FacebookTwitter
jeudi, 20 août 2015 16:02

Une grève des enseignants est toujours possible

Écrit par 

Ontario — Le Ontario Secondary Teachers Federation a conclu une entente de principe de 3 ans avec le gouvernement provincial et l’Association des conseils scolaires hier soir. Toutefois, ce développement du côté anglophone n’affecte pas les négociations du côté francophone.

Même avec une petite augmentation de salaire pour les enseignants d’écoles publiques secondaires anglophones, l’accord n’est pas près d’être conclu. Le comité exécutif doit tout de même ratifier l’entente et les membres doivent ensuite l’accepter. Le président du conseil du comité exécutif de l’Association des enseignantes et enseignants franco-ontariens (AEFO), Carol Jolin, avoue qu’il n’y a rien d’assurer : « Ça n’écarte pas toutes possibilités de sanctions à l’échelle de la province, au niveau du secondaire anglophone public. Un processus de ratification va suivre dans les prochaines semaines et nous verrons si l’entente est acceptée ou non », explique-t-il.

Les représentants francophones retourneront à la table de négociations mercredi et jeudi de la semaine prochaine. D’autres dates sont déjà prévues pour la semaine suivante et les deux premières de septembre. « C’est un désir de trouver un terrain d’entente avant le début de l’année scolaire, mais on verra la semaine prochaine si les actes vont suivre les paroles », confie M. Jolin. « Je suis d’un optimisme modéré en attendant de voir ce qui va se passer à notre table francophone a l’AEFO et avec les conseillers scolaires catholiques et publics. »

Abonnez vous

Lu 2572 fois Dernière modification le jeudi, 20 août 2015 16:29
Priscilla Pilon

Journaliste

Sudbury

705-673-3377, poste 6212

priscilla.pilon@levoyageur.ca

Actualité du Nord

RokStories

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login