FacebookTwitter
mercredi, 14 août 2013 00:00

Une solution pour éviter un Lac-Mégantic : Un contournement au nord de la ville

Sudbury a besoin d’une voie de contournement au nord pour accommoder le trafic qui utilise le chemin Falconbridge, la route 69 et la route 144. L’extension du chemin Barrydowne vers Hanmer n’est pas une bonne solution. Il devrait y avoir une voie ferrée et une voie de contournement dans le nord de Sudbury, une alternative aux plans dispendieux d’élargir, d’aplatir et d’allonger la promenade Maley. Ce chemin permettra d’éliminer beaucoup de circulation sur le boulevard Lasalle, le chemin Barrydowne et l’avenue Notre-Dame. Il n’est pas question non plus de supprimer les voies ferrées du centre-ville, mais d’avoir une voie ferrée pour que les trains du Canadien Pacifique (CPR) puissent traverser à la voie ferrée du Canadien National (CN), se diriger ensuite vers Coniston, contourner la ville et éviter de passer à côté du lac Ramsey. L’idée d’élargir et d’aplatir la promenade Maley puis de rebrancher les rails, les routes et les entrées aux commerces est beaucoup trop coûteuse. L’augmentation de la circulation sur la promenade Maley, avec ses résidences et le terrain de golf, va voir grandement augmenter les niveaux de pollution ainsi que causer des accidents et des décès. Mieux vaut construire une artère à quatre voies divisée avec une vitesse de 80 à 90 km/h, partiellement clôturée, à quelques centaines de mètres au nord de la promenade Maley. Le nouveau chemin ira de Garson pour se rendre à la route 69 et continuer jusqu’à la route 144, près de la fosse inondée au sommet de la colline. Il ira aussi de Garson vers le sud pour rejoindre le contournement près de Coniston. Le chemin Barrydowne sera relié à la nouvelle artère chemin. Il n’aura pas d’intersections ni de feux de circulation, mais des échangeurs à la route 17, au chemin Falconbridge, au chemin Barrydowne et aux routes 69 et 144. Le CPR construira en même temps à côté du nouveau chemin une nouvelle voie ferrée pour se rendre à la ligne du CN. La distance est de moins de 11 kilomètres.  Le CPR bénéficiera de temps et de carburant économisé, car il permettra d’éviter les rues du centre-ville et le lac Ramsey. Les produits chimiques dangereux seront transportés à une distance sécuritaire des zones résidentielles. Vale et Xstrata auront également une nouvelle voie ferrée dans le même corridor, un lien direct pour relier les deux entreprises. Les contributeurs au projet seront le CPR, Vale, Xstrata, les gouvernements fédéral et provincial, et la Ville du Grand Sudbury.

Louis Delongchamp, Sudbury

Lu 1466 fois Dernière modification le lundi, 23 septembre 2013 12:46
La voix du Nord

info@lavoixdunord.ca

Actualité du Nord

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login