Erreur
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 205
FacebookTwitter
mercredi, 25 mars 2015 00:00

Dans nos forêts canadiennes, l’érable!

Écrit par 
L’origine du sirop

Les Amérindiens ont été les premiers à découvrir le «sinzibukwud», le nom algonquin pour «sirop d’érable», signifiant «tire du bois». Les Amérindiens utilisaient leur tomahawk pour faire une incision en forme de V dans les arbres. Ils inséraient ensuite des roseaux ou une pièce concave d’écorce pour faire couler la sève dans un récipient en écorce de bouleau. Ils faisaient bouillir la sève recueillie dans des contenants d’argile pour obtenir le sirop. Les premiers colons et les négociants de fourrure ont introduit des chaudières de bois au processus ainsi que des bouilloires en fer et en cuivre. Quand la grande famine sévit, ils mangèrent des écorces d’un arbre qu’ils appelaient «michtan», lesquels ils fendaient au printemps pour en tirer un sirop doux comme du miel.

(Père Paul Le Jeune – Relation avec ce qui s’est passé sur le Grand Fleuve de Saint-Laurent en 1634)

À propos de l’érable

L’entaillage : Quel est le meilleur endroit où entailler les érables pour recueillir la sève ? On dit de faire l’incision sur le côté le plus chaud de l’arbre (côté sud). Les vieux érables donnent une sève plus sucrée. Il faut changer d’endroit chaque année.

Les eaux sucrées : Les Amérindiens connaissaient depuis toujours le secret de l’eau d’érable. Au fil du temps, les Québécois ont enrichi le vocabulaire.

Bagasse des sucres : Boisson alcoolisée fermentée à base de réduit de blé que l’on distille dans la cabane à sucre.

Caribou de cabane : Boisson alcoolisée composée d’une pinte de vin rouge pour dix onces de whisky, que l’on coupe d’un peu de sirop de la marmite bouillonnante.

Beauté

Un parfum exotique, fabuleux qui se fixe longtemps :

8 gouttes d’huile de patchouli

6 gouttes d’huile de jasmin

4 gouttes d’huile d’ylang-ylang

Combiner avec une once d’huile de jojoba. Laisser mûrir deux semaines avant d’utiliser. Ce parfum est captivant et très attirant.

Tartelettes au sirop d’érable : Septième ciel

Garniture :

1/3 t. de beurre

1/3 t. de farine tout-usage

1 t. de sirop d’érable

¾ t. de crème 35 %

Décoration :

crème fouettée

noix de pacanes

1. Dans une casserole, faire fondre le beurre. Ajouter la farine et cuire 1 minute en remuant.

2. Ajouter le sirop d’érable et le lait. Remuer à feu moyen jusqu’à épaississement.

3. Verser dans 16 mini-tartelettes cuites et refroidies.v 4. Laisser refroidir, décorer et verser!

Œufs dans le sirop

2 t. de sirop d’érable

6 œufs

Bouillir le sirop d’érable 5 minutes. Pour obtenir des œufs pochés, casser les œufs un à la fois dans une soucoupe et laisser tomber dans le sirop doucement. Pocher quelques minutes, pas trop longtemps pour ne pas trop les durcir.

Mot de la fin

Le printemps

Le temps a laissé son manteauv De vent, de froidure et de pluie

Et s’est vêtu de broderie

De soleil luisant, clair et beau.

(Charles d’Orléans)

Bonne semaine.

Abonnez vous
Lu 2580 fois

Actualité du Nord

  • Un projet de poterie pour venir en aide aux Africains
    Un projet de poterie pour venir en aide aux Africains North Bay — La Guilde de potiers de North Bay tente de relever le défi de fabriquer plus d’une centaine de bols en seulement quelques mois afin d’appuyer un projet humanitaire sur le continent africain. Une initiative parrainée par le…
    Ecrit le vendredi, 21 septembre 2018 13:36
  • Élections Nipissing Ouest : Économie et bilinguisme
    Élections Nipissing Ouest : Économie et bilinguisme Nipissing Ouest — Les candidats à la mairie et aux postes de conseillers de Nipissing Ouest ont participé à deux débats la semaine dernière afin de présenter les enjeux qu’ils croyaient plus importants et ceux qui seraient leurs priorités si…
    Ecrit le jeudi, 20 septembre 2018 09:24
  • Reconstruire la fierté des francophones de Sault-Ste-Marie
    Reconstruire la fierté des francophones de Sault-Ste-Marie Sault-Ste-Marie — Le Centre francophone de Sault-Ste-Marie (CFSSM) veut remettre l’accent sur la langue française dans cette ville de 75 000 résidents et tenter de rehausser la fierté de s’afficher parmi la communauté franco-ontarienne. L’organisme s’est fixé des objectifs clairs…
    Ecrit le mercredi, 19 septembre 2018 13:08
  • Deux anciens maires s’affrontent à Markstay-Warren
    Deux anciens maires s’affrontent à Markstay-Warren Markstay-Warren — Les électeurs de Markstay-Warren devront choisir entre deux candidats expérimentés le mois prochain pour choisir leur nouveau maire. Le maire sortant, Steve Salonin, veut privilégier la remise à neuf de plusieurs infrastructures routières de sa communauté tandis que…
    Ecrit le jeudi, 13 septembre 2018 16:16
  • Quand la maladie devient le centre d’une vie
    Quand la maladie devient le centre d’une vie Sudbury — Même si l’objectif a été atteint dans la campagne GoFundMe à son nom, Véronique Charbonneau n’en est pas à la fin de son combat contre la douleur chronique. Nous avons eu la chance de la contacter lors d’une…
    Ecrit le mercredi, 12 septembre 2018 13:00
  • Élections municipales à Mattawan et Papineau-Cameron
    Élections municipales à Mattawan et Papineau-Cameron Papineau-Cameron — Le maire du Canton de Papineau-Cameron, Robert Corriveau, tentera de convaincre les électeurs de lui confier un huitième et dernier mandat à la tête de cette communauté à la porte d’entrée du Nord de l’Ontario. Une seule autre…
    Ecrit le jeudi, 06 septembre 2018 18:31
  • Créer son emploi d’été
    Créer son emploi d’été Sudbury — Quatre jeunes francophones ont reçu l’aide du Centre régional des affaires (CRA) de Sudbury afin de démarrer et exploiter une petite entreprise au cours de l’été par l’entremise du programme Entreprise d’été de l’Ontario. Chacun a reçu une…
    Ecrit le jeudi, 06 septembre 2018 15:19

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login