de nomination afin de pourvoir le poste de commissaire aux langues officielles. Le poste a été affiché vendredi midi…
    Ecrit le vendredi, 28 juillet 2017 17:34

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login