FacebookTwitter
mercredi, 18 septembre 2013 00:00

Économie et élections

Tout le monde s’entend pour prédire qu’il y aura des élections en Ontario d’ici six à dix mois et tous les sondages indiquent que la préoccupation première des Ontariens demeure l’économie et la création d’emplois. La question qui se pose est donc celle-ci : lequel des trois principaux partis politiques, libéral, conservateur et néo-démocrate, saura le mieux se positionner sur cette question afin de courtiser le vote populaire? Normalement, les libéraux étant au pouvoir, ils devraient détenir la plus grande marge de manœuvre politique. Après tout, c’est le gouvernement qui propose les politiques économiques de la province. Mais le statut minoritaire du gouvernement de Kathleen Wynne ne lui donne pas grand jeu. De plus, elle n’a plus beaucoup de dépenses gouvernementales à réduire sans couper les services aux contribuables et sans affronter les tout puissants syndicats. Comme on l’a vu dans le budget du printemps, Mme Wynne doit obtenir l’appui d’un des partis d’opposition pour faire adopter quoi que soit. En mai dernier, la première ministre a su faire preuve de ses talents de négociatrice en incluant dans son plan budgétaire certaines politiques chères aux Nouveau Parti démocratique, notamment un programme de création d’emplois pour les jeunes et une réduction des primes d’assurance automobile, assurant ainsi l’adoption du budget. Mais après un été assez plat sur le plan politique, les libéraux devront démontrer un peu plus de créativité pour remettre la province sur les rails. Ils en auront l’occasion en novembre prochain lors de la présentation de leur énoncé économique. Mais déjà, il y a de la chicane dans la cabane. Enfin, pas une vraie chicane, disons plutôt des différences d’opinions. Tout ça est pourtant ressorti avec l’annonce d’une bonne nouvelle la semaine dernière, soit que le déficit de la province est de 9,2 milliards $, un peu moins élevé que prévu. Cette nouvelle a poussé certains libéraux à vouloir dépenser un peu plus. Selon eux, la province devrait investir afin de stimuler l’économie et de créer des emplois. Il est difficile de ne pas voir ici une manœuvre électoraliste, mais que voulez-vous : ce sont des politiciens. D’autres, dont la première ministre Wynne et le ministre des Finances Charles Sousa, préconisent plutôt la ligne du parti, soit l’élimination du déficit d’ici 2017-2018. Vous avez certainement remarqué que ces deux tendances se rapprochent des positions des deux partis d’opposition. Les néo-démocrates voudraient dépenser plus pour relancer l’économie alors que les conservateurs n’ont que le mantra de la réduction du déficit à la bouche. Voici donc mes prédictions pour l’énoncé économique de novembre prochain : un gouvernement de funambules sur la corde raide entre les deux options, un énoncé entre l’arbre et l’écorce, un peu de dépenses que le gouvernement qualifiera d’investissements devant allumer les moteurs de l’économie et un peu de restrictions afin d’atteindre l’objectif du déficit zéro. Tout ça les doigts croisés, espérant qu’une reprise économique — peu probable — viendra renflouer les coffres. Maintenant, la grande question : est-ce que ce sera assez pour allumer la ferveur des électeurs ? J’en doute. Nous voterons encore pour le parti qui, selon nous, fera le moins de tort, pas pour celui qui fera le plus de bien.

Réjean Grenier, éditorialiste invité

Lu 1663 fois Dernière modification le lundi, 23 septembre 2013 10:56
La voix du Nord

info@lavoixdunord.ca

Actualité du Nord

  • Élections Nipissing Ouest : Économie et bilinguisme
    Élections Nipissing Ouest : Économie et bilinguisme Nipissing Ouest — Les candidats à la mairie et aux postes de conseillers de Nipissing Ouest ont participé à deux débats la semaine dernière afin de présenter les enjeux qu’ils croyaient plus importants et ceux qui seraient leurs priorités si…
    Ecrit le jeudi, 20 septembre 2018 09:24
  • Reconstruire la fierté des francophones de Sault-Ste-Marie
    Reconstruire la fierté des francophones de Sault-Ste-Marie Sault-Ste-Marie — Le Centre francophone de Sault-Ste-Marie (CFSSM) veut remettre l’accent sur la langue française dans cette ville de 75 000 résidents et tenter de rehausser la fierté de s’afficher parmi la communauté franco-ontarienne. L’organisme s’est fixé des objectifs clairs…
    Ecrit le mercredi, 19 septembre 2018 13:08
  • Deux anciens maires s’affrontent à Markstay-Warren
    Deux anciens maires s’affrontent à Markstay-Warren Markstay-Warren — Les électeurs de Markstay-Warren devront choisir entre deux candidats expérimentés le mois prochain pour choisir leur nouveau maire. Le maire sortant, Steve Salonin, veut privilégier la remise à neuf de plusieurs infrastructures routières de sa communauté tandis que…
    Ecrit le jeudi, 13 septembre 2018 16:16
  • Quand la maladie devient le centre d’une vie
    Quand la maladie devient le centre d’une vie Sudbury — Même si l’objectif a été atteint dans la campagne GoFundMe à son nom, Véronique Charbonneau n’en est pas à la fin de son combat contre la douleur chronique. Nous avons eu la chance de la contacter lors d’une…
    Ecrit le mercredi, 12 septembre 2018 13:00
  • Élections municipales à Mattawan et Papineau-Cameron
    Élections municipales à Mattawan et Papineau-Cameron Papineau-Cameron — Le maire du Canton de Papineau-Cameron, Robert Corriveau, tentera de convaincre les électeurs de lui confier un huitième et dernier mandat à la tête de cette communauté à la porte d’entrée du Nord de l’Ontario. Une seule autre…
    Ecrit le jeudi, 06 septembre 2018 18:31
  • Créer son emploi d’été
    Créer son emploi d’été Sudbury — Quatre jeunes francophones ont reçu l’aide du Centre régional des affaires (CRA) de Sudbury afin de démarrer et exploiter une petite entreprise au cours de l’été par l’entremise du programme Entreprise d’été de l’Ontario. Chacun a reçu une…
    Ecrit le jeudi, 06 septembre 2018 15:19
  • Changement de nom et dévoilement de la programmation du festival du conte de Sudbury
    Changement de nom et dévoilement de la programmation du festival du conte de Sudbury Sudbury — La deuxième édition du festival de contes de Sudbury portera un nouveau nom inspiré par le titre de la collection de livres publiée par le père Germain Lemieux : le festival Les Vieux m’ont conté. Du 9 au 14 octobre,…
    Ecrit le mercredi, 05 septembre 2018 14:00

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login