FacebookTwitter
mercredi, 18 septembre 2013 00:00

La charte de l’incohérence

Pourquoi ne pas s’en être tenu à une charte de la laïcité ? Je déteste et suis profondément inconfortable avec ce titre de charte des «valeurs québécoises», comme si nous étions les seuls aux monde à valoriser, par exemple, l’égalité hommes-femmes! C’est à la fois prétentieux et cela va vraiment dans le sens opposé à l’ouverture au monde. Il y a toutefois certains aspects qui me plaisent, comme les balises pour encadrer les demandes d’accommodements raisonnables. Je trouve que c’est bien et que ce sera très utile. J’aime aussi le fait qu’on stipule qu’au Québec les services gouvernementaux doivent être donnés et reçus à visage découvert. Par contre, là où ça dérape totalement, c’est au niveau du port des signes religieux par les employés de l’État. Je me fous royalement qu’un prof, qu’une infirmière, etc. porte un voile, une kippa, un crucifix. L’important, c’est sa compétence et la qualité de son travail. De plus, en quoi l’absence de signes religieux assure-t-elle la neutralité religieuse d’un individu dans ses pensées ou gestes? À mon point de vue, aucunement. Aussi longtemps que le crucifix restera au-dessus du siège du président de l’Assemblée nationale, symbole installé par Maurice Duplessis afin, justement, de souligner le lien entre l’État et l’Église, toute démarche pour officialiser la laïcité de l’État n’aura aucune crédibilité. Incohérence totale. Comment peut-on également proposer à des organismes ou municipalités de ne pas avoir à se soumettre à cette charte ? Une charte, c’est théoriquement plus fort qu’une loi. Proposez-nous une charte de laïcité qui a du bon sens et personne n’aura à s’en échapper! Finalement, ce qui m’attriste le plus dans cette histoire, c’est que mon rêve de voir le Québec enfin devenir un pays est maintenant enterré, décomposé, évaporé à tout jamais. Tous ces efforts pour se rapprocher des Québécois issus de l’immigration, pour les faire rêver de bâtir un pays viennent de partir en fumée. Quelle tristesse...

Stéphan Giroux, Montréal

Lu 1712 fois Dernière modification le lundi, 23 septembre 2013 12:56
La voix du Nord

info@lavoixdunord.ca

Actualité du Nord

  • L’édifice des Compagnons sera vendu
    L’édifice des Compagnons sera vendu North Bay — Le conseil d’administration du Centre culturel Les Compagnons de North Bay a pris la décision de vendre son édifice lors d’une rencontre spéciale mardi soir. La direction des Compagnons a confirmé à ses membres que le bâtiment sera…
    Ecrit le mercredi, 22 mai 2019 19:19
  • Une Franco-Ontarienne de Timmins est Miss Northern Ontario
    Une Franco-Ontarienne de Timmins est Miss Northern Ontario Sudbury et Timmins — Valérie Demers de Timmins, Miss South Porcupine, sort grande gagnante du concours Miss North Ontario Regional Canada Pageant 2019 qui a été présenté à Sudbury du 9 au 11 mai. Mme Demers n’est pas la seule Franco-Ontarienne…
    Ecrit le lundi, 13 mai 2019 10:10
  • Quelle est la différence entre une IP et une IA?
    Quelle est la différence entre une IP et une IA? Le médecin est loin d’être le seul professionnel de la santé qui peut vous soigner. En raison d’une pénurie de médecins il y a quelques années, le système de santé de l’Ontario a fait une plus grande place aux divers…
    Ecrit le mercredi, 08 mai 2019 15:45
  • Une femme de Timmins à la tête du futur Centre de santé
    Une femme de Timmins à la tête du futur Centre de santé Timmins — Le futur Centre de santé communautaire de Timmins a trouvé sa première directrice générale en la personne de Julie Béchard. Elle entrera en fonction le 21 mai. Mme Béchard est la directrice générale et fondatrice du Centre Passerelle…
    Ecrit le mercredi, 08 mai 2019 11:46
  • La Place des Arts a trouvé son premier directeur général
    La Place des Arts a trouvé son premier directeur général Sudbury — Léo Therrien a été choisi comme directeur général fondateur de la Place des Arts du Grand Sudbury. M. Therrien quittera donc la direction de la Maison McCulloch, qu’il dirige depuis 20 ans, et prendra les rênes de l’organisme le 15 mai.…
    Ecrit le mardi, 07 mai 2019 10:00
  • 100 ans de présence francophone à Kirkland Lake
    100 ans de présence francophone à Kirkland Lake Kirkland Lake — Les élèves et le personnel de l’École secondaire catholique Jean-Vanier ont présenté une soirée de reconnaissance des fondateurs francophones qui se sont installés à Kirkland Lake au début du XXe siècle. Dans le cadre du 100e anniversaire de la…
    Ecrit le jeudi, 02 mai 2019 13:00
  • Il y a plus de théâtre en français que l'on pense
    Il y a plus de théâtre en français que l'on pense Sudbury — L’École secondaire catholique l’Essor de Tecumseh repart du Festival Théâtre action en milieu scolaire (FTAMS) avec le prix Première ligne pour le meilleur texte pour leur pièce Au-delà du cadre. Cependant, le jury a tenu à remettre une…
    Ecrit le mardi, 30 avril 2019 15:44

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login