FacebookTwitter
mardi, 15 septembre 2015 09:29

Moonbeam : l’avenir du terrain de golf en question

Écrit par 
Jim Lamontagne entretient seul le club de golf de Moonbeam depuis 16 ans. Jim Lamontagne entretient seul le club de golf de Moonbeam depuis 16 ans. Andréanne Joly
Moonbeam — Un comité piloté par la municipalité de Moonbeam étudie la relance du club de golf de l’endroit, fondé en 1990. Seize ans après avoir acheté le terrain, ses propriétaires ont annoncé, en aout, qu’ils cesseront les activités à la fin de la saison.

Moonbeam a vécu la chute de popularité que connait le golf partout en Amérique du Nord. Alors que le club comptait 170 membres en 2001, le propriétaire, Jim Lamontagne, rapporte qu’ils sont aujourd’hui 60 ou 70.

Un comité communautaire étudie les possibilités de relance. « On a beaucoup de questions», rapporte l’agente de développement économique de Moonbeam, Jimyline D’Amours. «Est-ce que ça vaut la peine? On l’achète comment? Qui va l’exploiter? »

Les possibilités sont nombreuses : investisseurs privés, reprise par la municipalité, coopérative… Cette dernière proposition semble écartée par l’agente de développement économique du village qui, pour sauvegarder son épicerie, a lancé une coopérative, en 2013. « Ça prend du temps, on n’arriverait pas à ouvrir en mai, juin 2016 », dit-elle. « C’est beaucoup de travail. On sait dans quoi on s’embarque, on a peur un peu. »

Détails dans Le Voyageur du 16 septembre.

Abonnez vous
Lu 5525 fois Dernière modification le mercredi, 16 septembre 2015 10:10
Andréanne Joly

Correspondante

Kapuskasing

andreanne.joly@levoyageur.ca

Actualité du Nord

  • Une cicatrice encore visible
    Sudbury — Cette photo prise du haut des airs montre bien l’étendue de forêt qui a été dévastée par l’incendie Parry Sound 33 l’été dernier. Ce feu qui a forcé l’évacuation d’une Première Nation et de Killarney en plus de…
    Ecrit le mercredi, 14 août 2019 15:21
  • Construction devant le Collège Boréal pour la rentrée
    Construction devant le Collège Boréal pour la rentrée Sudbury — La circulation sur le boulevard Lasalle à l’entrée du Collège Boréal risque d’être perturbée pour la rentrée. Afin de terminer la construction de la route et du nouveau carrefour giratoire qui remplacera l’intersection devant le collège, les automobilistes…
    Ecrit le mardi, 13 août 2019 16:23
  • Earlton se bat pour son développement
    Earlton se bat pour son développement Earlton — Les dirigeants du canton d’Armstrong ont récemment réduit le prix de vente de certains terrains municipaux à 20 000 $ pour stimuler le développement de nouveaux domiciles dans le secteur du chemin Airport et du croissant Jules-Gravel. Les obstacles au…
    Ecrit le jeudi, 08 août 2019 13:00
  • Quelle est la relation entre l’aide médicale à mourir et les soins palliatifs en Ontario?
    Quelle est la relation entre l’aide médicale à mourir et les soins palliatifs en Ontario? Ontario — En Ontario, les maisons de soins palliatifs sont l’un des endroits désignés par la loi où il est permis d’administrer l’aide médical à mourir (AMM). La grande majorité des institutions préfèrent par contre diriger les patients à l’hôpital…
    Ecrit le mardi, 06 août 2019 13:00
  • Tournoi annuel au profit du Club Alidor
    Tournoi annuel au profit du Club Alidor St-Charles — Même si les organisateurs Colette et Gaetan Roy ont dû changer la date du tournoi annuel de pêche Ron Sénécal West Arm Pike Tournment en raison du niveau de l’eau trop élevé, les participants ont afflué en grand…
    Ecrit le jeudi, 01 août 2019 13:00
  • Changement de garde à la paroisse St-Jean-de-Brébeuf
    Changement de garde à la paroisse St-Jean-de-Brébeuf Sudbury — Mgr Jean-Paul «J.P.» Jolicœur, prêtre de la paroisse St-Jean-de-Brébeuf dans le Moulin à Fleur, quittera le poste de curé de la paroisse le 1er aout pour prendre d’autres responsabilités au sein du diocèse. Ses paroissiens et amis l’ont cependant…
    Ecrit le jeudi, 01 août 2019 09:00
  • Des femmes qui restent pour des femmes qui partent
    Des femmes qui restent pour des femmes qui partent Timmins et Sudbury — Le Centre Passerelle pour femmes du Nord de l'Ontario à Timmins a reçu 211 627 $ du gouvernement fédéral afin de tenter de contrer le roulement de personnel. Le Centre Passerelle est le seul organisme francophone qui a…
    Ecrit le jeudi, 25 juillet 2019 11:14

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login