FacebookTwitter
mardi, 17 septembre 2013 10:23

Dame Nature gâche le lancement du premier ballon stratosphérique

Écrit par 
Dame Nature gâche le lancement du premier ballon stratosphérique Photo : Émilie Deschênes

Timmins — Le 9 septembre en après-midi, l’Agence spatiale canadienne (ASC) annonçait que le feu vert avait été donné pour le lancement du premier ballon stratosphérique vers minuit, le soir même. L’ASC et l’Agence spatiale française (Centre national d’études spatiales) étaient fin prêtes à lancer le premier ballon à la Base de lancement de ballons stratosphériques de Timmins. Les derniers préparatifs étaient réalisés et le premier ballon était sur le point de quitter le sol timminois lorsqu’on a dû reporter l’évènement tant attendu en raison des conditions météorologiques. La pluie ne cessant pas, il a fallu annuler, pour le moment, le premier vol d’essai d’un ballon de 100 000 m3 de même que le deuxième vol d’essai d’un ballon de 800 000 m3 et d’environ 324 mètres de hauteur. Selon Daniel Lévesque, gestionnaire du programme de ballons Stratos pour l’Agence spatiale canadienne, ce premier vol, qui est désormais remis à une date ultérieure, aura pour but de qualifier le système d’opération des ballons. «Ce ne sont pas les défis qui manquent. Principalement, ce soir, c’est la météo, explique-t-il. Pour lancer des ballons stratosphériques qui peuvent être aussi hauts que la tour Eiffel, ça prend des conditions météorologiques parfaites, c’est-à-dire presque zéro vent et aussi pas de précipitations.» Avant que soit prise la décision de repousser la date du lancement, les employés sur place se hâtaient de mettre enfin leur projet à exécution. «Ici, ce soir, il y a environ une soixantaine de personnes, principalement des gens de la France, du Centre national d’études spatiales de Toulouse, avec une dizaine de personnes de l’Agence spatiale canadienne», poursuit M. Lévesque. Ce dernier en profite pour souligner l’excellente participation de l’équipe de Timmins. «Il y a Science Timmins, qui envoie chaque jour des petits ballons-sondes pour nous dire quels sont les vents, quelle est la direction des vents dans la stratosphère. Il y a aussi le Timmins Fur Council, qui fournit les forestiers et qui va nous aider à aller récupérer toute la chaine de vol.» D’ici la prochaine tentative de lancement, les conditions météorologiques sont à l’étude.

Lu 1395 fois Dernière modification le mardi, 17 septembre 2013 10:26
Émilie Deschênes

Correspondante

Timmins

emilie@levoyageur.ca

Actualité du Nord

  • Un projet de poterie pour venir en aide aux Africains
    Un projet de poterie pour venir en aide aux Africains North Bay — La Guilde de potiers de North Bay tente de relever le défi de fabriquer plus d’une centaine de bols en seulement quelques mois afin d’appuyer un projet humanitaire sur le continent africain. Une initiative parrainée par le…
    Ecrit le vendredi, 21 septembre 2018 13:36
  • Élections Nipissing Ouest : Économie et bilinguisme
    Élections Nipissing Ouest : Économie et bilinguisme Nipissing Ouest — Les candidats à la mairie et aux postes de conseillers de Nipissing Ouest ont participé à deux débats la semaine dernière afin de présenter les enjeux qu’ils croyaient plus importants et ceux qui seraient leurs priorités si…
    Ecrit le jeudi, 20 septembre 2018 09:24
  • Reconstruire la fierté des francophones de Sault-Ste-Marie
    Reconstruire la fierté des francophones de Sault-Ste-Marie Sault-Ste-Marie — Le Centre francophone de Sault-Ste-Marie (CFSSM) veut remettre l’accent sur la langue française dans cette ville de 75 000 résidents et tenter de rehausser la fierté de s’afficher parmi la communauté franco-ontarienne. L’organisme s’est fixé des objectifs clairs…
    Ecrit le mercredi, 19 septembre 2018 13:08
  • Deux anciens maires s’affrontent à Markstay-Warren
    Deux anciens maires s’affrontent à Markstay-Warren Markstay-Warren — Les électeurs de Markstay-Warren devront choisir entre deux candidats expérimentés le mois prochain pour choisir leur nouveau maire. Le maire sortant, Steve Salonin, veut privilégier la remise à neuf de plusieurs infrastructures routières de sa communauté tandis que…
    Ecrit le jeudi, 13 septembre 2018 16:16
  • Quand la maladie devient le centre d’une vie
    Quand la maladie devient le centre d’une vie Sudbury — Même si l’objectif a été atteint dans la campagne GoFundMe à son nom, Véronique Charbonneau n’en est pas à la fin de son combat contre la douleur chronique. Nous avons eu la chance de la contacter lors d’une…
    Ecrit le mercredi, 12 septembre 2018 13:00
  • Élections municipales à Mattawan et Papineau-Cameron
    Élections municipales à Mattawan et Papineau-Cameron Papineau-Cameron — Le maire du Canton de Papineau-Cameron, Robert Corriveau, tentera de convaincre les électeurs de lui confier un huitième et dernier mandat à la tête de cette communauté à la porte d’entrée du Nord de l’Ontario. Une seule autre…
    Ecrit le jeudi, 06 septembre 2018 18:31
  • Créer son emploi d’été
    Créer son emploi d’été Sudbury — Quatre jeunes francophones ont reçu l’aide du Centre régional des affaires (CRA) de Sudbury afin de démarrer et exploiter une petite entreprise au cours de l’été par l’entremise du programme Entreprise d’été de l’Ontario. Chacun a reçu une…
    Ecrit le jeudi, 06 septembre 2018 15:19

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login