Imprimer cette page
vendredi, 21 août 2015 21:00

Le CFOF s’intéresse au Nord

Écrit par 
Mathieu Allard s'est arrêté à La Forge Mathieu Allard s'est arrêté à La Forge Andréanne Joly

Kapuskasing — Jusqu’en septembre, le Centre franco-ontarien de folklore (CFOF) arpente le Corridor du Nord afin d’en conserver le patrimoine immatériel, jusqu’ici négligé par le centre provincial établi à Sudbury.

Le CFOF a prévu des arrêts à Timmins, Cochrane, Kapuskasing, Hearst et Greenstone. « On veut des témoignages, identifier des porteurs de traditions », précise le directeur du projet, Mathieu Allard. «C’est un travail d’urgence. »

Pendant son séjour dans la région de Kapuskasing, fin juillet, il s’est arrêté à La Forge, au centre culturel de Moonbeam et chez les trappeurs de Fauquier. S’il n’avait pas encore réussi à immortaliser des contes et légendes propres à la région lorsque Le Voyageur l’a rencontré, certains personnages s’imposaient.

C’est le cas de Ti-Phonse Ouellette de Moonbeam, « l’homme fort de la place. [L’haltérophile] Victor Delamarre était venu faire un spectacle et avait mis les gens au défi de déplacer de grandes pièces métalliques super lourdes et [Ti-Phonse] lui avait demandé où il les voulait. Il y avait eu une chicane entre Victor Delamarre et Ti-Phonse Ouellette à propos de ça », s’est-il fait conter.

Lorsque la collecte de témoignages sera terminée, une maison de production doit transformer les entrevues en documentaire d’une heure et en courtes capsules qui pourront être visionnées sur le site web du CFOF. Des visionnements dans les communautés visitées devraient d'ailleurs avoir lieu à l’automne.

Plus de détails dans Le Voyageur du 26 aout.

Abonnez vous

Lu 2042 fois Dernière modification le samedi, 22 août 2015 10:41
Andréanne Joly

Correspondante

Kapuskasing

andreanne.joly@levoyageur.ca